partypoker Caribbean Poker Party

Interview : Les rêves de Romain Lewis

Interview : Les rêves de Romain Lewis 0001
Partagez moi
  • Romain Lewis s'est confié à PokerNews à l'occasion des World Series Of Poker Europe...

1,6 million de gains et déjà 4 podiums aux World Series Of Poker pour Romain Lewis. Le parcours du jeune tricolore, en piste pour le WSOP POY 2018 avant que Shaun Deeb n'enchaîne les performances, a attiré l'attention de Will Shillibier qui a partagé quelques minutes avec le Team Pro Winamax à Rozvadov en République Tchèque.

Le jeune homme a réalisé 4 performances à six chiffres en l'espace de deux mois mais considère-t-il ses WSOP 2018 comme le début d'une nouvelle ère ? "Durant chaque année de votre vie de joueur professionnel il y a différents moments qui font la différence et qui sont des succès. C'est juste quand vous atteignez un certain niveau de buy-in qu'ils deviennent plus pertinents. Les moments clés arrivent à des limites moins importants et ils ont été aussi importants que mes récents succès".

Après une année pour apprendre aux WSOP, Romain a passé la vitesse supérieure. "Je n'étais pas hyper heureux ou complètement au fond du trou après mon premier Vegas. J'étais dans la moyenne. Et puis j'ai aussi entendu les histoires des joueurs qui revenaient broke, des histoires de dépenses folles ou de joueurs qui ne supportent pas de jouer 30 jours de suite", indique le Bordelais.

"C'était important pour ma première année de me focaliser sur ce qui fait l'essence même de ce qui est la Coupe du Monde du poker, d'être prêt dès le premier jour et de tenir jusqu'à la fin avec un seul objectif : être performant. C'est ce que j'ai fait et je suis plutôt heureux de cela".

Avec ses coéquipiers du Team et fort de son expérience, Lewis s'est préparé pour l'été 2018 en se fixant des objectifs élevés. Cela a payé instantanément.

Romain Lewis

Sur son premier tournoi à Las Vegas, il a terminé runner-up de l'Event #13: 1,500$ No Limit Hold'em pour 194,837$, un gain 5 fois plus important que ses gains de l'année. De quoi faire baisser la pression.

"Cela voulait juste dire que si je briquais 50 à 60.000$ de tournois derrière, l'été aurait été positif. Quand j'ai mis en place mes objectifs de l'été c'était dur d'imaginer faire deux finales comme je l'avais écrit. Ce n'est pas que je ne pensais pas être capable de deep-run mais nous sommes dépendants des circonstances aussi".

"Et puis je savais aussi que les tournois qui suivent une grosse win sont durs au niveau de la concentration. C'est compliqué de retrouver le même état d'esprit qu'en arrivant donc mon objectif c'était de prendre chaque tournoi sérieusement après le premier. Je dirais même de prendre cela encore plus sérieusement que le premier tournoi", poursuit le jeune tricolore.

Romain Lewis a donc joué la totalité des tournois qu'il avait programmé : "Alors que le festival avançait, j'étais de plus en plus positif vis à vis de ce que je vivais, des gens avec qui je partageais mon temps. J'ai trouvé le bon rythme et une belle routine. Même quand j'ai sauté du Main Event, je ne regrette pas mon play un peu high-variance, j'étais content de moi-même et impatient d'enchaîner sur le tournoi suivant".

"Disputer un événement de Pot Limit Omaha a été une respiration après un mois de No Limit. J'ai terminé 23e et d'un coup je me suis dit "hey, le PLO c'est fun! Peut être que je peux faire ce 6-Max PLO à 3000$" C'est probablement le seul tournoi qui ne figurait pas au programme de l'été que j'ai joué".

Romain Lewis - Benjamin Moon Heads Up
Romain Lewis - Benjamin Moon Heads Up

Romain Lewis a donc terminé avec un nouveau podium sur l'Event #69: $3,000 Pot Limit Omaha 6-Max, cette fois pour 293,553$.

"Je me souviens très bien avoir regardé les points du classement de joueur de l'année après avoir terminé runner-up de ce tournoi. J'ai calculé les points pour le 10 000$ 6-Max et j'ai lâché aux copains qu'il me "suffisait" de gagner ce tournoi pour avoir une chance de gagner ce leaderboard", ajoute Romain dans un sourire.

Après cinq heures de sommeil, Lewis a donc register l'Event #74: $10,000 No-Limit Hold'em 6-Max... pour y glaner 325,842$ de plus en terminant 3e !

"J'avais terminé 15e du 6-Max en 2017 et je me souviens très bien des sensations ressenties à ce moment, du niveau de stress aux différents moments de ce tournoi. La progression entre 2017 et 2018 à ce niveau était incroyable. J'étais vraiment très calme jusqu'à la fin. Ce qui s'est passé avant ce tournoi m'a aidé maisj'ai aussi compris ce qu'il faut faire pour se présenter avec le bon état d'esprit".

"C'est vraiment une chose avec laquelle je suis très content, cet été j'ai deep-run à plusieurs niveaux de buy-in. C'est un truc qui me perturbait avant. Je ne jouais pas de tournois au dessus de 10.000$. Je pense que les tournois à 25000$, spécialement aux WSOP, c'est la prochaine étape et pour l'instant ce n'est pas vraiment encore pour moi.Je ne veux pas trop brûler les étapes", ajoute le Français.

Romain Lewis

La différence entre une place de runner-up et un bracelet est énorme. Le Français a-t-il l'impression d'avoir raté quelque chose ? "Je regarde des vidéos des World Series depuis que j'ai 14-15 et je ne me fais pas de film sur le fait d'avoir ma bannière dans le Rio. Mais évidemment je suivais le classement de joueur de l'année WSOP de près durant l'été. Les trois derniers du WSOP 10.000$ 6-Max c'était Paul Volpe, Shaun Deeb et moi. Deeb était alors déjà devant même s'il y avait encore une chance si j'avais gagné et qu'il avait terminé 3e"...

Le classement n'était pas joué avant les World Series of Poker Europe mais l'Américain s'est montré impérial au King's Casino de Rozvadov.

"Je suis venu ici en me disant qu'il était là mais que j'avais le droit de gagner un tournoi dès l'entame du festival. Et si j'en gagnaais un, je n'avais plus qu'à en gagner un autre puis finir Top 3 du Main Event pour le dépasser ! Il y avait une possibilité mathématiques et c'était fun d'y penser" se marre le Team Pro Winamax.

Comme à Las Vegas, Romain a fait le travail en terminant 3e de l'Event #3: €550 Pot Limit Omaha 8-Max pour 59,625$. Problème, Shaun Deeb empochait à cette occasion sa 3e place payée sur les WSOPE 2018...

"Avec une victoire sur celui là, Deeb aurait eu un peu de pression. Il y a eu un moment marrant durant la finale, je suis retourné à ma chambre et je l'ai croisé en sortant. Il m'a demandé comment ça se passait dans le PLO.

"J'ai dit Troisième et il m'a répondu en rigolant que cela aurait pu être une compétition fun!"

Romain Lewis

Jeune joueur de poker, Romain Lewis a bien changé de dimension. Heureux de son année, le Frenchy a trouvé "très facile de se remobiliser" pour de nouveaux objectifs.

"C'était seulement mon deuxième Vegas; si j'avais déjà gagné un bracelet et terminé Joueur de l'Année peut être que ma motivation aurait été moindre pour revenir. Mes objectifs vont être compliqué à atteindre l'an prochain car ils seront difficiles. Je perds moins d'énergie à ressasser les événements passés et je me concentre sur de nouveaux buts. L'objectif c'est d'être satisfait de ce que je fais dans le présent".

"Le poker est un jeu de frustration. C'est le sentiment qui prédomine le plus souvent et si je ne peux pas être content avec un Top 10 au classement annuel des WSOP, alors je ne vais jamais être heureux!"

"Si je peux me mettre dans ces situations où je vais être dans les meilleures conditions pour deep-run durant les WSOP, il est impossible pour moi de penser que je ne vais pas obtenir de nouvelles opportunités (de bracelet, ndlr). C'est dur de rêver d'un bracelet quand tu as été si proche trois ou quatre fois. Pour moi ce n'est pas comme si le rêve était à portée de main et que je l'avais manqué. J'ai déjà vécu cette situation d'être en position de gagner et j'en suis très fier", poursuit Romain.

"Le rêve que je poursuivais il y a 4 ou 5 ans, c'est définitivement ce qui se passe en ce moment. Il n'y a plus qu'à trouver de nouveaux rêves. Le truc c'est que lorsque tu deviens un joueur professionnel, ces rêves se transforment en objectifs. En fait l'objectif c'est d'accomplir ces rêves".

Les 5 plus grosses performances de Romain Lewis en MTT

DatePaysEventPositionGains
11 juillet 2018USAWSOP 10,000$ NL - 6 Handed Big Blind Ante (Event #74)3e325,842$
08 juillet 2018USAWSOP 3,000$ PLO - 6 Handed (Event #69)2e293,553$
5 juin 2018USAWSOP 1,500$ NL Hold'em (Event #132e194,837$
26 avril 2017Monaco1,100€ NL PokerStars National Championship (Event 6)2e127,385€
12 déc. 2015R. Tchèque2,200 NL Eureka EPT Prague2e79 390€

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus