Cookies sur le site Pokernews

Nous utilisons des cookies pour certains services comme l'inscription au site et les votes, nous permettons également à certains médias partenaires de confiance d'analyser le site. Gardez vos cookies actifs pour bénéficier de tous les services du site. En surfant sur Pokernews avec la fonction cookies activée, vous approuvez leur utilisation. Lisez les informations sur les cookies pour en savoir plus.

Continuer à utiliser les cookies
edit

Loi Poker : PokerStars et FullTilt interdits de séjour aux Etats-Unis ?

Rien ne va plus au pays de l'Oncle Sam, bien que les jeux ne soient pas encore faits. Le temps passe est les projets de textes visant à légaliser le poker en ligne aux Etats-Unis se font de plus en plus nombreux. Dernier en lice, le Sénateur Démocrate du Nevada Harry Reid accusé par ses opposants politiques de vouloir présenter un texte en le dissimulant dans un autre projet loi censé être adopté sans difficulté et ce avant que les Républicains ne reprennent le contrôle de la Chambre des Représentants en janvier. L'adoption de ce texte conduirait à deux ans d'interdiction sur le marché américain pour PokerStars et FullTilt Poker, les deux plus gros opérateurs réunissant environ 10 millions de joueurs.

Une législation qui bannirait PokerStars et FullTilt

Dans un article du Wall Street Journal daté du 03 décembre 2010, l'on apprend que le Sénateur Démocrate Harry Reid du Nevada prépare un texte en vue de légaliser le poker en ligne aux Etats-Unis au niveau fédéral. Si le texte était adopté en l'état, il "permettrait uniquement aux casinos, organisateurs de courses hippiques et propriétaires de machines à sous déjà existants de proposer du poker en ligne pendant les deux premières années après l'adoption de la loi". Ce qui reviendrait à mettre au ban les deux plus gros opérateurs de poker en ligne du marché américain actuel : PokerStars et FullTilt Poker, qui représentent selon la Poker Player Alliance, 10 millions de joueurs.

L'on reproche au Sénateur Reid, chef de la majorité, d'avoir voulu profiter de son statut pour attacher son texte controversé à un projet de loi qui sera accepté sans difficulté et de manière dissimulée. Ce que les Républicains qualifient en utilisant des adjectifs tels que : "secret, à huis clos, antidémocratique". C'est pourtant dans les mêmes conditions que l'Administration Bush avait adopté l'Unlawful Internet Gambling Enforcement Act (UIGEA) en 2006, en l'adossant à une loi sur la sécurité portuaire qui a conduit à bloquer les moyens de paiements institutionnels sur les plateformes de poker en ligne.

Trois Représentants Républicains, Spencer Bachus, Dave Camp et Lamar Smith écrivent ainsi : "Créer un droit fédéral sur les jeux d'argent qui n'a jamais existé dans notre pays et imposé un nouveau régime de taxes sans précédent sur une cette activité demande une délibération attentionnée, pas un accord d'arrière salle". Les Républicains, après leur victoire aux élections de mi-mandat en novembre, doivent reprendre le contrôle de la Chambre des Représentants (l'équivalent de notre Assemblée Nationale), ce qui réduirait à néant les chances de voir le texte du Sénateur Reid adopté .

Une réponse de Las Vegas à Atlantic City ?

L'on peut aussi s'étonner du timing choisi pour présenter ce texte. Celui-ci intervient alors que le sénat du New Jersey a approuvé fin novembre un texte pour légaliser le poker en ligne à l'échelle étatique (et non fédérale). Ce texte prévoit notamment que les joueurs américains ne résidant pas au New Jersey ne pourront pas jouer sur ces plateformes en ligne et que seuls les casinos en dur seraient autorisés à opérer. Un projet destiné à faire école s'il est mené à terme.

Le texte du New Jersey est soutenu par la plupart des casinos d'Atlantic City (New Jersey), à l'exception notable du groupe Harrah's Entertainment Inc, la plus grande entreprise de casinos au monde, propriétaire de quatre casinos à Atlantic City et de la marque World Series Of Poker. Joe Brennan Jr., président d'Interactive Media Entertainment and Gaming Association, lobby qui a travaillé en faveur du vote du Sénat de l'Etat du New Jersey : "Nous sommes près à accueillir [Harrah's Entertainment] à nos côtés, ils pourraient être les plus gros bénéficiaires de cela. Je pense qu'il s'agit d'une grosse erreur de calcul politique de leur part. En s'opposant à ce projet, il semble que le groupe Harrah's ne veulent qu'une loi fédérale pour conserver les emplois et les investissements dans le siège de leur entreprise au Nevada".

Or, il se trouve que "Les casinos du Nevada qui soutiennent cette mesure sont parmi les plus gros donateurs du Démocrate pendant sa lutte féroce pour la ré-élection" selon le Wall Street Journal. Selon Bloomberg, média spécialisé dans l'information économique : "Reid, du Nevada, a des intérêts importants liés au jeu dans son état . Un porte parole de Reid, Jim Manley, déclare dans un email n'avoir aucun commentaire à faire".

Si nul ne sait ce que sera l'avenir du poker en ligne aux Etats-Unis, il semble que le statu quo en place depuis 2006, où le poker en ligne est interdit mais où des opérateurs off-shore le proposent tout de même, soit proche de sa fin. Si l'on se réfère aux mots du Sénateur de New Jersey Raymond Lesniak : "Actuellement, tel que le jeu en ligne est organisé, les fonds vont vers des opérateurs off-shore". Une situation à laquelle tous les projets de lois quels qu'ils soient semblent vouloir mettre un terme.

Jouer au Poker légalement en France

Consulter la liste des salles sur lesquelles vous pouvez jouer légalement au poker en argent réel. Téléchargez les salles de votre choix avec les liens PokerNews pour être éligibles aux tournois et freerolls exclusifs.

Commentaires

  • louisdo louisdo

    Après la France, les USA veulent légaliser le poker. C'est une bonne chose car l'argent des sites gérés en offshore ne profite à aucun Etats (pas de taxes dans les paradis fiscaux offshore) et donc ne profite pas à la population mais à engraisser les gérants de ces sites. Cela va dans le bon sens, néanmoins, c'est vraiment dommage de ne plus pouvoir jouer contre des joueurs du monde entier...fini le guiness world record du plus gros tournoi?

     

Qu'en pensez-vous ?
Inscrivez-vous pour publier un commentaire ou connectez-vous avec facebook

Plus lu cette semaine