Tournois Live 1

Partouche: 50 millions perdus depuis le début du confinement

Partouche

Président du directoire du Groupe Partouche, Fabrice Paire s'est exprimé lundi sur BFM à l'occasion de l'émission Good Morning Business présentée par Guillaume Paul sur BFM Business. "Une date de réouverture ne se dessine pas de manière précise", avait alors confirmé le directeur du premier casinotier français (38 établissements et plus de 4.000 employés, ndlr).

Fabrice Paire poussait pour obtenir la réouverture des établissements live... un discours qui n'a pas été entendu par le gouvernement. Le Premier Ministre Edouard Philippe a présenté mardi devant l’Assemblée le plan de déconfinement qui n'inclut ni les cafés ni les restaurants ni les casinos...

Après 45 jours de fermeture, Paire estime que le protocole sanitaire de bonnes pratiques proposé par le secteur est suffisamment strict pour obtenir le feu vert de l'Etat. Il jugeait qu'avec le port du masque obligatoire dans les casinos, une distance élargie entre les machines à sous "pour garder l'essentiel des gestes barrières", il y avait moyen d'obtenir le feu vert gouvernemental.

Une autorisation d'ouvrir cruciale pour l'entreprise (et les employés) qui a en plus moyennement négocié l'adaptation digitale, son site de poker en ligne ayant mis la clé sous la porte et sa déclinaison paris sportifs PasinoBet ne pouvant plus s'appuyer sur les événements sportifs suspendus depuis mars...

Fabrice Paire confirmait une perte d'environ 50 millions d'euros de Chiffre d'Affaires lors de son interview avec "un arrêt total des activités". Le patron de Partouche parle néanmoins d'une trésorerie suffisante et d'une "santé financière extrêmement bonne, nous sommes parfaitement à même de répondre à cette crise et de redémarrer avec force et agilité", assure-t-il après avoir évoqué d'éventuelles demandes du secteur au gouvernement.

Une baisse de la taxation qui est de l'ordre de la moitié de ce qui est mis en jeu dans les différents établissements est une piste bien évidemment mise en avant par le syndicat représentant les différents acteurs du secteur. "Nous sommes un gros contributeur du budget de la nation [...] Pour le moment, il va falloir garder une certaine mesure. [...] Des baisses de taxes, oui c'est facile à demander mais il ne faut pas perdre de vue que l'Etat va devoir affronter des jours assez compliqués. [...] J'ai des partenaires financiers qui heureusement ont répondu présents et ont été extrêmement efficaces, [...] qui ont reporté de manière extrêmement rapide les engagements financiers que nous avions et qui répondent aussi de manière extrêmement efficace sur les fameux prêts garantis par l'Etat", expliquait ainsi Fabrice Paire.

"Les casinos prêtes à rouvrir très rapidement"

"Nous avons proposé des protocoles de réouverture, des formes de protocoles sanitaires de guides de bonne pratique qui sont assez élaborés, qui sont entre les mains de Monsieur Lemoyne [le secrétaire d'Etat au Tourisme, NDLR] et qui logiquement avec la cellule Castex [Jean Castex est chargé d'une cellule pour réfléchir à la préparation de la sortie du confinement, NDLR] et avec le Premier ministre devraient permettre, nous l'espérons, de pouvoir rouvrir assez rapidement. Puisque nous estimons que ces protocoles vont permettre d'assurer une situation sanitaire au sein des établissements qui soit tout à fait satisfaisante", expliquait-il en parlant de "distanciation sociale et de port du masque obligatoire".

Partagez moi
  • Le Groupe Partouche a réalisé 430 millions d'euros de Chiffre d'Affaires lors du dernier exercice...

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Partouche.fr ferme ses portes, MyPok.fr reprend le flambeau Partouche.fr ferme ses portes, MyPok.fr reprend le flambeau