Tournois Live 2

Ivey Vs Borgata, la bataille continue

Phil Ivey's attorneys assert that the garnishment of his winnings was unlawful.

La saga continue ! L'affaire opposant le Borgata à Phil Ivey vient de connaître un nouveau rebondissement.

Alors que Phil Ivey a été condamné a reversé près de 11 millions de dollars qu'il avait gagnés au casino d'Atlantic City, le joueur aux 10 bracelets WSOP vient de demander à ses avocats de poursuivre le Borgata pour avoir saisi ses gains aux World Series of Poker 2019.

De plus, la bataille judiciaire se poursuit en appel dans le New Jersey... où l'inefficacité des autorités régulatrices de la commission des jeux est mise en avant par les observateurs.

FIvey veut récupérer l'argent des WSOP

Phil Ivey n'a pas pu collecter les gains de sa finale sur le WSOP Poker Players Championship à 50 000$. Les 124 410$ remportés pour sa 7e place ont directement été payé aux US Marshals suite à une injonction du Borgata (qui avait précédemment obtenu le droit de s'emparer des actifs du champion dans le Nevada, ndlr)

Dernièrement, Dan Cates et Illya Trincher ont révélé avoir pris des parts d'Ivey sur ce tournoi... et les avocats du champion réclament donc la restitution de ce chèque, arguant que la plupart des dollars gagnés appartiennent en réalité à un tiers.

FlushDraw, qui suit l'affaire dans les moindres détails, a indiqué il y a quelques jours que les représentants de Phil Ivey ont passé la vitesse supérieure.

Selon les avocats du champions, le représentant légal du Borgata n'a pas agi conformément à la loi pour signifier le "writ of execution" menant à la saisie des fonds. Jeremy Klausner n'a pas de licence d'avocat pour exercer dans le Nevada et aurait apparement du s'associer avec un conseil local pour enclencher le processus. Ce vice de forme rendrait caduque le gel des fonds d'Ivey... qui devraient donc lui être reversés si la justice du Nevada accepte cette vision des choses.

Du Nevada au New Jersey

Alors que l'affaire se poursuit au Nevada, la bataille judiciaire a continué aussi dans le New Jersey avec une audience à la Third Circuit Court of Appeals , la semaine dernière.

Les équipes légales des deux camps ont débuté le processus d'appel, peu de détails de l'audience ont filtré. Selon FlushDraw, la cour avait demandé un rapport à deux agences de contrôle du secteur du gaming... et ces dernières n'ont pas fait le travail, passant la patate chaude au tribunal. La Casino Control Commission et la Division of Gaming Enforcement jouent souvent le rôle de médiateur ou d'arbitre dans le cas ou un litige impliquant un casino débute... cette fois il n'y a pas de recommandation pour la cour d'appel.

Il y a peut être encore de l'espoir pour Ivey puisque la juge en charge s'est montrée sévère envers la partie adverse. Selon Casino.org, Marjorie Rendell n'a pas aimé la situation et l'absence d'avis des deux commissions. "Rien n'a été fait dans le secret (il n'y a pas eu de manipulation des cartes par Ivey ou son acolyte lors de la session où Ivey a fait de l'edge-sorting pour faire plus de 10 millions de gains, ndlr) [...] Les cartes n'étaient pas marquées", a-t-elle aussi indiqué à l'avocat du Borgata.

Après plusieurs décisions en sa défaveur ces derniers mois, les nuages s'éclairciraient-ils un peu pour Phil Ivey ? Ne manquez pas la suite de l'affrontement Ivey - Borgata... avec les futurs développements de l'histoire, bientôt sur PokerNews.

Partagez moi
  • La juge en charge de l'affaire a semble-t-il montré de la sympathie pour le clan Ivey lors d'une audience en Appel...

Name Surname
Mo Nuwwarah

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Le Borgata a sécurisé les gains WSOP de Phil ivey Le Borgata a sécurisé les gains WSOP de Phil ivey