Global Poker Index : 12 Français dans l'élite mondiale, Romain Lewis meilleur tricolore de 2019

Romain Lewis

C'est la rentrée mais l'année poker entre dans son dernier quart, l'occasion de faire le point sur leclassement référence du circuit live, le Global Poker Index.

Établi sur les meilleurs performances des 36 derniers mois (avec un coefficient pour les plus anciennes), le GPI donne une bonne image de la qualité du poker développé sur les tables durant les trois dernières années. Plongeons dans ces rankings en compagnie de Romain Lewis. Le Team Pro Winamax nous raconte son bonheur d'évoluer au plus haut niveau et dévoile ses objectifs.

"Le classement GPI c'est quelque chose que je regarde avec un oeil attentif depuis longtemps maintenant ! Même si ça ne représente pas exactement le niveau comme au tennis, ça donne une bonne idée de la prestation sur les tournois live", commence Romain.

Chidwick n°1 mondial, 12 Français dans le Top 300

Le chassé-croisé continue entre Alex Foxen et Stephen Chidwick. L'Anglais a repris le pouvoir il y a quatre semaines après que l'Américain ait établi un record au sommet du classement (restant 9 mois en tête avant de se faire dépasser par Chidwick en juin puis de reprendre brièvement le lead, ndlr). Dans le Top 10, Sean Winter continue son ascension après notamment son succès SHRPO (5e) alors que Sam Greenwood a profité de l'EPT Barcelona pour revenir à la 6e place. Ce duo atteint le plus haut classement de sa carrière.

"Figurer dans le Top 30 était un gros objectif au début de l'année... Le Top 10 sera l'objectif de l'année prochaine"

Avec 4 places payées dans les 3 dernières semaines, l'ex-numéro 1 du classement GPI Steve O'Dwyer s'est replacé à la 10e place. David Peters est lui 17e, l'ancien numéro 1 Anthony Zinno est lui sorti du Top 25, tombant à la 28e place.

RangJoueurGPI Score
1Stephen Chidwick3803.02
2Alex Foxen3747.37
3Rainer Kempe3486.20
4Bryn Kenney3462.27
5Sean Winter3342.41
6Sam Greenwood3320.44
7Manig Loeser3301.69
8Jeremy Ausmus3278.65
9Ali Imsirovic3274.84
10Steve O'Dwyer3269.14

Benjamin Pollak reste le dernier Français à avoir fréquenté le Top 10, il est 27e mondial cette semaine et toujours premier français. Le tricolore n'a cependant aucune marge sur le joueur en forme du mois d'août, Romain Lewis. "J'étais très proche de dépasser Benjamin à Barcelona mais sa place payée sur le dernier High Roller complétait son 5e résultat sur la dernière période de 6 mois", commence Romain qui fait face à un adversaire redoutable... mais moins présent.

Romain Lewis

Le Team Pro Winamax atteint donc cette semaine le plus haut point de sa carrière, il est 35e mondial après un podium sur un partypoker Live à Rozvadov, quelques places payées à Barcelone et surtout une victoire sur l'EPT. "J'avais atteint la 42e place après mon super Vegas de 2018 et je cherche toujours à m'améliorer, aujourd'hui je suis 35e et figurer dans le Top 30 était un gros objectif au début de l'année... Le Top 10 sera l'objectif de l'année prochaine", explique le joueur expatrié à Londres.

Cinq représentants de l'hexagone sont dans le Top 100 mondial, Sonny Franco, Paul Tedeschi et Ivan Deyra accompagnant le duo de tête. Derrière, le poker français fait preuve d'une belle densité au plus haut niveau avec encore 7 joueurs classés entre la 100e et la 300e place.

Alexandre Reard, Sylvain Loosli, Julien Sitbon, Kalidou Sow, Arthur Conan, Julien Martini et Arnaud Enselme (qui est entré pour la première fois dans le club du Top 300 pendant le mois d'août) sont autant le présent que l'avenir du poker hexagonal.

Derrière, Guillaume Diaz, Jimmy Guerrero ou Erwann Pecheux n'ont besoin que d'un ou deux résultats sur le circuit pour intégrer de nouveau cette élite qu'ils ont fréquentée.

Rang MondialFranceJoueurScore GPI
#27#1Benjamin Pollak2,969.99 pts
#35#2Romain Pierre Lewis2,890.74 pts
#87#3Sonny Franco2,492.01 pts
#94#4Paul Tedeschi2,450.90 pts
#97#5Ivan Deyra2,431.79 pts
#106#6Alexandre Reard2,393.01 pts
#124#7Sylvain Loosli2,318.14 pts
#127#8Julien Sitbon2,289.43 pts
#241#9Kalidou Sow2,013.60 pts
#263#10Arthur Conan1,975.29 pts
#274#11Julien Martini1,955.08 pts
#279#12Arnaud Enselme1,940.19 pts
#327#13Guillaume Diaz1,870.37 pts
#354#14Jimmy Guerrero1,828.91 pts
#404#15Erwann Pecheux1,769.85 pts

Sean Winter au duel avec Rainer Kempe, Romain Lewis prend le pouvoir

Le classement annuel ne prend en compte que les douze meilleurs résultats depuis le 1er janvier et à ce jeu ce sont Sean Winter et Rainer Kempe qui domines les débats depuis de nombreuses semaines. En battant un field de 809 entrants sur le Seminole Hard Rock Poker Open Championship, Winter s'est installé en tête il y a quatre semaines. Dominateur depuis des semaines, l'Allemand Kempe n'a pas fait parler de lui à Barcelone.

"Si un jour j'ai la chance d'avoir son palmarès je commencerais à ralentir aussi. Il n'a plus rien à prouver aujourd'hui. Profite du soleil Ben!"

Stephen Chidwick et Sam Greenwood ont eux profité de l'EPT pour revenir dans le Top 10 alors que Bryn Kenney n'est que 5e, sa 2e place pour plus de 20 millions de dollars sur le Triton à 1,2 million d'euros l'entrée n'entrant pas dans les bilans. Demi-finaliste du Main Event EPT et dans l'argent plusieurs fois au SHRPO et à Barcelona, Shannon Shorr a aussi pris un Pique sur un side "super hyper turbo" pour grimper au 7e rang mondial sur l'année 2019.

RangJoueur2019 GPI POY Score 2019
1Sean Winter3425.57
2Rainer Kempe3402.80
3Stephen Chidwick3367.04
4Sam Greenwood3294.67
5Bryn Kenney3254.17
6Shannon Shorr3117.65
7Manig Loeser3078.52
8Ali Imsirovic3040.60
9Danny Tang2993.56
10James Romero2993.02

Il y a quatre français dans le Top 100 de l'année, et Romain Lewis a profité de son superbe mois d'août pour s'emparer du trône tricolore. 49e joueur le plus performant de 2019, Romain Lewis a pris un peu d'avance sur Julien Martini (91e au POY 2019), Sonny Franco (96e) et Paul François Tedeschi (99e).

Benjamin Pollak

"Depuis 2015 où j'ai terminé 19e tricolore pour ma première année sur le circuit, je n'ai fait qu'améliorer mon score annuel donc forcément c'était l'objectif principal de l'année que de l'augmenter encore (2787 points en 2018, ndlr) avec l'idée que la première place en découlerait. J'ai absolument envie de finir avec plus de points que l'année dernière et j'ai encore pas mal de tournois à jouer donc l'objectif est possible. L'année dernière je n'ai pas fait une bonne fin d'année, je compte faire mieux!" prévient le patron actuel.

Premier de ce classement en 2018, Benjamin Pollak n'est que le 16e Français sur le circuit cette année ! "Il a baissé un peu la cadence mais ce n'est pas trop étonnant. Si un jour j'ai la chance d'avoir son palmarès je commencerais à ralentir aussi. Il n'a plus rien à prouver aujourd'hui. Profite du soleil Ben!" ajoute Romain pour inviter son rival à ne pas trop jouer quand même.

Marqueurs d'un niveau et d'une place dans la hiérarchie poker, ces classements sont aussi un moyen de créer de l'émulation pour des joueurs compétiteurs dans l'âme confirme Romain Lewis. "C'est de la bonne compétition, surtout qu'il n'y a que des bons amis qui m'entourent", termine le joueur Winamax avant d'annoncer l'oeil malicieux qu'il n'y a pas de "bet actuellement en cours" sur la place des uns et des autre...

POY 2019 France

*PoY 2019POY FranceJoueurScore
#49#1Romain Lewis2,513.37 pts
#91#2Julien Martini2,187.86 pts
#96#3Sonny Franco2,160.75 pts
#99#4Paul Tedeschi2,150.65 pts
#123#5Arthur Conan2,064.87 pts
#158#6Arnaud Enselme1,949.07 pts
#220#7Ivan Deyra1,776.03 pts
#229#8Julien Sitbon1,755.60 pts
#261#9Alexandre Reard1,686.11 pts
#280#10Kalidou Sow1,649.94 pts
#285#11Jeremy Saderne1,646.61 pts
#298#12Erwann Pecheux1,621.25 pts
#309#13Antoine Goutard 
#314#14Jimmy Kebe1,602.75 pts
#316#15Sylvain Loosli1,601.68 pts
#417#16Benjamin Pollak1,501.40 pts
#489#17Jimmy Guerrero1,420.87 pts
#532#18Jonathan Therme1,371.31 pts
Partagez moi
  • Cinq Français dans le Top 100 mondial !

Qu'en pensez-vous ?

Enregistrez-vous pour laisser un commentaire

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

SHRPO : Sean Winter triomphe enfin en Floride (698,175$) SHRPO : Sean Winter triomphe enfin en Floride (698,175$)