EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Tournoi Shootout WSOP 2005 :Les douze plus fantastiques minutes du poker

Tournoi Shootout  WSOP 2005 :Les douze plus fantastiques minutes du poker 0001

Une des questions que posent le plus souvent les nouveaux joueurs, ou ceux qui découvrent les WSOP: qu'est-ce que c'est un shootout ?

Un shootout est un tournoi de poker qui est structuré comme une série de tournois d'une seule table. Imaginons qu'ils y aient 100 personnes qui participent à un shootout. Les participants vont jouer à dix joueurs répartis sur dix tables. Avec UN gagnant pour chacune des tables de jeu , la table de finale contera dix joueurs de poker qui se répartiront les prix. En règle générale, si vous gagnez à la première table, vous êtes dans les places payées. Les joueurs commencent à chaque nouvelle table avec le nombre de jetons qu'ils ont accumulés au cours des nivaux précédents. Par exemple, lors du tournoi # 16 chaque joueur débuta au premier tour avec 1 500 de jetons, au second tour ils avaient chacun 15 000 de jetons (1 500 x 10 joueurs).

Voici donc l'event # 16- le tournoi de Texas Hold'Em No Limit Shootout à $1 500. 780 joueurs participèrent à ce tournoi, il y eut donc 78 tables de dix joueurs. A la fin du premier tour, les 78 joueurs étaient dans les places payées, et la décision fut prise (pour gagner du temps) de faire 13 tables de 6 joueurs. Cela allait accélérer les choses, avec l'augmentation des blinds. Aujourd'hui les joueurs ont donc commencé à jouer avec 90 000 de jetons chacun (15 000 x 6 joueurs à chaque table au deuxième tour). Ils ont commencé à 13 joueurs, et il était prévu qu'ils jouent jusqu'à ne plus être que 10 joueurs, et s'installer ensuite sur l'estrade d'ESPN (ce tournoi ne sera pas télévisé...ce qui n'empêche pas d'utiliser la table de finale).

Etant donné que le shootout Limit la nuit précédente n'a finit qu'à 5h du matin, nous nous préparions à passer de nouveau une longue nuit. Chaque joueur débuta avec 90 000 en jetons avec les blinds à 400-800.

Tout le monde s'imaginait bien qu'il faudrait attendre un petit moment avant une première élimination. Et bien, Alan Goehring ne voyait pas les choses de la même manière. Environ 90 minutes après le début du tournoi, Goehring a été relancé plusieurs fois par Anthony Reategui. Au flop R V 8, tous des carreaux, Reategui fit tapis à Goehring une fois de plus. Goehring a flopé un brelan de rois, mais Reategui a trouvé une petite couleur, qui a tenu. Alan Goehring - 13e place - $9 690.

Peu de temps après, Brett "Gank" Jungblut s'était vu dépourvu de la majorité de ses jetons quand avec AR il tomba contre AA. Le coup suivant, Gank décida que V9 de la même couleur était correct pour miser ses jetons restants. Il tomba à nouveau contre une grosse paire (VV), et Brett Jungblut était sorti du tournoi avant la fin du flop. Brett Jungblut - 12e place - $11 840.

Le dernier coup avant la table de finale fut mémorable. Chris McCormack a bien joué et faisait tranquillement son chemin vers une table de finale des WSOP. Chris s'est retrouvé dans un coup avec Allen Goldstein où tout l'argent était au milieu du tapis avant le flop. McCormack avait une paire d'as et Goldstein une paire de sept. Le flop vint D 7 4, et McCormack fut aussi accablé que n'importe quels joueurs de poker que j'ai déjà vu dans le même cas. Le bad beat du jour revient à Chris McCormack. Il est intéressant de noter que si Goldstein avait juste payé la relance avant le flop au lieu de sur relancer de son tapis, il aurait eu une autre victime, car Phil Gordon aurait touché son brelan de quatre. Ainsi, Goldstein aurait sorti deux joueurs en même temps, et démarré la table de finale avec de très loin le plus gros tapis. Chris McCormack - 11e place - $13 995.

Voici donc le partage des jetons en table de finale .

Allen Goldstein - 287,000 en jetons

Anthony Reategui - 285,000

Kenny Robbins - 116,200

Phil Gordon - 85,000

Paul Kroh - 80,000

Young Phan - 79,500

Erick Lindgren - 74,500

Darvish Imani - 67,900

Ted Lawson - 34,500

Keith Quilty - 33,300

Comme on s'y attendait, Keith Quilty fut le premier à partir. Son tapis, le plus petit, équivalait à une quinzaine de grosses blinds, il devait donc agir vite. Keith pensa que A6 était assez bien pour tenter le coup. Paul Kroh paya de grosse blind avec RD, et quand un roi surgit à la dernière ce fut vraiment un coup pour Keith. Keith Quilty- 10e place - $16 145.

Le suivant à partir fut Erick Lingren. Eric fit tapis avec A 7 et fut payé par Anthony Reategui avec D 10. La première carte à venir fut une dame, et Erick était prêt à partir dîner au Fix. Erick Lingren - 9e place - $20 450.

Environ une heure passa avant l'élimination suivante. Les deux plus gros tapis décidèrent de miser tous leurs jetons. Allen Goldstein commença par relancer et fut sur relancé par Anthony Reategui. Allen lui fit tapis immédiatement, et fut payé tout aussi rapidement par Reategui. Allen montra une paire de neuf, et Reategui une paire de dames. Sur ce pot il y avait environ 75% des jetons de la table... avec encore sept joueurs (!!!). Aucune aide ne vint pour Goldstein, et il partit chez lui en se demandant ce qui avait bien pu se passer. Allen Goldstein - 8e place - $25 835.

A ce moment-là, nous étions face à une situation en table de finale que je n'avais jamais vu. Nous avions un joueur, qui était un joueur extrêmement agressif, qui possédait 75% des jetons de la table. Et j'étais loin de m'imaginer que la fête ne faisait que commencer.

Les 12 minutes suivantes furent les plus écoeurantes que je n'ai jamais vu dans un tournoi de poker. En comptant l'élimination de Goldstein, nous avons perdu CINQ joueurs en l'espace de 12 minutes, tous sauf un, assommés par le même joueur. Anthony Reategui vivait le moment le plus brûlant de son existence, et c'était à une finale des WSOP. Je ne peux tout simplement pas expliquer l'ambiance, ou l'abject comédie dans la salle des médias, alors que tout allait si vite...PERSONNE n'avait la moindre idée de ce qui se passait. « Qui a relancé? Lawson? Attendez...deux joueurs ont été éliminés depuis???" Ecouter des gens de la presse en plein stress c'était très drôle.

Laissez moi vous présenter la scène...voici le décompte des jetons au moment où il ne restait plus que sept joueurs.

Anthony Reategui - 850,000

Kenny Robbins - 107,000

Phil Gordon - 80,000

Ted Lawson - 61,000

Paul Kroh - 57,000

Young Phan - 42,500

Darvish Imani - 17,000

La première élimination de ces fatales 12 minutes en finale de l'event #16 fut Darvish Imani. Darvish paya la relance à tapis de Phil Gordon, et retourna R 10. Phil montra R 4 de carreaux. La dernière carte du flop fut un brutal 4, et les plus étranges 12 minutes du poker continuèrent. Darvish Imani - 7e place - $32 290.

Quatre vingt dix secondes plus tard, nous n'avions pas une mais deux éliminations. Je vais aller droit au but, et dire que Robbins avait une paire de rois, Ted Lawson une paire de valets, et Anthony Reategui les paya tous les deux avec une paire de neuf. Le flop vint 2 3 4 que des cœurs, et devinez qui est le seul à avoir un cœur ? Reategui. Aucun autre cœur n'est venu mais un neuf fit passer Anthony Reategui de chip leader à pratiquement imbattable. Ted Lawson - 6e place -$43 055. Kenny Robins - 5e place -$53 820.

J'aimerais vous donner une description calme, ou le compte des jetons à quatre joueurs, mais ils ne restèrent quatre que 3 minutes. Young Phan fit tapis avec A 9, et fut payé par Reategui avec R D. Au flop A 8 8, avec deux carreaux, suivit le valet de carreaux, et devinez qui a un carreau? Reategui. La dernière fut un trois de carreau. Young Phan - 4e place - $64 585.

Maintenant à trois joueurs, voici environ les tapis (tout allait si vite)...

Anthony Reategui - 1,046,000 en jetons

Paul Kroh - 90,000

Phil Gordon - 34,000

Arrivé là, je me sens obligé de dire que c'est vraiment dommage que cette finale ne fut pas filmée par ESPN. Les vingt dernières minutes de ce tournoi deviendront légendaires. Personne ne pourrait y croire à moins de l'avoir vu, et même si vous regardiez vous souhaitiez détourner le regard. Je suis à court d'adjectifs. Une phrase dite à l'occasion du crash de l'Hindenburg me vient à l'esprit. "Oh humanité".

Puis, Phil Gordon entraînait la foule au chant de « Phil Doubles up! » (Phil Double ton tapis). Il exprimait ainsi ses voeux, mais c'était une façon de distraire tout le monde alors que nous avions tous le tournis.

Malheureusement pour Phil, ses voeux n'ont pas été entendus, Phil paya la relance d'Anthony avec tout son argent et montra V 8. Anthony avait pour le moment la meilleure main, A 6. Phil fut éliminé car rien ne vint au flop. Phil Gordon - 3e place - $75 350.

Le seul sursaut de vie face à Anthony fut quand Paul Kroh vint avec la meilleure main, et pour la première fois en sept incroyables tentatives, Anthony Reategui perdit un coup contre un adversaire à tapis.

Mais la bataille ne dura pas longtemps. Après une relance, et une sur relance, Paul Kroh fit tapis avec RD et fut payé par un ardent Anthony Reategui, avec A 2, et cinq cartes sans importances vinrent au flop. Félicitations Anthony, pour ces 12 minutes en Juin 2005, vous étiez le meilleur joueur de tous les temps.

2eme place - Paul Kroh - $146,380

Champion - Anthony Reategui - $269,000

Ed Note: Pokerstars offre le plus de places pour les WSOP. Faites partie des heureux élus.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?