Winamax Poker Open Dublin

High Stakes Poker - s07e13 : Chan casse la baraque, Negreanu (enfin) bénéficiaire

high stakes poker saison 7 épisode 13

Le dernier épisode de la saison 7 d"High Stakes Poker a été diffusé ce weekend et et cette session finale a été marquée par quelques pots massifs et des coups d'exception. Johnny Chan a marché sur l'eau, en remportant notamment l'un des plus gros pots de la saison, et Daniel Negreanu a réussi à renverser la vapeur, la chance l'ayant un peu aidé à boucler une grosse session gagnante. Phil Laak a encore multiplié les rencontres malheureuses mais a néanmoins réussi un 'fold' d'exception tandis qu'Eric "Rolex" Boneta semblait ignorer la définition de ce mot.

Siège 1Johnny Chan289.100$+99.100$
Siège 2Phil Galfond342.700$+142.700$
Siège 3Daniel Negreanu194.500$-5.500$
Siège 4Eric “Rolex” Boneta237.800$+37.800$
Siège 5Barry Greenstein198.000$-2.000$
Siège 6Bill Klein476.100$-23.900$
Siège 7Doyle Brunson95.300$-104.700$
Siège 8Phil Laak222.300$+22.300$

Johnny Chan, le Maître

Barry Greenstein pose une sur-blinde à 1.600$ et Bill Klein double l'option à 3.200$. Tout le monde se couche jusqu'à Chan, qui paie avec {k-Clubs}{q-Spades}, avant que Phil Galfond ne relance à 13.000$ avec {k-Hearts}{4-Hearts}. Chan se retrouve seul à payer et le flop vient {10-Spades}{q-Hearts}{8-Spades}. Chan checke, Galfond continue son agression à 13.500$ et Chan égalise. Le turn révèle un {5-Spades} et Chan check-call une autre mise de la part de Galfond – à 36.000$ cette fois.

La rivière conclut le tableau par un {j-Clubs} et Chan checke une troisième et dernière fois. Galfond renonce à envoyer une troisième salve et checke à son tour, permettant ainsi à Chan de révéler la main gagnante.

T'as déjà vu le flm 'Les Joueurs' ?" demande alors Negreanu à Galfond.

Ouep” répond ce dernier.

Check, check, check, check,” scande Negreanu. “Chan, l'Orient Express avec des freins en titane !

Chan, deuxième

Le double-straddle est à nouveau de la partie, Phil Laak posant 1.600$ et Johnny Chan doublant la mise à 3.200$. Galfond ouvre à 9.500$ under the gun avec {a-Hearts}{j-Clubs}, Boneta call avec {8-Clubs}{7-Clubs} et Chan défend sa sur-blinde avec {k-Diamonds}{q-Spades}. Le croupier retourne {4-Spades}{6-Clubs}{k-Spades}, Chan checke rapidement et Galfond avance 17.000$ au milieu.

Déjà vu ?

Boneta se charge de modifier la partition en effectuant une relance à 57.000$ avec son tirage quinte gutshot. Chan ne moufte pas et paie froidement tandis que Galfond abandonne là. Le turn est un {2-Hearts} et Chan reprend rapidement l'initiative avec une mise à 70.000$. Boneta grimace puis se couche, permettant ainsi à Chan d'engranger un pot de 233.000$.

Yoga hautes-limites

Chan limpe au cutoff avec {j-Clubs}{10-Diamonds} et Galfond relance à 3.500$ au bouton avec une paire de Deux noire. Boneta sort alors un '3-bet' à 17.500$ depuis le big blind avec {a-Spades}{10-Spades}, Chan se couche et Galfond paie. Le flop donne {9-Hearts}{3-Hearts}{q-Spades} et Boneta avance 30.000$ au milieu.

Galfond réfléchit longtemps, et Chan et Negreanu en profitent pour discuter des meilleures manières de s'asseoir dans un avion pour ne pas avoir mal aux jambes ou au dos.

Finalement, Galfond paie. Le turn est un {8-Diamonds} et Boneta part directement à tapis pour 123.000$. Galfond défausse sa main à la vitesse de l'éclair et Boneta montre une simple hauteur As.

Couchage de fulls

Negreanu ouvre à 2.500$ avec {8-Clubs}{6-Clubs}. Tout le monde se couche jusqu'à Laak, qui paie avec {7-Spades}{7-Diamonds}, et Chan le suit avec {a-Diamonds}{j-Spades}. Le flop affiche {a-Hearts}{q-Spades}{7-Clubs} et les trois joueurs décident de checker. Le turn apporte un {j-Diamonds} (ah ! ah!) et Laak sort du bois avec une mise à 7.000$. Chan call mais pas Negreanu.

L'{a-Clubs} qui apparaît alors à la rivière (WOW!) encourage Laak à investir 16.400$ supplémentaires. Après tout, il a un full ! Mais Chan, doté d'un full supérieur, mais laisse passer quelques secondes avant de relancer à 46.400$. Laak se couche dans l'instant. Il explique ensuite aux autres qu'il était en train de bluffer, déguisant ainsi le fait qu'il vient d'effectuer un 'fold' de très gros calibre.

Oups

Negreanu engage une option à 1.600$, Boneta limpe derrière lui avec {k-Spades}{q-Spades}, Laak suit le mouvement avec {3-Spades}{3-Hearts} au bouton et Chan se contente à son tour de payer au small blind avec {a-Spades}{a-Diamonds}. Galfond défend sa grosse blinde avec {k-Hearts}{5-Hearts} et Negreanu tente alors un squeeze à 9.100$ avec {9-Clubs}{10-Clubs}. Boneta paie, Laak aussi et Chan sort un 'New-York Back Raise' à 30.100$. Galfond défausse rapidement ses cartes, Negreanu met plus de temps à arriver à la même conclusion (pour sauver l'honneur) mais Boneta paie aussitôt (wow). Après le gros back raise de Chan, Laak était prêt à se coucher mais, devant le call de Boneta, l'Unabomber commence à calculer ses cotes. Il finit par payer, dans l'espoir de toucher son brelan, et le croupier retourne {2-Hearts}{5-Diamonds}{6-Clubs}.

Sans aucune hésitation, Chan pousse 45.000$ au milieu. Boneta fait tapis pour 207.300$ (WOW), Laak se couche et Chan paie immédiatement. Le visage de Boneta se creuse lorsqu'il réalise qu'il a une paire d"As en face de lui et les deux jours se mettent d'accord pour retourner le turn et la rivière trois fois d'affilée.

Premier tirage{8-Spades}{2-Diamonds}
Second tirage{q-Clubs}{8-Diamonds}
Troisième tirage{q-Hearts}{7-Hearts}

Pas de miracle pour Boneta. Chan remporte un pot massif de 516.400$.

Boneta aime les pile-ou-face

Greenstein se décid pour une option à 1.600$ et Brunson limpe avec {a-Clubs}{k-Spades}. Galfond l(imite avec {5-Spades}{4-Clubs}, Negreanu se joint à la fête avec {6-Spades}{5-Diamonds} en petite blinde et Boneta relance tout ce beau monde à 13.600$ au big blind avec {10-Spades}{10-Hearts}. Brunson part alors à tapis pour 70.000$ et tout le monde se couche jusqu'à Boneta, qui paie.

Deux tableaux sont retournés. Boneta sécurise la première moitié du pot avec {2-Diamonds}{10-Clubs}{10-Diamonds}. Le turn est un {7-Hearts} sans importance mais la rivière affiche un {a-Hearts} qui pive Brunson d'un de ses Outs pour le second tirage. Lequel révèle {4-Hearts}{q-Clubs}{6-Clubs}{8-Spades}{4-Diamonds}. Boneta finit donc par remporter l'intégralité de ce pot à 148.800$, obligeant Brunson à recharger de 200.000$ supplémentaires.

