Les jeux d'argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d'argent, conflits familiaux, addiction…, retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09 74 75 13 13 - appel non surtaxé).

Gouvernemen ANJ Adictel Evalujeu

Poker face : les passeports ne lui disent pas merci

Name Surname
Gwenn Rigal
3 min à lire
poker face

D'après une équipe de chercheurs britanniques, les photographies ne seraient pas toujours garantes de l'identité d'une personne, ce qui pousse à s'interroger sur l'efficacité des photos comme moyen de contrôler l'identité de quelqu'un. Et aussi sur la fameuse admonestation nous contraignant à garder une 'poker face' très neutre sur les photos de nos passeports.

Une photo ne peut suffire à contrôler l'identité de quelqu'un

Car l'image d'une personne peut varier très sensiblement d'une photographie à l'autre, a déclaré lundi 9 juillet l'Economic and Social Research Council en publiant les résultats d'une de leurs études. Menée pour le compte de l'Université de Glasgow, elle a mis aux prises plusieurs observateurs avec différentes photos récoltées sur Internet d'un seul et même individu qu'ils ne connaissaient pas. Et les observateurs ont régulièrement cru qu'il s'agissait de plusieurs personnes différentes, pas d'un individu unique. Par contre, les participants qui connaissaient personnellement les modèles pris en photo avaient beaucoup plus de facilités à identifier la-dite personne à travers des images différentes, montrant par là-même que la clé de tout est la familiarité de l'observateur avec le sujet observé.

Mais l'une des conséquences de tout ça, c'est que les photographies présentes sur les documents d'identité ne suffisent en aucun cas à assurer les policiers de l'identité véritable d'une personne contrôlée, affirme l'étude, car l'apparence d'un visage peut être énormément modifiée. il suffit pour cela d'aborder des expressions faciales différentes. L'équipe a ainsi mené différentes expérimentations sur l'attractivité perçue. Et les résultats obtenus sont encore plus variables appliquées à une seule personne qu'en comparant différents individus entre eux. Le Dr Rob Jenkins, qui menait l'étude, a ainsi déclaré : "Les études précédentes sur l'identification des individus s'étaient toujours concentrées sur les différences entre les visages. Maintenant, nous nous apercevons que les variations possibles à l'intérieur d'un seul et même visage sont tout aussi importantes."

Les 'poker faces' moins reconnaissables que les autres

A ce sujet, une expression faciale neutre, de type 'poker face', offrirait très peu de repères mémoriels permettant à un observateur extérieur de reconnaître un visage. Pour résumer la chose, dites-vous que les mêmes mécanismes qui vous empêchent de lire les émotions sur le visage d'un joueur de poker adverse empêcheraient également un membre du public d'imaginer ses expressions faciales et donc de le reconnaître sur photo. Selon le Dr Jenkins, "on nous demande de ne pas sourire sur les photos de nos passeports au prétexte qu'un sourire pourrait perturber les prises de vue biométriques. (NDLR : depuis quelques années, elles fournissent différents renseignements codés sur les passeports, comme les distances relatives séparant les yeux, le nez, la bouche et les oreilles d'un individu). Mais le problème, c'est que la précision des mesures biométriques requiert des visages neutres, qui ne parlent pas du tout à un douanier".

BarrièrePoker.fr : Tournois Classics 120.000€ garantis

Poker face : les passeports ne lui disent pas merci 101

Téléchargez Barrièrepoker.fr pour jouer la série de tournoi "Classics" garantissant 120.000€ de prizepool chaque semaine sur des tournois avec des buy-ins allant de 5€ à 100€. Les lundis, jeudis et dimanches à 21 heures, se tient un tournoi Classic à 10.000€ garantis à 100€ de buy-in avec une structure deepstack avec 10.000 jetons au départ et des blinds de 15 minutes débutant à 25-25.

Share this article
author
Gwenn Rigal

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus