EuroVegas : Sheldon Adelson songe à Paris pour un casino

EuroVegas : Sheldon Adelson songe à Paris pour construire un casino

Près de 10 jours après avoir annoncé l'abandon du projet EuroVegas à Madrid et des 30$ milliards d'investissement censés le financer, Sheldon Adelson, dirigeant du groupe Las Vegas Sands Corp., déclare avoir d'autres projets pour l'Europe.

Le 23 décembre 2013, dans une interview à Bloomberg, Adelson déclare que six villes européennes, dont Paris, pourraient accueillir des "resorts intégrés individuels", de tailles plus modestes que le titanesque EuroVegas.

Sheldon Adelson n'obtient pas satisfaction en Espagne

Le 13 décembre 2013, Sheldon Adelson, dirigeant du groupe Las Vegas Sands Corp., annonçait abandonner le projet d'EuroVegas. Ce complexe d'hôtels et casinos aurait dû être le plus grand d'Europe, avec 12 casinos et 36.000 chambres d'hôtels. Le projet aurait pris 10 à 12 ans pour être mener à terme et aurait créé 260.000 emplois.

Après une âpre bataille entre Barcelone et Madrid, cette dernière avait remporté la préférence d'Adelson grâce à nombre de concessions. Le Courrier International, citant la presse espagnole, rappelle la polémique créé par Adelson et ses exigences : "Ce dernier demandait par exemple que les joueurs puissent fumer dans les salles ou que les mineurs et les ludopathes (personnes dépendantes aux jeux) soient autorisés à entrer dans les établissements".

Adelson voulait également imposer des limites à l'entrée sur le marché pour certains acteurs, obtenir une réduction de l'impôt sur le jeu de 10% à 1% et prévoir une forme d'indemnisation au cas où le gouvernement changerait sa législation fiscale – comme ce fut le cas à Singapour ou Macao.

Si les politiques espagnols ont vu dans EuroVegas une opportunité de croissance, une opposition est née dans l'opinion espagnole avec le mouvement EuroVegas No, notamment à cause des modifications du droit du travail réclamées par Adelson. Un abandon du projet qui fait dire au journal La Marea : "Au revoir EuroVegas, une stratégie qui consolidait le chemin de l'Espagne dans son processus vers le sous-développement".

Espagne, France, Grèce et Italie sur les rangs

N'ayant pu obtenir satisfaction en Espagne, l'on comprend que le groupe ait préféré se tourner vers l'Asie. Mais dans une interview donnée à Bloomberg le 23 décembre, Adelson revient à la charge et lance de nouveaux projets. Cette fois, pas de complexe pharaonique mais des resorts individuels.

Je cherche un modèle différent pour faire comme à Singapour, au Japon ou en Corée avec des complexes individuels intégrés. Nous allons prendre les villes majeures d'Europe et voir s'il est possible de poursuivre cet objectif” explique Adelson.

Madrid, Barcelone, Rome, Milan, Athènes et Paris sont les six villes citées comme sites potentiels des futurs casinos. Seules les villes avec une infrastructure touristique, comprenant des hôtels, restaurants, transport et des salles de conférences seront considérées ajoute l'article.

Exclusif Pokernews - Freeroll Pokerstars Ticket FPS Deauville

EuroVegas : Sheldon Adelson songe à Paris pour un casino 101

La salle en ligne Pokerstars propose aux joueurs PokerNews un tournoi gratuit dimanche 05 janvier à 20h00. Avec 1.500€ de prizepool à partager, le vainqueur remportera sont ticket de 1.100€ pour le Main Event des FPS Deauville. téléchargez PokerStars via PokerNews et utilisez le code marketing "FRENCHPOKERNEWS" pour pouvoir participer.

Name Surname
Jeremie B.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus