Cokkies sur le site Pokernews

Nous utilisons des cookies pour certains services comme l'inscription au site et les votes, nous permettons également à certains médias partenaires de confiance d'analyser le site. Gardez vos cookies actifs pour bénéficier de tous les services du site. En surfant sur Pokernews avec la fonction cookies activée, vous approuvez leur utilisation. Lisez les informations sur les cookies pour en savoir plus.

Continuer à utiliser les cookies
edit

Full Tilt Poker : l’avocat du Groupe Bernard Tapie revient sur l’échec des négociations

Full Tilt Poker : l’avocat du Groupe Bernard Tapie revient sur l’échec des négociations

Contacté par PokerNews mardi 24 avril, Behnam Dayanim, l’avocat du Groupe Bernard Tapie, revient plus en détails sur l’échec des négociations avec le ministère de la justice des Etats-Unis concernant la reprise de Full Tilt Poker, l’ancien n°2 du poker en ligne.

Une situation d'insécurité juridique pour le GBT

Vous déclarez dans votre communiqué que deux problèmes majeurs ont empêché de conclure un accord définitif avec le DOJ. Pouvez-vous nous en dire plus sur la seconde complication concernant la légalité de la confiscation des actifs hors des Etats-Unis ?

Le problème est que les actifs de la société sont tous situés en dehors des Etats-Unis. Avec ce qui s'apparente à une confiscation des actifs, la compagnie est laissée seule face aux ayant-droits. Ce qui lui fait courir le risque qu'une Cour étrangère vienne mettre son nez dans cette histoire et déclare "écoutez, ces sociétés ont des créanciers et ces créanciers n'ont reçu aucune compensation en échange de cette mesure confiscatoire. De ce fait, nous déclarons cette transaction illégale". Le nouvel acquéreur de la compagnie se retrouve dans une situation d'insécurité juridique.

Que pensez-vous de la décision du DOJ d’imposer une deadline de 90 jours pour rembourser les joueurs ?

Je comprends qu’ils voulaient s’assurer que les joueurs à travers le monde allaient être remboursés rapidement. En attendant, s’il n’y a plus d’accord, personne ne sera remboursé.

Selon vous, en combien de temps le GBT aurait remboursé les joueurs ?
Nous avions prévu :

  1. De rétablir immédiatement les soldes des joueurs sur le site, argent qu’ils auraient pu utiliser pour jouer.
  2. Nous avions convenu d’autoriser un retrait de ces fonds sur une période de temps qui aurait varié en fonction d’un certain nombre de facteurs. Une écrasante majorité de joueurs aurait été remboursée dans l’année, la plupart d’entre eux immédiatement. Seuls les plus gros soldes auraient demandé plus de temps.

Nous pensions pouvoir relancer bientôt Full Tilt Poker

L’AGCC (Alderney Gambling Control Commission) a prévu une audience le mois prochain pour examiner une demande d’obtention de licence d’une filiale de Full Tilt Poker. Le GBT était-il proche de relancer FTP ?

Nous étions prêts à nous lancer. Nous pensions avoir un accord et il ne restait plus qu’à régler quelques détails techniques. Laurent Tapie passait énormément de temps à Dublin. La compagnie recrutait et les pourparlers avec les régulateurs de l’Alderney pour une réactivation de licence avançaient. Nous allions de l’avant. Nous pensions pouvoir bientôt relancer le site.

Comme vous le savez, plusieurs rumeurs annoncent que PokerStars se serait positionné pour acheter les actifs de Full Tilt Poker. Le GBT était-il au courant d’autres négociations en cours ?

Je ne suis pas en mesure de déclarer ce que nous savions et ce que nous ne savions pas. Je ne sais même pas si ces rumeurs sont fondées. Cela pourrait très bien être plausible et PokerStars aurait alors décidé de prendre le risque supplémentaire que j’ai précédemment mentionné.

Sans Full Tilt Poker, le Groupe Bernard Tapie est-il toujours intéressé par le milieu du poker en ligne ?

Je sais qu’ils ont passé beaucoup de temps sur les sept derniers mois à découvrir le marché. Ils ont dépensé beaucoup de temps et beaucoup d’argent. Ils ont tout mis en œuvre pour que le projet aboutisse mais je ne sais pas quelles sont leurs intentions pour le futur.

Pokerstars.fr : qualifs EPT et FPS exclusives Pokernews

Télécharger Pokerstars.fr sur Pokernews vous rapporte 500€ de bonus sur votre premier dépôt, un tournoi de poker gratuit à 300€ de prix et un freeroll de 2.500€ tous les mois exclusif Pokernews. Vous pourrez aussi participer à des tournois de qualifications exceptionnels et exclusifs réservés aux membres de Pokernews pour l'European Poker Tour ou les France Poker Series.

Commentaires

Pas de commentaires. Postez le votre.

Qu'en pensez-vous ?
Inscrivez-vous pour publier un commentaire ou connectez-vous avec facebook

Plus lu cette semaine