World Series of Poker Europe

Le Call d'une vie : Alex Foxen raconte le coup clé de sa carrière

Alex Foxen
Partagez moi
  • La main pivot qui a lancé Alex Foxen vers les sommets... c'était en finale du WPT Five Diamond 2017.

Il y a un an Alex Foxen n'avait aucun score à 6 chiffres à son actif. C'est un mois après la conclusion des WSOP 2017 qu'il a enfin réussit cet accomplissement, en remportant un tournoi annexe à 2650$ 'entrée au Seminole Hard Rock Poker Open pour 204,600$.

Libéré, Foxen a enchaîné... pour collecter son premier score à 7 chiffres quelques mois plus tard, à l'occasion du WPT Five Diamond Poker Classic où il a terminé runner-up pour 1 134 000$ ! En plein rush, Foxen a ajouté des victoires sur des tournois high-roller à ce superbe score : il a gagné le 25 000$ du WPT LAPC en février 2018 puis un High Roller à 35 000$ sur l'APPT Macau en mars pour un gain cumulé d'environ 1,4 million de dollars !

Le mois dernier, Foxen a empoché près de 300 000$ supplémentaires en réalisant deux finales et c'est donc en ayant amassé 3,2 millions de dollars depuis l'été dernier qu'il se présente à la 49e éditions des WSOP.

Sixième de l'Event #2 Super Turbo Bounty à 10.000$ l'entrée (pour 63 042$), Alex Foxen a bien commencé son festival 2018, il nous confie la main qu'il n'oubliera jamais...

Alex Foxen
Foxen déjà finaliste du Super Turbo Championship

Un moment clé sur le WPT Five Diamond

La plus grosse Table Finale de la carrière de Foxen s'est déroulée en décembre dernier au Bellagio de Las Vegas, sur le Main Event du World Poker Tour. L'Américain se présente en TF avec le plus petit tapis alors qu'il y a 1,9 million à la gagne !

Foxen s'accroche et gagne deux places, il est toujours dernier de la classe alors que le 4-handed commence. Ryan Tococ est toujours là mais c'est Sean Perry, à peine 21 ans, qui joue tous les coups et s'impose en patron à la table. Foxen entre alors dans la dance.

“C'est du poker de haut niveau” -Scott Blumstein

"J'ai payé trois barrels avec {k-Diamonds}{7-Diamonds}. Il suffit d'une carte pour faire quinte et Sean Perry overbet la rivière. C'est un coup pivot, c'est là que je prends enfin des jetons ce qui m'a permis d'aller plus loin dans ce tournoi", raconte Foxen.

Perry ouvre sur les blindes 30 000 - 60 000 (10 000) et Foxen complète en grosse blinde selon les WPT live updates. Foxen check-call 100 000 jetons sur {3-Hearts}{A-Spades}{K-Spades} puis 325 000 sur le {J-Clubs} au turn.

Perry n'a que {9-Hearts}{8-Spades} en main mais il place son adversaire dans un spot compliqué comme l'indique le vainqueur du Main Event WSOP 2017 aux commentaires, Scott Blumstein : "Tu as deuxième paire et pas de possibilité d'améliorer ta main à moins de toucher 5 cartes, tu perds contre un meilleur {k-}... C'est l'expérience qui fait la différence, Alex est en train de réfléchir... je ne vais pas être surpris de le voir payer avec la meilleure main", lâche Blumstein.

C'est payé et le croupier délivre un {10-Hearts} à la rivière, il y a presque une quinte sur le tableau et Foxen checke encore. Perry n'a rien dans un pot de plus de 1,1 million de jetons. "C'est le poker que l'on veut voir. Un gars n'a rien et se retrouve forcé de faire un moove face à un autre joueur qui n'a qu'une main marginale et doit prendre une dure décision", continue Blumstein.

Perry met la pression avec un overbet à 1,3 million de jetons. Foxen utilise tout le temps qu'il peut et paye finalement pour booster son tapis à 96 blindes... de quoi se relancer totalement dans le tournoi.

"Ce call avec deuxième paire restera gravé, c'est une main mémorable et importante de mon parcours, pas le call le plus facile à faire", se souvient Foxen avant de détailler un peu plus comment il a payé.

Le Call d'une vie : Alex Foxen raconte le coup clé de sa carrière 101
Foxen runner-up derrière Ryan Tosoc au WPT Five Diamond Poker Classic 2017

"J'ai payé pour plusieurs raisons. Au niveau théorique la taille de sa mise n'a pas vraiment de sens s'il est en value, ma range de call est très petite. Quand il mise autant de jetons, j'imagine qu'il ne va pas faire cela très souvent avec une quinte par exemple.

"En faisant cela il ne serait payer que par un partage la majorité du temps. C'est donc un spot où il est très polarisé, une paire de Rois n'était donc pas une main très forte", explique celui qui multipliera le plus gros gain de sa carrière par 5 à l'issue de cette finale.

Photos : Joe Giron, Melissa Haereiti pour le WPT

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus