EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

David 'Devilfish' Ulliot - Le bad boy du poker

David 'Devilfish' Ulliot - Le bad boy du poker 0001

David Ulliot, plus connu sous le sobriquet « DevilFish » est l'un des meilleurs joueurs de poker britannique. Doté d'un caractère en acier trempé, il apporte son humour et explosivité aux tables de poker. DevilFish possède une étincelle dans le regard, un éclair qui signifie qu'il est tout aussi capable de vous battre dans un combat de rue que de prendre vos jetons.

David Ulliot est né en 1954 au Royaume Uni et réside toujours dans sa ville natale : Hull dans l'Est Yorkshire. Il prit le chemin vers la célébrité alors qu'il n'était encore qu'un jeune garçon, selon la légende. Après avoir battu son père aux tables de poker une fois de trop, celui-ci le mit à la porte dès l'âge de quinze ans.

Vivant des cartes et de petits boulots, David finit par attirer l'attention du propriétaire d'un casino du coin qui le prit pour jouer dans son affaire. Mais en fin de compte, David gagna également au jeu l'argent de ses patrons également. David jouait partout où il le pouvait. La tâche était difficile, las de perdre, les joueurs finissaient toujours par lui cacher leurs parties privées. Il était le premier à se battre, comme il le dit lui-même, pour protéger les gains qu'il avait durement gagnés.

Ulliot en pris son parti et entama son périple dans le monde des tournois. Ses premiers succès datent du début des années 90, à Londres, où il réussit à remporter plusieurs championnats. En 1997, il obtint son premier bracelet aux World Series of Poker dans le Pot Limit Hold'em 2,000$, lors d'un tête à tête historique contre Men "le maître" Nguyen. Nguyen était le favori de la foule qui scandait : "Allez le maître!". Les supporters de David criaient : "Vas-y DevilFish !". Et les magazines de titrer par la suite sur le nouveau champion : "DevilFish dévore le Maître".

Ulliot connut ensuite un succès grandissant dans le monde du poker. S'il y avait un tournoi qui se jouait quelque part, vous pouviez être sûr que l'Anglais y participait. Entre 2000 et 2005, "Devilfish", fut dans les places payés ou remporta 87 tournois en Autriche, en Espagne, en France, en Irlande, en Angleterre et aux Etats-Unis. Entre 1997 et 2008, Dave Ulliot aura atteint 26 fois les places payées d'un tournoi WSOP. Le seul anglais à pouvoir rivaliser est Surinder Sunar avec 28 gains WSOP.

Bête médiatique, DevilFish s'est également fait remarquer au World Poker Tour (WPT) en remportant un championnat lors de la première année du Tour, le $10,000 No Limit Hold'em Championship à Tunica en 2003. Il est invité dans la foulée la même année au "World Poker Tour" Bad Boys of Poker aux côté de Gus Hansen, Phil 'Unabomber' Laak, Antonio Esfandiari, Mark Richards et Paul Darden. et lors de l'émission anglaise « Late Night Poker » où il obtenait pour la première fois la reconnaissance.

Dave est propriétaire d'une bijouterie. Son surnom de cet homme marié et père de sept enfants provient d'un met délicat japonais, si délicat qu'il peut tuer le convive s'il est mal préparé. Il n'existe pas de sobriquet convenant plus à David. C'est un adversaire féroce aux tables. Il possède un style de pur attaquant qui l'amena à réussir dans le monde des tournois. Il n'existe pas de jeu qu'il ne maîtrise pas. Il est toutefois reconnu comme l'un des meilleurs joueurs de pot limit Hold'Em au monde.

L'un des vétérans du circuit international et européen du poker, David Ulliot ne montre aucun signe de ralentissement. Il continue à jouer intensément tant à Las Vegas que sur la scène européenne, avec un certain sens du spectacle et un certain charme.

NDR: les derniers fait d'arme notables de Devilfish datent de 2007 : une 3ème place aux $15,000 Doyle Brunson Classic - No Limit Hold'em à Vegas pour 674.500$ de gain et $5,000 Pot Limit Omaha lors des WSOP 2007.

Jouez avec Devilfish en vous qualifiant pour la Party Poker Premier League

Party Poker Premier League - Devilfish vs Tony G

Devilfish - Publicité censurée à la TV

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?