Joueur de poker professionnel: Max Pescatori, le "Pirate italien"

Joueur de poker professionnel: Max Pescatori, le "Pirate italien" 0001

Max Pescatori ne supportait plus que l'on ne le considère pas comme un Italien. Donc, un jour, il décida de porter un bandana aux couleurs de son pays autour de sa tête. De façon quasi-instantanée, il a été surnommé le "Pirate Italien" et depuis, ce surnom est resté.

Contrairement à beaucoup de joueurs de poker professionnels, Max aime son surnom et l'utilise même pour habiller son site personnel. Pescatori est l'un des joueurs les plus appréciés de la planète poker. Cet été, ce joueur de 37 ans est arrivé lors des World Series of Poker avec un bras bandé et il semble qu'il ai donné des excuses différentes a chaque fois qu'un reporter lui demandait ce qui lui était arrivé ( il nous a donné la version d'une "bagarre dans un bar").

Max Pescatori est né dans la capital italienne de la mode, Milan. Il a toujours apprécié les cartes depuis son plus jeune âge puisqu'il jouait déjà au "scopa" avec son père. Les deux hommes ont alors participé à un tournoi de scopa où Max a terminé à la deuxième place. Le trophée qu'il ramena ce jour là à la maison fut de le premier d'une longue série. Adolescent, il continua de peaufiner sa technique avec des amis et s'installa à Las Vegas en 1994 pour être le plus proche possible de l'action.

A 23 ans et nouvel arrivant sur le sol américain, Max Pescatori est parti travailler sur le Strip et jouait à de petites limites à la sortie de son travail, tard dans la nuit. Il commença par jouer régulièrement dans la salle de poker du Luxor où il débuta à jouer au Stud. Suite à cela, il se mit à découvrir le holdem et réalisa que cette variante était beaucoup plus juteuse. Il développa alors ses qualités de joueur, monta une bankroll, et continua de jouer à de petites limites pendant de nombreuses années, avant de décider de monter de limite. Il finira par rencontrer Valter Farina, le seul Italien à avoir remporté un bracelet WSOP. Farina commença à coacher Pescatori et décida en 1999 de quitter son job et de passer pro.

Pendant ces premiers jours en tant que joueur professionnel, Pescatori gagnait sa vie à de limites 8$/16$ et 15$/30$ en limit holdem lors de parties de cash game. Alors qui gravissait les limites, Pescatori ne cessa jamais de rencontrer de plus en plus de joueurs pros dont Evelyn Ng. Il commença ensuite à jouer online ou il remporta un ticket pour le WPT d'Aruba en 2002. Néanmoins, il ne finira pas dans les places payées, mais créa des liens avec son compatriote Marco Traniello ainsi que sa femme, Jennifer Harman.

Harman a alors prit Pescatori sous son aile pour lui permettre d'accèder à un niveau supplémentaire. Elle l'encouragea ensuite à passer à 80$/160$ en limit holdem au Bellagio alors qu'Harman lui permettait de s'asseoir derrière elle lorsqu'elle jouait au Big Game du Bellagio. Harman lui montrait ses mains que ce soit en Omaha et au triple draw. Pescatori a alors prit l'initiative de participer à des tournois à faibles buy-in et accèdera à 6 reprises à une table finale. Sa première victoire arrivera en mars 2003 lorsqu'il remportera 24.000$ lors du World Poker Challenge 300$ de Reno. Trois jours plus tard, il gagnera un tournoi d'Omaha Hi-Lo 300$ pour 17.000$ de gain. Il finira l'année 2003 avec 6 autres tables finales.

En 2004, Pescatori avait un programme de tournois bien chargé. En plus de finir à deux reprises dans les places payées des WSOP 2004, Pescatori empochera plus de 100.000$ en remportant un tournoi à Rebuy de 200$ à l'occasion du Legends of poker 2004 au Bycicle casino de Los Angeles. Il retourna ensuite chez lui, à las Vegas, pour terminer parmi les huit finalistes du Ultimate Poker Challenge au Plaza. C'est à l'occasion de cet évènement télévisé que le public verra pour la première fois le "Pirate Italien".

Pescatori rentrera dans l'argent 6 fois aux WSOP 2005, en se hissant à la table finale de l'Event de Pot Limit Omaha 2.000$ où il terminera cinquième. Il deviendra une figure des tournois à faibles buy-in de Los Angeles et Las Vegas et terminera l'année 2005 avec 20 tables finales et plus d'un demi-million de dollars de gains.

Max pescatori décrira alors ce 9 juillet 2006 comme étant le plus beau jour de sa vie. Non seulement l'Italie aura remporté la coupe du monde de football, mais Pescatori remportera son premier bracelet WSOP lors du tournoi de No Limit Holdem 2.500$. Il aura du faire face à 1.290 joueurs pour remporter les 682.000$ promis au vainqueur. Ensuite, il se consacrera plus aux tournois qu'aux parties de cash game. Pescatori fera encore trois tables finales aux WSOP 2007. Il affichera une autre belle victoire à son palmarès en remportant l'Italian Poker Championship de San Remo et accèdera à la table finale des AUssie Millions, sans parler de sa 10ème place lors du Main Event.

Il n'aura pas fallu longtemps avant que le "Pirate Italien" ne s'empare d'un autre bracelet WSOP. En effet, Pescatori remportera l'Event de Pot Limit Holdem/Pot Limit Omaha lors des WSOP 2008 au buy-in de 2.500$, où il disputera le bracelet avec Minh Ly et Allen Cunnigham. Cette victoire ajoutera 246.000$ à sa tirelire et lui permettra de totaliser 2.4 millions de dollars de gains au cours de sa jeune carrière.

Max pescatori continue de vivre à Las Vegas, au Nevada et lorsqu'il ne voyage pas, on peut le retrouver sur le site Full Tilt Poker.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?