Les tapis en présence

Siège 1Johnny Chan794.900$+594.900$
Siège 2Phil Galfond205.600$+5.600$
Siège 3Daniel Negreanu169.300$-30.700$
Siège 4Eric “Rolex” Bonetav376.400$-123.800$ 
Siège 5Barry Greenstein198.000$-2.000$
Siège 6Bill Klein451.000$-49.000$
Siège 7Doyle Brunson201.600$-198.400$
Siège 8Phil Laak145.600$+54.400$

Negreanu sur les chapeaux de roue

Klein exerce son option à 1.600$ et Chan ouvre à 5.000$ avec deux Valets noirs. Negreanu call avec {q-Hearts}{j-Diamonds} au bouton, Boneta défend sa petite blinde avec {a-Clubs}{10-Diamonds} et le flop vient {9-Diamonds}{5-Spades}{10-Clubs}. Boneta checke, Chan effectue une mise de continuation à 17.000$ et Negreanu égalise. Boneta check-raise alors à 67.000$, Chan couche la meilleure main mais Negreanu décide au contraire de partir à tapis pour 162.800$. Boneta le paie en rajoutant les 95.800$ demandés.

Les joueurs décident de procéder à deux tirages. Le premier turn amène un {5-Diamonds} – manqué – mais la rivière est un Valet, le {j-Hearts}. Negreanu s'assure la première moitié du pot. Le second tirage affiche d'abord un {6-Clubs} – une autre brique – avant que la rivière prenne la forme d'une {q-Clubs} qui permet à Negreanu d'empocher l'intégralité des 360.800$ en jeu. C'est la première fois qu'il est en position de repartir d'High Stakes Poker avec un profit.

La dernière main de la saison

Greenstein ouvre à 3.000$ avec {k-Clubs}{10-Clubs} et Galfond call en position avec {q-Diamonds}{q-Clubs}. Le flop vient {6-Hearts}{9-Spades}{8-Spades}, Galfond checke et Greenstein maintient la pression avec une mise à 4.500$. Galfond paie. Le turn révèle un {2-Clubs} et Galfond checke à nouveau. Greenstein envoie une seconde salve à 13.000$ et Galfond égalise une fois encore. La rivière est un {j-Clubs} et Galfond checke une troisième fois. Greenstein vide alors son barillet avec une dernière mise à 40.000$.

Si tu avais misé petit, j'aurais callé sans trop me poser de questions,” soupire Galfond. “Mais là, je ne pense plus battre aucun de tes 'value bets'.

Galfond réfléchit encore une minute ou deux et joint le geste à la parole : il se couche. C'est donc Greenstein qui remporte le dernier pot de la saison.

La saison 7 d'High Stakes Poker est maintenant terminée et, en dépit de quelques changements dans la programmation, elle s'est montrée tout aussi intéressante que ses devancières. Des hommes d'affaires comme Klein ou Bill Perkins ont maintenu les joueurs pro en éveil et ont poussé les Galfond, Greenstein, David “Viffer” Peat et consorts à jouer leur meilleur poker. Chan est le plus gros vainqueur de la saison, avec un bénéfice final de plus de 700.000$, et Negreanu a enfin vaincu le signe indien à HSP, avec une session positive arrachée lors du dernier épisode.

Freeroll privé 2500€ Pokerstars France

High Stakes Poker - s07e13 : Chan casse la baraque, Negreanu (enfin) bénéficiaire 101

Financez vos satellites EPT. Tous les premiers dimanches du mois, un tournoi de poker gratuit à 2500€ de prix vous est proposé pour 25 points joueurs si vous téléchargez Pokerstars France sur Pokernews. Ce freeroll est un tournoi privé réservé aux joueurs Pokernews en France.

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus