Poker High Stakes - 'durrrr Challenge' #10: Antonius franchit en tête le cap des 10.000 mains (+79.277$)

Poker High Stakes - 'durrrr Challenge' #10: Antonius franchit en tête le cap des 10.000 mains (+79.277$) 0001

Tom "durrrr" Dwan et Patrik Antonius ont enfin donné un coup de boost à leur duel de pot-limit Omaha à 200$/400$, jouant de 2h40 jusqu'à 10h du matin, mercredi 8 avril 2009, puis se réunissant à nouveau jeudi dans la nuit et ajoutant 890 mains de plus à leur 'logbook'. Ce faisant, le 'durrr Challenge' passe la barre des 10.000 mains jouées à ce jour, soient 20% des 50.000 mains prévues au total. A l'issue de ces deux nuits consécutives de poker 'High Stakes", Antonius est en tête de 79.277$ au classement général.

Mercredi 8 avril

La première rencontre a duré pratiquement sept heures et demi, pour 2.043 mains jouées et c'est Antonius qui s'est imposé dans cette session, prenant 112.807$ à son adversaire et repassant en tête du 'durrr Challenge'. Cette session-marathon est de loin la plus longue que les deux joueurs ont disputé jusqu'à présent, elle a même duré plus longtemps que leurs quatre dernières sessions mises bout-à-bout. Nous ne savons pas précisément ce qui a provoqué cette nuit blanche - peut-être Patrik Antonius et Tom Dwan ont-ils enfin des agendas un peu plus compatibles? Peut-être veulent-ils vraiment régler cette histoire une bonne foi pour toutes avant le début des World Series of Poker? Il se pourrait aussi que Dwan ait lu cette interview donnée par Antonius à Full Tilt Poker dans laquelle le joueur finlandais se plaignait de la mollesse du rythme de ce Challenge jusqu'à présent. Avec autant de joueurs 'High Stakes' désertant les tables à 500$/1.000$ de Full Tilt pour se rendre à celles du Bellagio qui fleurissent pendant le WPT, il est enfin possible que l'absence de distractions aient fini par convaincre Dwan et Antonius qu'il était temps de s'occuper du 'durrr Challenge' un peu plus sérieusement.

Antonius remporte le plus gros pot de ce premier match, 154.989$ qui tombent dans son escarcelle vers le milieu de la session. Antonius fait une ouverture standard à 1.200$, Dwan relance à 3.600$ au big blind, Antonius sur-relance à 10.800$ et Dwan calle. Puis il checke sur le flop {j-Spades}{7-Clubs}{5-Diamonds} et check-raise enfin à tapis pour 71.695$ face à la mise de 21.600$ d'Antonius. Antonius suit et retourne {k-Clubs}{k-Spades}{10-Clubs}{10-Spades}, qui lui donne une overpaire, derrière les deux top-paires de Dwan qui montre {a-Clubs}{j-Clubs}{8-Spades}{7-Spades}. Le turn affiche {4-Diamonds} et ne change rien mais la rivière apporte une doublette au tableau, avec le {4-Clubs}, et donne in-extremis deux meilleures paires à Antonius.

Moins de 15 minutes plus tard, Dwan se refait. Après une bataille de relances pré-flop qui a crée un pot de 64.800$, Dwan et Antonius se retrouvent tous les deux à tapis sur le flop {j-Diamonds}{7-Diamonds}{5-Diamonds}. Dwan était favori pré-flop avec {a-Clubs}{a-Spades}{7-Clubs}{3-Hearts} contre les {k-Spades}{k-Diamonds}{q-Spades}{9-Diamonds} d'Antonius, mais le finlandais a floppé une couleur hauteur Roi qui en fait désormais le grandissime favori. Pourtant, le turn et la rivière font vomir à la chatbox des torrents de "OMG sooooo siiiick", avec un {5-Spades} et un {5-Clubs} qui donnent à Dwan un full aux 5 par les As et lui permettent de faire main basse sur les 143.328$ du pot.

Dwan prend congé d'Antonius juste avant 10h15, mercredi matin, l'appel du lit se faisant de plus en plus pressant après une longue nuit de poker.

durrrr: too tired, been up 30hrs straight, gg need sleep (trop fatigué, 30 heures d'affilée, besoin d'aller dormir)

Jeudi 9 avril

Pour la seconde nuit d'affilée, Tom "durrrr" Dwan et Patrik Antonius se sont affrontés dans le cadre de leur Challenge à 50.000 mains, et ont disputé 890 pots en deux heures trente de jeu. Malgré les enjeux et le nombre de mains jouées, cette session s'est terminée avec un écart d'un peu plus de trois blindes et demi entre les deux joueurs, Dwan terminant en tête de 1.243$ face à Antonius. Même si, au final, c'est sans doute la rake qui est la grande gagnante de cet affrontement, il nous a tout de même apporté les deux plus gros pot du 'durr Challenge' jusqu'à présent, et de loin. Encore plus remarquable : Ils se sont déroulés à six minutes d'intervalle.

Antonius a attendu toute la soirée l'arrivée de Dwan aux tables du 'durrrr Challenge' et les cartes se sont finalement animée juste avant 4h45 du matin.

Le trophée de "la main la plus 'sick' de la nuit' va sans conteste au pot de 133.087$ qui s'est déroulé à la fin de la première heure de jeu. Antonius effectue une relance standard à 1.200$ avec (K-Diamonds){k-Spades}{j-Hearts}{7-Spades} et Dwan suit au big blind avec {10-Diamonds}{10-Hearts}{8-Clubs}{8-Spades}. Les deux joueurs touchent un brelan sur le flop {k-Clubs}{10-Clubs}{5-Hearts}. Dwan le sous-joue, check-callant simplement les 2.400$ misés par Antonius avant qu'une carte magique ne tombe au turn—le {10-Spades}, qui fait carré à Dwan et accorde le full max à Antonius! Dwan checke à nouveau, Antonius mise 5.200$, Dwan relance alors à 16.900$ et Antonius donne un peu de mou et se contente de suivre. La {q-Spades} apparaît à la rivière et Dwan, avec les 'nuts' absolues, envoie 27.600$. Antonius envoie évidemment sa boite, pour 46.044$ et Dwan se dépêche de payer. 'Sooooo siiiick!'

Deux pots ont dépassé la barre des 200.000$ durant cette session. Le premier voit Dwan ouvrir à 1.200$ et Antonius suivre la mise adverse. Le finlandais prend ensuite les choses en mains sur le flop {q-Clubs}{j-Diamonds}{5-Hearts}, avec une mise de 6.000. Dwan calle. Sur le {6-Clubs} du turn, Antonius envoie une seconde salve, calibrée cette fois à 19.200$. Dwan fait alors donner l'artillerie lourde et propulse les enchères à 76.800$. Lorsque c'est à son tour de parler, Antonius répond en déclenchant un tir nucléaire à $155,893. Dwan envoie alors ses derniers 28.066$ de missiles Patriot et retourne deux paires avec {a-Spades}{j-Spades}{9-Diamonds}{5-Diamonds}. Le champignon atomique d'Antonius a lui la forme d'un brelan max avec {q-Hearts}{q-Diamonds}{3-Diamonds}{3-Hearts}. La rivière, un {4-Hearts}, est anodine et ce pot de 228.932$ qui prend la direction du tapis d'Antonius est le plus gros jamais disputé dans le cadre du 'durrr Challenge'. Il va le rester six minutes très exactement.

A la table 4 du Challenge sur Full Tilt, chacun des deux joueurs dispose d'un stack d'à-peu-près 150.000$, Antonius ouvre à 1.200$ et Dwan suit. L'américain mise ensuite 1.750$ sur le flop {j-Spades}{6-Clubs}{4-Clubs} et se voit relancer à 7.650$ par le finlandais, Dwan 'three-bet' alors à 20.200$, Antonius ne se démonte pas et 'four-bet' à 63.000; Dwan se contente de suivre, dans un pot qui atteint déjà les 128.000$. Sur le {10-Diamonds} du turn, Dwan attaque à fond et met ses 81.775 derniers dollars dans la balance. Antonius, qui couvre légèrement son adversaire, décide de suivre. Dwan retourne {a-Clubs}{7-Clubs}{5-Hearts}{3-Clubs}, pour un tirage couleur max et un tirage quinte, mais Antonius lui oppose {k-Hearts}{j-Hearts}{j-Clubs}{9-Clubs}, pour le brelan max et un plus petit tirage couleur. Il y a 291.951$ en jeu lorsque tombe la rivière qui est… une (Q-Clubs), donnant la couleur max à Dwan et lui accordant le plus gros pot du 'durrrr Challenge' à ce jour.

Mais en dépit de ces 300.000$ envolés en une main, c'est Antonius qui a provisoirement repris la tête du 'durrr Challenge', à l'issue de deux journées de poker intensif (+79.277$).

Le point sur le 'durrr Challenge'

Mains jouées: 10.180 sur 50.000

Total misé: 59.246.993,50$

Nbre de sessions: 17

Temps joué: 31h41

Tom Dwan:

Gains/pertes totaux: -81.452,50$

Nombre de mains gagnées: 5.419

Gain moyen par pot: 1.884,16$

Patrik Antonius:

Gains/pertes totaux: +79.277$

Nombre de mains gagnées: 4.726

Gain moyen par pot: 2.177,42$

Note: Si les articles réguliers de Nicole Gordon sur le "durrrr Challenge" vous donnent envie d'assister par vous-même au 'combat des Dieux', ouvrez un compte sur Full Tilt dès aujourd'hui et bénéficiez de notre bonus de premier dépôt exclusif jusqu'à 600$.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus