Tournois poker live : Mike Sexton contre les structures deepstacks

Tournois poker live : Mike Sexton contre les structures deepstacks

Mike Sexton, l'un des commentateurs du World Poker Tour, a posté le 03 décembre 2012 sur son blog PartyPoker un billet intitulé "The Structure Debate" dans lequel il revient sur un thème qui lui semble cher, puisque déjà abordé en 2010 : la démystification des tournois deepstacks.

"Les bons joueurs ne se plaignent pas des structures, ils s'y adaptent"

Mike Sexton aborde le thème des structures dans las tournois. Il fait état de "certains joueurs favorables au fait d'ajouter des niveaux et de jouer un jour supplémentaire. Ils croient (à tort) que cela va améliorer leur espérance de gain". Après un bref rappel de sa présence sur le circuit live en tant que joueur pendant 15 ans et de sa collaboration avec le WPT depuis 11 ans, il donne les raisons pour lesquelles ces joueurs ont tort.

"J'aime ce que m'a un jour dit un homme sage : 'Les bons joueurs ne se plaignent pas des structures, ils s'y adaptent' " lance Mike Sexton. Deux raisons à ce qu'il avance. "Dabord, les tournois plus longs rendent plus improbable qu'un homme d'affaires (un amateur qui ajoute de la valeur) puisse jouer le tournoi. Les joueurs récréatifs ne peuvent pas s'éloigner de leur travail ou de leur famille pendant une semaine pour jouer un tournoi de poker.

Ensuite, si un joueur récréationnel gagne un gros tournoi, cela aide au développement du jeu (Vous rappelez-vous Moneymaker ? Il a gagné un satellite avant de gagner le Main Event des WSOP. Et n'oubliez pas ce qui a suivi sa victoire - " S'il peut le faire, je peux le faire ! " Boom ! Le poker a explosé ! ".

Plus de niveaux ou plus de joueurs récréatifs ?

Mike Sexton explique pourquoi les joueurs professionnels auraient plus à gagner si les tournois étaient plus courts.

"Pour tous ceux d'entre vous qui veulent des structures plus lentes, laissez moi vous soumettre deux scénarios pour un tournoi à gros buy-in et dites moi lequel est le plus EV+ selon vous.

Le tournoi A : des niveaux de 90 ou 120 minutes, avec tous les niveaux que vous souhaitez (le tournoi durera au moins six à sept jours). Admettons qu'il y ait 350 inscrits, dont 170 pros et le reste de joueurs récréatifs et qualifiés.

Le tournoi B : des niveaux d'une heure maximum et étalé sur quatre jours maximum. Ce tournoi aurait 400 joueurs, mais seulement 150 pro (si 20 n'aiment pas la structure et plus d'amateurs car sur moins de jours). Si vous jouez 20 à 25 tournois à l'année, gagnerez-vous plus d'argent dans le tournoi A ou B ? "

"Le point important est que des tournois plus courts permettent des fields plus importants (et plus faciles) et donc plus d'argent à gagner. Cela crée de la valeur. Je pense que la "valeur" est plus bénéfique aux joueurs professionnels de tournois que des structures allongées".

Parviendra-t-il à se faire entendre ?

Télécharger PartyPoker.fr : Bonus 40€ exclusif PokerNews

Tournois poker live : Mike Sexton contre les structures deepstacks 101

PartyPoker.fr offre un bonus instantané exclusif aux joueurs Pokernews : téléchargez Party Poker France, créez un compte, entrez le code bonus FRPN40 et recevez un bonus gratuit de 40€ : 15€ sur votre compte real money et 25€ sur votre compte bonus. Cumulez 200 points sous 15 jours pour libérer sur le compte 'real money' la somme placée sur le compte bonus.

Name Surname
Jeremie B.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus