EN DIRECT
PokerStars Championship Barcelona

Jeux d'argent Online - Antigua & Barbuda intègre la whitelist britannique

Jeux d'argent Online - Antigua & Barbuda intègre la whitelist britannique 0001

L'île nation Antigua & Barbuda, depuis des années l'un des nexus accueillant aux Antilles des opérateurs de jeux d'argent en ligne, a été intégrée le 4 novembre 2008 au sein de la liste blanche britannique après des mois de négociations.

La "whitelist" dressée par le gouvernement britannique définit les Etats auprès desquels les opérateurs peuvent s'enregistrer sans que cela les empêche de faire de la publicité auprès des joueurs résidant en Grande Bretagne. 96 sites de jeux d'argent proposant divers types de jeux auront bientôt en conséquence de quoi accès au marché des jeux en ligne britannique.

Antigua & Barbuda whitelistés

La certification obtenue par Antigua doit prendre effet le 21 novembre 2008. Elle fait des deux îles des Antilles le second Etat non européen ou territoire non associé après la Tasmanie à recevoir le feu vert de la commission anglaise chargée de rendre une décision sur le sujet, l'Advertising Standards Authority (ASA.)

La "whitelist" du Royaume Uni reste un point de référence pour les Etats ou juridictions cherchant une reconnaissance officielle dans le concert international. La réserve canadienne Kahnawake, par exemple, est la recherche de cette labellisation et n'a à ce jour pas été reconnue par l'ASA.

Le ministre des finances d'Antigua, Errol Cort, a déclaré à la suite de cette approbation : « Nous sommes ravis de voir notre demande approuvée, cela va permettre de nouvelles opportunités pour les opérateurs disposant de notre licence et aux futurs opérateurs inscrits sur le territoire d'Antigua et Barbuda. »

Négociations OMC

L'intégration sur la liste blanche du Royaume Uni représente pour Antigua une étape importante de reconnaissance officielle face aux autres Etats, notamment face aux Etats-Unis avec lesquels Antigua est toujours en négociation pour l'ouverture du marché américain. Ces négociations ont pour base une décision de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) sanctionnant une pratique commerciale discriminatoire des Etats-Unis aux yeux d'Antigua et de l'OMC dans le domaine des jeux d'argent en ligne.

Certains petits Etats hésitent à emboîter le pas d'Antigua dans le secteur très prometteur de l'industrie des jeux sur Internet, à l'image de Bermuda dans les Caraïbes. Selon Bob Richards, le ministre des finances de Bermuda, le développement de ce type d'industrie sur son territoire revenait à « agiter un chiffon rouge » devant les autorités publiques américaines.

Jouez sur Titan Poker en téléchargeant la salle via Pokernews pour $50 Offerts et une bonus de 100% jusqu'a $500

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?