PokerStars EPT Prague

Poker & Sécurité : RNG, physique quantique, mélange des cartes et nombres aléatoires

A l'occasion d'une visite guidée des locaux de PokerStars sur l'Ile de Man, Gary Hill, responsable informatique, dévoile la manière dont le hasard est créé dans le mélange et la distribution des cartes sur les tables virtuelles de poker en ligne.

Le générateur de nombres aléatoires (GNA ou RNG en anglais) utilisé par PokerStars repose sur un processus élémentaire de l'optique quantique, lequel s'appuie sur les photons, les particules subatomiques constituant le lumière. Avec cette méthode, relevant du hasard total, il n'est donc pas possible que le poker en ligne soit prévisible, influençable ou ''rigged'' d'une manière.

Visite guidée chez PokerStars

PokerStars a mis en ligne une vidéo dans laquelle on assiste à une visite guidée du siège de l'entreprise sur l'Ile de Man. On y voit ainsi apparaître Lee Jones directeur de la communication de PokerStars ou encore Eric Hollreiser, le porte-parole de Rational Group, ainsi que différents membres du personnel, gérant aussi bien le support client que la trésorerie de l'entreprise.

Mais l'intervention la plus étonnante est sans doute celle de Gary Hill, responsable informatique et donc des générateurs de nombres aléatoires (GNA ou RNG en anglais pour random generator number). C'est le RNG qui s'occupe du mélange des cartes virtuelles sur les tables en ligne – et donc lui qui distribue les bad beats.

A 1'30'' environ, Gary Hill explique : ''le mélange du générateur aléatoire s'effectue dans cette salle. Il s'appuie essentiellement sur une approche utilisant les photons. Nous envoyons des photons sur de petits miroirs et la manière dont ces photons sont reflétés par le miroir décide des cartes que le joueurs reçoivent. C'est totalement aléatoire, cela ne peut pas être reproduit et on ne peut pas l'influencer''.

Générateur de nombres aléatoires à système optique
Générateur de nombres aléatoires à système optique

La physique quantique au services du poker en ligne

L'un des principaux problèmes des jeux en ligne est d'assurer une distribution aléatoire des cartes, sans que celle-ci ne puisse devenir prévisible en fonction des cartes précédemment données. Il faut pour cela créer du hasard.

En consultant le site de PokerStars.fr, l'on apprend que ''deux sources indépendantes de données réellement aléatoires :
- une entrée par l'utilisateur, incluant un récapitulatif des mouvements de la souris et du chronométrage des événements, recueilli par le logiciel client ;
- Quantis [2], un véritable générateur de nombres aléatoires, développé par la société basée en Suisse ID Quantique, qui utilise les événements quantiques aléatoires comme source d'entropie
''.

Sur le site d'ID Quantique, l'on en apprend davantage sur le RNG : ''QUANTIS est un générateur de nombres aléatoires utilisant un processus élémentaire de l'optique quantique. Des photons – des particules de lumières – sont envoyée un par un sur un miroir semi-transparent et sont détectés. Les événement exclusifs (réflexion ou transmission) sont associé à un ''0'' ou un ''1''. […] Contrairement à la physique classique, la physique quantique, est fondamentalement aléatoire. Elle est la seule théorie de la physique moderne à intégrer le hasard. Quantis utilise cette propriété pour générer des nombres aléatoires d'origine quantique''.

PokerStars.fr : Bonus cash 11 € gratuits et Freeroll 1.500€

Poker & Sécurité : RNG, physique quantique, mélange des cartes et nombres aléatoires 101

Téléchargez Pokerstars avec le code marketing FRENCHPOKERNEWS aufreeroll 1.500€ tous les mois, exclusivement pour les joueurs PokerNews. Utilisez le code RONALDO lors du premier dépôt sur la salle pour recevoir un bonus de 11€ en cash et cinq tickets Privilèges donnant accès à cinq tournois gratuits doté de 1.000€.

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus