Bourse - Les revenus de PartyGaming plombés par le poker

Bourse - Les revenus de PartyGaming plombés par le poker 0001

Le rapport des derniers résultats financiers trimestriels de la société PartyGaming annonce une baisse de ses revenus comparés au même trimestre de 2007, baisse principalement due au revers que subit la branche poker du géant de l'internet.

Baisse des revenus de 15% pour Party Poker

Dans le rapport récent des résultats du troisième trimestre 2008, Party annonce une baisse de 15% des résultats de sa branche poker, à 43,2 millions de £ (environ 65 millions de $)

Les derniers résultats ne prennent pas totalement en compte le relancement du site Party Poker, qui était la plus grosse salle du de poker en ligne monde avant 2006, avant que l'UIGEA ne force la société à quitter le gigantesque marché boursier des USA. Depuis, PartyPoker a été dépassé par d'autres sites de poker comme Pokerstars et Full Tilt Poker.

Optimisme des dirigeants de PartyGaming

Les dirigeants de Party affiche tout de même de l'optimisme pour le futur, bien que les deux dernières années eurent été très difficiles et que la valorisation boursière de la compagnie qui à une époque était de sept milliards est aujourd'hui plutôt évaluée à 400-500 millions de dollars. En plus des discussions en cours avec la Justice Américaine, la compagnie parle de ses espoirs placés dans l'administration Obama pour un environnement professionnel plus amical et souple.

PartyGaming pense aussi être très bien placé pour une éventuelle nouvelle série de fusions ou acquisitions qui pourraient se produire, grâce à ses importantes réserves d'argent disponible. Un récent rapport de Reuters se faisait l'écho de propos du PDG de PartyGaming Jim Ryan indiquant que la société était prête pour une acquisition qui pourrait transformer la compagnie.

Les secteurs autres que celui du poker toujours en hausse

La politique de développement commercial de PartyGaming inclut un récent accord passé avec la chaine de TV Anglaise ITV pour promouvoir leurs jeux comme le bingo et les jeux de casino et que leurs marques soient associées à des programmes, des secteurs dans lesquels Party a continué sa croissance organique.

Les revenus globaux pour le trimestre seront de 117 millions de dollars, juste en dessous des estimations prévues. De très bons chiffres dans le domaine du casino et du bingo compensent en partie le déclin de ceux du poker, et malgré le fait que le regain de forme du dollars par rapport à l'euro et à la livre ait fait perdre cinq millions de dollars lors de ses dernières semaines.

Bonus lors de votre premier dépôt doublez votre capital jusqu'à 500$ en téléchargeant Party Poker avec notre lien exclusif Pokernews

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?