Cokkies sur le site Pokernews

Nous utilisons des cookies pour certains services comme l'inscription au site et les votes, nous permettons également à certains médias partenaires de confiance d'analyser le site. Gardez vos cookies actifs pour bénéficier de tous les services du site. En surfant sur Pokernews avec la fonction cookies activée, vous approuvez leur utilisation. Lisez les informations sur les cookies pour en savoir plus.

Continuer à utiliser les cookies
edit

Float Hors Position - Strategie Poker Elite

Agé de 22 ans, David Peters est un joueur professionnel américain respecté autant online qu'en tournoi live (35 gains). Depuis des 21 ans, il a déjà remporté quatre tournois live et amassé $791,217, notamment grâce à sa victoire (130.000$) dans le Heartland Poker Tour au casino Soaring Eagle dans l'Etat du Michigan. Son plus gros gain en ligne provient d'un tournoi 1.000$ sur Full Tilt Poker (110.000$).

Variante Poker: No Limit Hold’em
Technique : Le Float hors de position
Pratiquer le floating en position est un move très utilisé car très efficace. Il existe cependant une tactique moins en vogue, tout aussi efficace : le floating hors de position. Très souvent, lorsque vous suivez une relance hors de position, vous devrez faire face à une mise de continuation. Si vous donnez toujours du crédit à cette mise, vous allez perdre de l'argent. Pour cette raison, parfois suivre avec rien du tout dans l'intention de tenter de prendre le pot plus tard peut s'avérer très lucratif. Bien que cette technique, le float, peut se révéler difficile à exécuter hors de position, elle reste un bon moyen de faire douter votre adversaire. Il est important de comprendre toutefois la manière dont les cartes publiques s'interprètent et contre quel adversaires elle peuvent être utiles.

Exemple de float hors postion

Voici une situation où le floating hors de position peut être pratiqué. Il s'agit d'un exemple tiré d'un tournoi en ligne que j'ai pu jouer récemment sur Full Tilt. Un bon joueur en milieu de parole relance à 800, les blinds sont de 150/300. Je suis avec {Q-Spades}{j-Spades}. Le flop donne {k-Diamonds}{8-Hearts}{3-Spades}. Nous avons un tapis profond, à peu près 25.000 au début de la main. Je check, il mise 1.300. A ce stade, je me suis dit que le moment était venu de réaliser un floating : je pense qu'il mise avec une grosse variété de cartes en main, de plus, le flop étant assez vide, j'imagine qu'il ne me met pas sur un tirage manqué. Donc, je suis.

Le turn donne un {2-Hearts}. Je check encore, il m'imite cette fois. Si j'avais misé ici, j'aurais opté pour un check-raise selon l'interprétation que j'ai de la faiblesse de sa main. Mais il aurait fini par suivre, donc je ne l'ai pas fait. La river arrive avec un {7-Spades}. Dans le pot, il y a 4.600, je mise 3.200, ce qui a pour effet de le faire réfléchir, puis de lui faire coucher sa main. Il n'y avait pas de soupçon de tirage manqué dans cette situation. Je m'attendais à ce qu'il pense que j'aurais juste checké avec une paire 6-6 ou 8-8. Il devait donc logiquement me voir sur un Roi ou plus.

Quand pratiquer ce floating ?

Cette main était particulièrement propice au floating hors position, c'est le flop qui le permettait. Mon adversaire était du genre à réfléchir. A l'inverse, je déconseille le floating sur un flop présentant un assez gros tirage contre un joueur qui paye beaucoup de mises sans vraiment penser à la manière dont est jouée la main. Ce joueur trouvera toujours une raison de penser qu'il est bluffé. Le floating hors position ne doit pas être joué non plus contre un adversaire maniac qui mise sans autres considérations sur tous les stades du coup. Ce type de joueur maniac vous mettra souvent dans des situations dangeureuses. Même si en l'espèce ce n'était pas le cas, je conseille de pratiquer cette stratégie lorsque vous avez des outs comme une suite back door ou bien une carte supérieure. Il reste que la situation se présente d'elle même, y compris si vous ne disposez pas de ces mains à potentiel.

Le float hors position ne doit pas être utilisé trop souvent. Mais lorsque vous le pratiquez au bon moment, c'est une bonne flêche supplémentaire à votre arc. Votre adversaire se met à douter et vous disposez d'encore plus d'occasions de trouver des situations génératrices de jetons.

Freerolls Club Pokernews : le calendrier

Tous les jours, un tournoi de poker gratuit online pour gagner du cash ou des tickets pour des compétitions profesionnelles

En ce Moment sur Pokernews

> REPORTAGE LIVE
> Calendrier des Freerolls privés Pokernews.
> Forum : échangez votre expérience sur le Rush Poker

Commentaires

Pas de commentaires. Postez le votre.

Qu'en pensez-vous ?
Inscrivez-vous pour publier un commentaire ou connectez-vous avec facebook

Plus lu cette semaine