Black Friday: Fin des ennuis judiciaires pour Isai Scheinberg, le fondateur de PokerStars

Isai Scheinberg played a pivotal role in poker's boom years.

Après une décade à jouer au chat et à la souris avec le gouvernement américain, Isai Scheinberg s'en tire bien.

Le fondateur de PokerStars a été condamné par la justice américaine à une amende de 30 100$ et aucune peine de prison n'a été ajoutée à sa courte détention préventive du mois de janvier dernier.

Ceux qui ont continué à opéré aux USA après le passage du Unlawful Internet Gambling Enforcement Act entre 2006 et l'intervention du Ministère de la Justice américain (DOJ) en 2011 ont désormais tous été jugés. Isai Scheinberg était le dernier des dirigeants mis en examen, il a eu droit comme prévu à une sanction légère selon IInner City Press.

La défense de Scheinberg reposait sur le fait que PokerStars avait assumé à l'époque du Black Friday. L'opérateur a ainsi réparé les dégâts causés par d'autres opérateurs ayant aussi choisi de continuer leur activité avec les joueurs américains. Full Tilt Poker n'avait pas séparé les fonds des joueurs et il manquait des centaines de millions de dollars lorsque l'activité a été gelée par le DOJ. Après un accord avec la justice américaine durant l'été 2012, PokerStars a remboursé les fonds des joueurs de Full Tilt et Ultimate Bet/Absolute Poker à hauteur de presque 200 millions de dollars.

L'accord conclu avec le DOJ et les arguments de la défense ont été entendus par le juge en charge du dossier. "Ce que vous avez fait n'est pas tolérable mais le monde est fait de gens faillibles. C'était une énorme erreur mais elle ne doit pas ruiner ce qu'il reste de votre vie", a déclaré ce dernier à l'encontre de l'ancien dirigeant de 73 ans.

Le juge a ensuite déclamé la sentence qui ne comprend donc pas de peine de prison supplémentaire. En janvier, Scheinberg s'était rendu en Suisse en vue d'une extradition aux USA avant de plaider coupable au mois de mars. Il risquait 5 années de prison mais comme les 10 autres mis en examen dans l'affaire du Black Friday, il s'en tire avec une peine bien moins importante.

Après avoir vendu PokerStars et Full Tilt Poker à Amaya pour presque 5 milliards en 2014, l'amende ne devrait pas non plus trop le gêner... Isai Scheinberg devrait aussi bientôt retrouver son passeport. Il s'est exprimé après le verdict et a fourni un communiqué à Online Poker Report. Dans ce dernier, il s'est montré "satisfait que le juge Kaplan n'impose pas une sentence impliquant de la prison".

Le communiqué d'Isai Scheinberg

PokerStars a joué un rôle important dans la création de l'industrie du poker régulé telle que nous la connaissons aujourd'hui, cela en mettant en place une affaire transparente et honnête qui a toujours traité les joueurs avec justice. Je suis particulièrement fier que PokerStars ait pu permettre à chacun de ses joueurs de retirer leurs fonds lors de la sortie du marché américain en 2011. PokerStars a remboursé des millions aux joueurs qui avaient leurs comptes sur d'autres plateformes online qui étaient en cessation de paiement

Partagez moi
  • Le fondateur de PokerStars voit la fin de ses problèmes judiciaires...

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Black Friday: Le fondateur de PokerStars se rend au FBI Black Friday: Le fondateur de PokerStars se rend au FBI