Cookies sur le site Pokernews

Nous utilisons des cookies pour certains services comme l'inscription au site et les votes, nous permettons également à certains médias partenaires de confiance d'analyser le site. Gardez vos cookies actifs pour bénéficier de tous les services du site. En surfant sur Pokernews avec la fonction cookies activée, vous approuvez leur utilisation. Lisez les informations sur les cookies pour en savoir plus.

Continuer à utiliser les cookies
edit

Datamining : Poker Table Ratings ne fournira plus de stats sur PokerStars

PokerTableRatings.com ne fournira plus de données puisées aux tables de PokerStars. Le site de datamining a pris cette décision après que le leader mondial du poker en ligne ait menacé de le poursuivre en justice, comme nous vous le rapportions hier.

Poker Table Ratings s'incline

Sur son blog, Poker Table Ratings a publié un post mercredi 18 avril au soir, dans lequel il explique qu'à l'avenir, il se conformera à la mise en demeure de PokerStars et retirera tous les profils et toutes les statistiques des joueurs de la salle. Cela fait des années que Pokerstars estime que PTR vioe ses droits de propriété intellectuelle et crée un "environnement déplaisant" pour les joueurs.

Voici un extrait du blog de PTR :

Des démarches récemment effectuées par Pokerstars nous ont conduit à retirer tous les profils de ses joueurs de la base de données de PTR. Le management actuel de PTR est en place depuis moins d'un an mais, depuis le premier jour, nous avons tenté de trouver des compromis et de développer des relations positives avec les rooms de poker en ligne afin d'améliorer la communauté dans son ensemble.

Nous nous conformerons totalement à la mise en demeure de Pokerstars même si nous ne croyons pas du tout desservir la communauté des joueurs. Mois après mois, nous continuons à rechercher et à détecter des chaînes de robots qui, elles, sont de véritables nuisances pour les joueurs et les marques. Nous transmettons d'ailleurs ces informations à toutes les salles qui se soucient de l'intégrité du jeu. Au fil du temps, notre activité a également permis de révéler le talent de certains joueurs, devenus depuis des célébrités sponsorisées. Enfin, nous avons apporté aux joueurs un forum public, sur lequel ils peuvent montrer leurs victoires impressionnantes ou leurs défaites cuisantes, et s'attirer ainsi la sympathie du plus grand nombre.

Un combat de longue haleine pour Pokerstars

Lee Jones, le responsable des "Home Games" chez PokerStars, avait accepté mercredi de répondre aux questions de PokerNews et avait ainsi dévoilé lesdémarches légales entreprises par la room à l'encontre de PTR. D'après Jones, PokerStars a contacté le fournisseur de service internet (ISP) de PTR, qui a reconnu que ce site enfreignait les termes et conditions de Pokerstars. Lorsque PTR a refait surface avec un nouvel ISP, les avocats de Pokerstars se sont remis au travail afin que le site de datamining soit de nouveau fermé.

Mercredi, PokerTableRatings.com s'est brièvement mis hors-ligne avant d'annoncer sa décision dans son blog. PTR annonce qu'il continuera à fournir de "nouvelles et excitantes" fonctionnalités à ses clients mais la perte de la plus grosse room mondiale de poker en ligne en argent réel est évidemment un très mauvais coup pour Poker table Ratings.

Pokerstars.fr : qualifs EPT et FPS exclusives Pokernews

Télécharger Pokerstars.fr sur Pokernews vous rapporte 500€ de bonus sur votre premier dépôt, un tournoi de poker gratuit à 300€ de prix et un freeroll de 2.500€ tous les mois exclusif Pokernews. Vous pourrez aussi participer à des tournois de qualifications exceptionnels et exclusifs réservés aux membres de Pokernews pour l'European Poker Tour ou les France Poker Series.

Commentaires

  • GOREBUY69 GOREBUY69

    Dommage mais apparemment on peut envoyer un mail à PTDR et rendre ses stats publiques. Mais bon vraiment dommage il fallait seulement enlever le tracking de mains mais laisser les stats générales :(

     

Qu'en pensez-vous ?
Inscrivez-vous pour publier un commentaire ou connectez-vous avec facebook

Plus lu cette semaine