Cookies sur le site Pokernews

Nous utilisons des cookies pour certains services comme l'inscription au site et les votes, nous permettons également à certains médias partenaires de confiance d'analyser le site. Gardez vos cookies actifs pour bénéficier de tous les services du site. En surfant sur Pokernews avec la fonction cookies activée, vous approuvez leur utilisation. Lisez les informations sur les cookies pour en savoir plus.

Continuer à utiliser les cookies
edit

Partouche Poker Tour 2009 : Le triomphe de Jean-Paul 'El Korsico' Pasqualini

Vers 8h30 ce matin, lundi 23 novembre 2009, Jean-Paul 'El Korsico' Pasqualini est devenu le nouveau Champion de la Saison 2 du Partouche Poker Tour. Comme Alain Roy l'an passé, il touche 1 million d'euros pour sa victoire au casino Palm Beach de Cannes. A l'issue du head's-up final, c'est le français Cédric Rossi qui s'adjuge la seconde place tandis que le favori et Chipleader initial de la table Finale, Michael Tureniec, a été rapidement éliminé à la 7ème place, victime de plusieurs confrontations malheureuses.

El Korsico au sommet de l'Olympe

Jean-Paul Pasqualini, que nous avions interviewé il y a quelques jours pour recueillir ses impressions avant le coup d'envoi de la table finale, n'a pourtant pas eu la partie facile, démarrant la journée avec le 7ème tapis des neuf finalistes. Tout au long de la finale, il aura démontré une lecture du jeu impressionnante, se couchant aux bons moments et réussissant plusieurs beaux 'squeezes' avant d'éliminer deux adversaires d'un coup. Arrivé à quatre joueurs, il dispose de la moitié des jetons en circulation. Un avantage qu'il conservera jusqu'au bout.

C'est de loin la plus grosse victoire de sa carrière, qui vient couronner une très belle année 2009 (37ème de la Grande Finale EPT à Monte-Carlo en avril, vainqueur du side-event de NLHE à 1.500£ de l'EPT Londres en octobre). Avec son sacre au Partouche Poker Tour, l'éternel 'Local Hero' de Winamax décrochera-t-il enfin un contrat de sponsoring à la hauteur de son talent ?

Résumé de la table finale

La structure lente de ce PPT favorisait un jeu serré et El Korsico ne s'est pas engagé tout de suite dans la bataille, laissant d'abord les deux finlandais devenus 'short-stacks', Henri Kettunen et Mika Puumalanein, sauter respectivement à la 9ème et à la 8ème place. Pendant ce temps, Wesley Panting réussit une entame de match parfaite, relançant fréquemment pré-flop et se montant le deuxième plus gros tapis des finalistes, sans même avoir eu besoin de montrer ses cartes trop souvent.

L'ancien Chipleader Michael Tureniec connaît de son côté une rapide descente aux enfers, après avoir notamment perdu un énorme coup avec QQ contre KK. Il s'inclinera finalement à la 7ème place.

Hassan Fares, nouveau Chipleader au moment de l'élimination du suédois, s'embarque dans trop de coups mal contrôlés post-flop, défend ses blindes avec des mains douteuses et voit son tapis fondre lentement au cours des trois heures suivantes. C'est alors qu'arrive une main-charnière : trois joueurs se retrouvent à tapis pré-flop et Pasqualini est favori avec une paire de Dames servie. La paire de Trois de Fares et à la paire de Dix de Panting ne toucheront pas au tableau et El Korsico devient l'énorme Chipleader du PPT. Il ne reste plus alors que quatre joueurs en course. Puis trois, après l'élimination de Michel Janvier.

L'italien Gianni Giaroni, qui a joué très serré depuis le début de la partie, ne parviendra jamais à adapter son jeu au 'short-handed'. Arrivé à trois joueurs, il boit littéralement la tasse : On le voit par exemple coucher une paire de Dix pré-flop après une sur-relance adverse puis, dès la main suivante, checker tout du long son A-K, qui lui a pourtant donné top-paire top-kicker au flop. Un attentisme qui sera sanctionné par son éviction à la 3ème place au beau milieu de la nuit.

Le tête-à-tête final, qui va durer quatre heures, se joue donc entre Jean-Paul Pasqualini et Cédric Rossi. Il s'achève au petit matin sur une quinte touchée à la rivière et vicieusement checkée par Pasqualini. Le tableau donne J-10-8-3-9, avec trois carreaux, et Rossi tombe dans le piège en décidant de tenter le bluff à tapis. El Korsico, avec son {q-Clubs}{10-Hearts}, ne met que quelques secondes à payer et bat sans difficulté les {3-Clubs}{5-Spades} de son adversaire.

Résultat du Partouche Poker Tour 2009

1. Jean-Paul Pasqualini - 1.000.000 €

2. Cedric Rossi - 606.700 €

3. Gianni Giaroni - 357.200 €

4. Michel Janvier - 262.400 €

5. Wesley Pantling - 211.800 €

6. Hassan Fares - 155.800 €

7. Michael Tureniec - 133.600 €

8. Mika Puumalanein - 118.700 €

9. Henri Kettunen - 102.300 €

Interview PokerNews : El Korsico (finale Main Event PPT 2009)

Il y a quelques jours, nous avions parlé de sa finale dans le PPT 2009 avec Jean-Paul Pasqualini, alias 'El Korsico', vieux routier du poker fermé et 'Local Heroe' de la salle de poker online Winamax. Il est désormais l'un des plus gros gagnants de l'histoire du poker français, son titre lui ayant rapporté 1.000.000€.

{id:123}

En ce moment sur Pokernews :

> Tournois Freerolls Pokernews : Jouez gratuit et encaissez du cash tous les jours

> Party Poker : 50$ de jeu gratuit

> Freeroll Titan Poker : 1000$ en cash

> Freeroll Pokerstars EPT tous les lundis 18h : réservé aux joueurs Pokernews

Commentaires

Pas de commentaires. Postez le votre.

Qu'en pensez-vous ?
Inscrivez-vous pour publier un commentaire ou connectez-vous avec facebook

Plus lu cette semaine