Cookies sur le site Pokernews

Nous utilisons des cookies pour certains services comme l'inscription au site et les votes, nous permettons également à certains médias partenaires de confiance d'analyser le site. Gardez vos cookies actifs pour bénéficier de tous les services du site. En surfant sur Pokernews avec la fonction cookies activée, vous approuvez leur utilisation. Lisez les informations sur les cookies pour en savoir plus.

Continuer à utiliser les cookies
edit

Tournois de poker WPT : Mike Sexton L'ambassadeur raconte

Mike Sexton a joué au poker la plus grande partie de sa vie. Ce fut dès l'âge de 14 ans que l'actuel présentateur du World Poker Tour sur Travel Channel, débuta sur la voie qui lui vaudrait non seulement un bracelet des World Series of Poker mais ferait également de lui l'icône de l'industrie du poker en pleine essor.

Sexton, qui habite maintenant Las Vegas, fit ses premières armes aux poker en jouant contre des joueurs tel que Danny Robinson, qui par la suite sera considéré comme l'un des meilleurs joueurs de seven-card-stud au monde. Sexton appliqua toute l'habileté qu'il appris au cours de ses parties au collège. « Je jouait réellement au bridge et au poker tous les jours. Je jouais à beaucoup de jeux de cartes. Ces jeux devenaient très naturelles pour moi, que ce soit le poker, le gin ou le bridge. J'avais juste un talent naturel pour ça. Mais j'aimais surtout le poker" déclarait-il au cours d'une interview.

Mike Sexton un joueur de poker dans l'âme

Après quelques temps au collège, Sexton rejoignit l'armée. Il ne fallut pas longtemps pour qu'il réalise que la vie militaire n'était pas sa vocation. Alors son service finit, il trouva un travail en tant que vendeur de divers produits au foyer des militaires et dépôts de vivre. Peu de temps après, Sexton décida que le poker était plus rentable que la vente.

"Je commençais par jouer dans des parties privées et j'adorais cela. J'ai divorcé, probablement parce que je jouais trop aux cartes, et réalisa finalement que j'avais toujours souhaité vivre du jeu plutôt que de la vente. Je pouvais faire plus d'argent en jouant alors que je n'étais absolument pas sûr de faire une vente. Je décidais simplement de quitter mon travail et de commencer à jouer professionnellement en Caroline du Nord lors de parties privées. Je savais que si je perdais tout, je n'aurais qu'à trouver un autre travail. J'ai joué dans des parties privées pendant huit ans en Caroline du Nord avant de partir pour Las Vegas en 1985. Pendant vingt ans je n'ai pas touché de salaires. Je jouais au poker tous les jours de la semaine.

Départ pour Vegas, ou comment assumer sa vie de joueur de poker

Son départ pour Vegas avait été mûrement réfléchit. Il s'était rendu sur place à plusieurs reprises et avaient pu observer les joueurs du coin. « Je n'ai jamais été intimidé par la compétition. J'ai toujours pensé que je pouvais me défendre et jouer contre n'importe qui », disait-il.

Mais selon Sexton, ce n'est pas forcément le manque de talent qui peut conduire à votre perte dans la Cité du Vice. « C'est vraiment une question de discipline là-bas. Le problème avec Las Vegas c'est que si vous avez une mauvaise habitude comme la boisson, la drogue, ou le jeu, elle vous aura car c'est une ville qu vit 24h/ 24h. La gestion de son argent est aussi une des clés du bon joueur. Il y a tellement de pros qui tombent dans tous ces pièges. Si vous avez une quelconque faiblesse, elle deviendra un gros problème si vous voulez gagner au poker. »

Malgré les pièges que l'on rencontre en jouant au poker, Sexton le considère comme le meilleur jeu sur la planète. « Ce qui est beau au poker c'est que ce jeu possède tout ce que les gens aiment. Au poker, interviennent le facteur chance, le talent, et également le risque. Je pense que les gens aiment à la fois prendre des risques et jouer. Cela les attirent. »

Pour Sexton, ainsi que pour d'autres pros, ce sont les contes de fée, comme celui de Chris Moneymaker, qui permettent aux joueurs de poker à la maison de continuer de rêver, mais en fin de compte, les résultats parlent pour eux-mêmes. « Evidement au poker il y a une part de chance, mais les joueurs comme moi aiment à penser que c'est avant tout un jeu nécessitant du talent et à long termes, c'est nous qui gagneront l'argent » ajoutait-il.

Selon Mike Sexton, un joueur de poker pro, connait le bonheur ou la désillusion

Sexton avertit cependant que la vie d'un joueur pro peut être gratifiante mais le plus souvent elle est très dure. " Un joueur pro n'a pas la vie rêvé que l'on peut voir à la télévision, et si vous suivez les tournois, comme les pros du golf, vous êtes très longtemps loin de chez vous. Evidement les types que vous voyez gagner des millions à la télé, leur vie est fantastique. Mais la majorité d'entre eux ont du mal à payer l'inscription au tournoi et sont beaucoup trop absent de chez eux. »

Malgré les problèmes économiques de certains,Mike Sexton pense que le monde du poker va continuer de grandir et que les joueurs talentueux en récolteront les bénéfices. « Pour moi, ce fut très gratifiant que le grand public reconnaisse que le poker est un jeu qui nécessite du talent. Quand ils voient les mêmes joueurs du WPT en table de finale, ils réalisent qu'il y a plus que de la chance qui entre en jeu. Maintenant les joueurs peuvent en vivre. Les gens avaient tendance à croire que les joueurs de poker étaient de simples flambeurs. Quelqu'un qui me demanderais comment je pouvais vivre en tant que flambeur, je lui répondrais que je jouais au poker, je ne flambais pas, » disait-il.

Mike Sexton et le WPT , une histoire d'amour qui dure depuis longtemps

Selon Sexton, le WPT est un des facteurs qui permit ce changement d'opinion concernant le poker. « Vous rencontrez certains des plus grands joueurs de la planète, ainsi que des amateurs qui pensent qu'ils sont capables de battre les meilleurs. Je crois assurément que les tournois du WPT sont les premiers. Les joueurs jouent pour le mega-bucks. On donne des millions de dollars aux gagnants."

Sexton laisse un message pour la prochaine génération des joueurs de poker. « Ne jouez pas trop de coups. Au poker, le tout est de savoir quand jouer un coup et quand jeter ses cartes. Restez dans vos limites. Augmentez le tarif des tables auxquelles vous jouez en douceur. Les joueurs de poker sont trop fiers. C'est le plus gros défauts de la majorité d'entre eux. Si vous avez perdu, redescendez à un tarif de parties où vous pouvez gagner régulièrement. Ravalez votre ego. »

Une grande leçon d'humilité dévoilée par Mike Sexton , ainsi que de précieux conseils pour tout joueur de poker.

Vous pouvez voir Mike Sexton et les autres présentateurs du WPT sur Travel Channel.

Note: Mike Sexton soutient fièrement Party Poker... Est-ce que l'ambassadeur du poker pourrait se tromper ?

Commentaires

Pas de commentaires. Postez le votre.

Qu'en pensez-vous ?
Inscrivez-vous pour publier un commentaire ou connectez-vous avec facebook

Plus lu cette semaine