2021 World Series of Poker Europe

Poker illégal à Hollywood : la "Poker madam" Molly Bloom dira tout en 2013

Hollywood poker

D'après l'Associated Press, Molly Bloom va bientôt sortir un livre traitant des parties de poker illégales ayant opposé différentes célébrités hollywoodiennes au cours des années 2000 et sur lesquelles elle a régné en maître. Si le titre du livre en question n'est pas encore connu, on sait en revanche qu'il sera publié par It Books, une division de Harper Collins, dans le courant de l'été 2013.

Les 22 prévenus un temps poursuivis dans cette affaire sont parvenus à éviter le procès grâce à une amende globale de 1,75M$. Mais ce n'est pas encore le cas de Molly Bloom, surnommée la 'Poker madam", qui doit aujourd'hui répondre devant la justice de l'organisation de ces soirées privées, entre 2004 et 2009.

La chute de la 'Poker madam"

Poker illégal à Hollywood : la "Poker madam" Molly Bloom dira tout en 2013 101
Molly Bloom, la 'Poker madam' de Hollywood

Le pot-aux-roses a été découvert et les ennuis judiciaires de Bloom ont commencé lorsque le financier Bradley Ruderman, PDG de Ruderman Capital Partners, a été accusé par la justice d'avoir monté une fraude "à la Ponzi" qui lui a permis de détourner 25M$ à la barbe de ses clients. Régulier des soirées de Bloom, il aurait perdu 5M$ aux tables. Dans une plainte déposée à Los Angeles, les victimes de Ruderman tentent aujourd'hui de récupérer 473.200$ que l'aigrefin aurait payé à Bloom en règlement de ses services "de coordination, de mise en place et de gestion des parties de poker".

D'après la plainte, Bloom n'avait pas de licence pour organiser ces soirées et les vainqueurs n'auraient donc eu aucun recours légal pour récupérer leurs gains si jamais ils n'avaient pas été payés. Une accusation dont se défend la "Poker madam" en expliquant que les seuls revenus qu'elle en aurait tiré proviennent des "pourboires" que lui ont laissé ses invités. Des pourboires qui augmentaient tout de même son patrimoine de 400.000$ par an, selon les estimations du bureau du Procureur, et qui lui ont permis d'acheter plusieurs appartements à Hollywood.

250.000$ sur la table

Tout a commencé en 2003 lorsque Molly est arrivée à Los Angeles pour devenir l'assistante d'un puissant agent immobilier d'Hollywood qui organisait déjà des parties de poker "High Stakes". C'est à ce moment-là qu'elle a établi ses premiers contacts avec des stars de cinéma et qu'elle a appris tout ce qu'il y avait à savoir sur la manière de mettre en place ces soirées très privées. Très vite, Molly Bloom a donc décidé de court-circuiter son patron et d'organiser ses propres parties, à raison de trois ou quatre par semaine.

Elles accueillaient traditionnellement huit joueurs, au domicile de l'un d'entre eux, dans des hotels comme le Beverly Hills Hotel ou le Four Seasons ou encore dans des clubs comme le Viper Room sur Sunset Boulevard. Les enjeux dépassaient régulièrement les 250.000$, cash. Des croupiers professionnels officiaient à la table, de ravissantes serveuses remplissaient les coupes et des masseuses étaient également mises à disposition des participants afin de leur permettre de jouer jusqu'au bout de la nuit.

Ce soir, j'invite Spider Man et Jason Bourne

Parmi les invités réguliers des soirées de Bloom, on peut par exemple citer Tobey Maguire, Leonardo Dicaprio, Matt Damon, Ben Affleck, Macaulay Culkin, Nick Cassavetes, la star du tennis Pete Sampras mais aussi Rick Salomon (l'ex de Paris Hilton), Joe Francis (le producteur des célèbres DVD "Girls Gone Wild") et le commentateur d'émissions de poker Gabe Kaplan.

Aujourd'hui, la ravissante jeune femme de 33 ans, installée depuis 2009 à New York, serait de nouveau repartie pour Los Angeles en attendant, selon son avocat Ronald Richards, que "son nom soit lavé dans cette affaire". "C'est juste une période un peu embarrassante de sa vie, rien de plus," a encore ajouté Richards à l'adresse des médias. Pas sûr que les juges californiens l'entendent de cette oreille...

Télécharger PartyPoker.fr : Bonus 40€ exclusif PokerNews

Poker illégal à Hollywood : la "Poker madam" Molly Bloom dira tout en 2013 102

PartyPoker.fr offre un bonus instantané exclusif aux joueurs Pokernews : téléchargez Party Poker France, créez un compte, entrez le code bonus FRPN40 et recevez un bonus gratuit de 40€ : 15€ sur votre compte real money et 25€ sur votre compte bonus. Cumulez 200 points sous 15 jours pour libérer sur le compte 'real money' la somme placée sur le compte bonus.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus