Super High Roller Bowl Online

Platinum Pass: Aurélie Reard en finale avec Katie Stone, Daiva Byrne, Jan Fisher &Terry Hatcher,

Katie Stone

Le 8 mars dernier PokerStars avait lancé une course à la nomination pour les joueuses à l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes... direction le PokerStars Players Championship (PSPC).

Les fans pouvaient apporter leur soutien à une femme ayant de l'impact sur le poker, il fallait désigner un modèle d'inspiration et vu le volume le panel de PokerStars a décidé de porter de 6 à 9 les joueuses qui disputeront un SNG en live pour le précieux sésame. La Française Aurélie Reard est dans le lot des finalistes!

Elle a fait le point sur cette chance lors d'un Facebook Live quelques heures après l'annonce de sa nomination.

  • Daiva Byrne – joueuse pro de Lituanie, mariée et habitant à Manchester, très active avec sa communauté FLIP
  • Christina Reed – Américaine, joueuse semi-professionnelle
  • Katie Stone – Joueuse professionnelle du New Jersey, USA.
  • Glada Shiyan Fang – Joueuse pro italienne basée à Malta
  • Meichelle Culchane – Américaine, professeur de poker volontaire pour des personnes agées
  • Jan Fisher – Partenaire des croisières Card Player, basée à Las Vegas
  • Terry Hatcher – Commerçante, Croupière, organisatrice de tournois au Texas.
  • Alexis Sterner – Infirmière en Floride, USA
  • Aurelie Reard – Expatriée à Cardiff, joueuse professionnelle
Katie Stone
Katie Stone

Katie Stone a répondu à quelques questions de PokerNews suite à sa nomination.

Pouvez-vous vous présenter?

Je viens des échecs, beaucoup de joueurs s'y sont mis peu après la victoire de Moneymaker, et j'ai fait la transition vers le poker en 2005-2006. J'ai déménagé à Mexico après le Black Friday avec d'autres joueurs pour les deux meilleures années de ma vie et je suis revenu chez moi dans le New Jersey en 2014, à l'ouverture du poker online légal. Mon mari Joe Cappuccio est un professionnel online aussi, nous avons un fils de 4 ans et demi... Je suis sponsorisé par partypokerUS et BorgataPoker.com et je joue donc depuis 15 ans.

Quelles sont vos sensations, si proche d'un Platinum Pass?

J'ai beaucoup de gratitude et je suis très excitée. PokerStars m'a permis de jouer au poker de manière professionnelle. En 2009 j'ai construit ma bankroll sur ce site sur les SNG 180 et 45 joueurs...

Comment allez-vous préparer la finale?

Je ne joue plus ce format mais beaucoup de satellites online avec un siège garanti... cela va être le même concept mais pour un ticket bien plus gros! Je vais me préparer avec Katie Dozier qui crushe ce format.

Qu'est-ce qui vous plaît dans le poker?

J'aime l'idée de pouvoir continuellement incorporer de nouvelles choses venant du poker dans ma vie quotidienne. Il y a aussi tellement à apprendre dans ce jeu que ce n'est jamais ennuyant.

Comment encourager les femmes à plonger plus dans le poker?

Cela part du live, il faut aider les salles de poker à créer un environnement accueillant pour tous les nouveaux joueurs. J'en ai parlé avec Matt Savage l'été dernier en marge du TDA à l'Aria Las Vegas... pourquoi ne pas donner le droit aux croupiers de gérer un peu plus le côté 'warning', peut être que le fait qu'ils puissent mettre un avertissement rendrait l'expérience plus facile pour les joueurs inexpérimentés...

Quels sont les avantages des femmes quand elles jouent au poker?

C'est à la fois plus facile et plus difficile, cela dépend de votre perspective, de vos expériences et de vos capacités d'adaptation. Je ne suis pas la même femme qu'il y a dix ans, ni la même joueuse... cela prend du temps de se trouver au poker, de construire la meilleure image possible pour améliorer son ROI et aussi pour votre tranquillité d'esprit... cela quel que soit votre genre.

Comment une femme peut-elle être moins intimidée par le poker?

Le poker est intimidant et mérite du respect, c'est un jeu dur et il est compliqué. Le poker se complexifie années après années et il est très compliqué à maîtriser... cela veut dire que la plupart des gens vivent les mêmes choses. C'est plutôt cool de penser que le jeu est tellement dur que la fascination ne baisse jamais et que l'intimidation deviendra bientôt du respect.

Quand j'ai commencé le poker, j'ai assisté à un coaching poker avec une joueuse star de l'époque, en 2005-2006, et elle m'a confié que "personne ne va jamais t'aider". Ce n'est pas complètement vrai mais je peux comprendre d'où vient ce sentiment, c'est un jeu où vous chercher à couper la gorge de vos adversaires... mon conseil serait de ne pas croire cette femme et de ne pas être comme elle, soyez son contraire et partagez.

Comment atteindre un meilleur équilibre des genres dans la société?

Etudier plus le poker... et je suis totalement sérieuse! Etudier le jeu, travailler en profondeur c'est dur et frustrant... mais cette dissection des coups, l'analyse et la pratique amènent plus de compréhension intérieure et des interactions extérieures. Je trouve que cela m'aide à mieux comprendre certaines situations de la vie réelle, ca me permet d'assembler les pièces du puzzle. Le poker c'est formidable pour comprendre son fonctionnement mental et les traits de personnalité qui peuvent vous porter préjudice dans votre vie personnelle ou professionnelle...

Partagez moi
  • A l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, PokerStars avait lancé une consultation mondiale pour offrir un Platinum Pass...

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus