PokerStars EPT Prague

[VIDEO] L'interview de Patrik Antonius

Partagez moi
  • Antonius sera à Las Vegas cet été... mais très probablement plus pour jouer en cash-came que les WSOP.

Le Finlandais Patrik Antonius est revenu sur le devant de la scène avec fracas en 2018. La légende du poker moderne a délaissé un peu le cash-game et s'est remise à jouer des tournois... avec succès pour empocher des millions et enchaîner les finales !

Antonius s'approche des 5 millions de gains en 2018 alors que nous ne sommes qu'en mai. L'homme aux 17 millions amassés en cash-game online s'est confié à PokerNews en marge du festival Triton Super High Roller Series qui se déroule actuellement au Montenegro...

"Un buy-in à 10,000$ n'est pas assez gros pour justifier un déplacement".

Antonius a commencé l'année au sprint. Le Finlandais avait envie de jouer quelques tournois et devant son run, il a décidé de se montrer un peu plus actif. Vainqueur du 25 5000€ du PartyPoker Millions Super High Roller Germany à Rozvadov en février pour un demi million de dollars, l'ancien joueur de tennis prometteur ne pouvait que plus jouer ce format.

Après ce HU gagné contre le Brésilien Joao Simao, Antonius a atteint la finale du HK$400,000 Super High Roller APPT Macau pour un autre gain à 6 chiffres. Deux jours plus tard, il a pris plus de 3 millions de dollars en terminant 2e derrière Justin Bonomo du SHRB China !

Une troisième place sur un tournoi à 51 000€ l'entrée a suivi au partypoker LIVE MILLIONS Barcelona du mois d'avril avant que celui qui réside à Monaco ne s'offre la 6e place du Main Event de l'EPT Monte Carlo !

Cet enchaînement a permis à Antonius de franchir la barre des 11 millions et de repasser en tête de la All TimeMoney List Finlande devant Juha Helppi.

Le Finlandais évoque avec PokerNews le nouveau format Short Deck Ante Only Poker mais surtout ses plans pour l'été.

"Je n'ai pas trop étudié ce jeu et j'ai regardé une fois un streaming mais j'ai déjà fait mon opinion dessus."

"J'ai envie de voir plus de gros tournois en Asie, des tournois qui me donnerai de voyager. Pour moi, il faut des tournois au droit d'entrée plus important car un buy-in à 10.000$ n'est pas assez pour justifier un déplacement si lointain. Après je reste toujours heureux d'aller à Macao, à Manille en Corée ou ici au Montenegro. Enfin n'importe où il y a de très gros tournois. j'aime le voyage et jouer ces gros événements donc je suis très heureux d'être là. Triton fait du bon boulot, les retours sont bons et j'aime ce que je vois", a indiqué le Finlandais.

"Les choses changent, il y a toujours des petits ajustements au niveau réglementaire et de nouveaux jeux qui apparaissent", a commenté Antonius à propos de la création du Short Deck poker. "Le No Limit est le jeu dominant et c'est toujours mon favori. Je pense qu'il va rester tout en haut mais je crois que cette nouvelle variante va avoir vraiment beaucoup de succès", a-t-il ajouté.

Ben Wilson interviews Patrik Antonius
Patrik Antonius en Interview

Antonius livre quelques recettes du succès de ce nouveau format avant d'aborder ses projets pour les semaines à venir.

"Ne vous attendez pas à me voir dans un autre tournoi que le Main Event WSOP car j'ai encore une affaire de taxes avec les USA."

"Pour le moment je n'ai pas de gros projets pour les World Series. J'ai beaucoup à faire en juin. Je vais peut être jouer le Main Event en ce qui concerne les tournois. Ne vous attendez pas à me voir dans un autre tournoi que le Main Event WSOP car j'ai encore une affaire de taxes avec les USA. Ce n'est pas trop profitable d'aller là bas à ce niveau... mais oui, je vais aller à Las Vegas pour quelques semaines", a confirmé Antonius qui devrait donc probablement être plus présent à la Bobby's Room qu'au Rio.

Tatjana Pašalić - Patrik Antonius
Tatjana Pašalić et Patrik Antonius au Triton Poker Montenegro

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus