Les confessions d'Adrien Delmas, "excité d'aller de l'avant"

AD

Après une victoire sur le concours Top Shark, Adrien Delmas a été membre de la Team Pro Winamax durant près de trois années. Le jeune homme nous raconte son aventure et se projette aussi vers l'avenir après la fin de son contrat... tout en évoquant aussi l'affaire Ivan Deyra.

PokerNews: La fin de ton sponsoring a été actée il y a quelques heures mais tu étais au courant depuis plusieurs semaines, quel effet cela fait-il d'avoir des retours sur la fin de l'aventure?
Adrien Delmas: C'est bon d'enfin pouvoir tourner la page, j'ai passé un mois environ entre deux, toujours chez Wina officiellement mais sans vraiment l'être. J'avais vraiment hâte que ce moment arrive (l'officialisation, pas la fin du contrat bien sur), donc je me sens libéré et maintenant prêt à aller de l'avant !

Tu avais 22 ans quand tu as gagné la Top Shark. Les 3 années chez Winamax t'ont-elles fait progresser en tant que joueur et en tant qu'homme ?
J'ai grandi en tant qu'homme plus que je ne pouvais l'espérer, j'ai l'impression de m'être développé intellectuellement et émotionnellement. J'en suis très heureux... ces 3 dernières années j'ai beaucoup changé personnellement. Au niveau poker l'aventure m'a apporté une bonne stabilité financière et j'ai donc eu l'opportunité de shot pas mal de gros tournois à 10.000 ou 25K. A ce niveau là j'ai engrangé une bonne expérience c'est sur.

"J'ai été vraiment fier de pouvoir passer du temps avec Nobru" (Kool Shen)

Quel bilan dresses-tu de ton aventure? Il y a quelques années te voyais tu payer un tournoi à 25 000$ avec un seul et unique jeton comme au PSPC ?
J'avoue le PSPC c'était très sympa. Au départ j'avais pour objectif très lointain de jouer ces tournois là mais ça restait évidemment dans un coin de ma tête seulement. Le fait de pouvoir réaliser cet objectif c'était quelque chose de spécial. Et puis le fait d'être filmé sur le Main Event du festival pour Dans La Tête D'un Pro, c'était un rêve devenu réalité, on peut le dire!

Tu as continué à monter la bankroll online et à améliorer ta compréhension du Live, quels sont tes axes de progression?
J'ai atteint un très bon niveau technique désormais et la différence se fera vraiment dans mon endurance mentale mais aussi d'avoir un meilleur état d'esprit que mes adversaires. Il faut être plus affûté qu'eux et en vouloir toujours plus. C'est dans ce travail poker que je vais démultiplier mon avantage technique. Du coup je compte continuer de progresser techniquement tout en accordant plus de temps aux autres aspects qui conditionnent la performance.

"J'ai essayé de vivre en accord avec mes valeurs (...) peu importe le résultat. J'ai appris à m'accepter tel que je suis et surtout à l'assumer vis-à-vis des autres."

Tu as souvent parler de patience et de donner son maximum pour n'avoir aucun regret... c'est l'image que tu as développée durant ce sponsoring, montrer une image d'un poker sain et réfléchi ca a toujours été un objectif?
C'est quelque chose qui était important pour moi. Il faut toujours essayer de montrer que le poker ce n'est pas juste un jeu d'addicts et de gamblers mais une vraie profession qui se doit d'être respectée.
C'est aussi qui je suis au final et j'ai vraiment eu l'opportunité de montrer comment je suis réellement, ce n'est pas une image publique pour la galerie. Je souhaitais juste faire comprendre au public que je suis un mec normal avec ses doutes et ses faiblesses... mais qu'avec du travail, de la volonté, et aussi de la chance on peut vraiment se réaliser en tant que personne.

Tu as tout de même amassé plus de 150 000$ de gains en quelques mois sur le circuit, et surtout fait preuve d'une belle régularité. L'absence de performance en live, c'est la pire chose de ton sponsoring?
En vrai c'est quelque chose qui m'a beaucoup frustré. Evidemment, c'est dur quand notre contrat tient aussi à ces performances là, et quand on sait à quelle point la variance est énorme... Il y a souvent un sentiment d'injustice.
J'ai été sur tous les gros événements et quasiment tout le temps sans succès. Au final je crois avoir fait plus de 2 ans d'EPT sans faire une seule fois l'argent... C'est la vie.
Après je n'ai pas joué parfaitement tous mes tournois et cela m'a beaucoup donné à réfléchir sur moi-même et mes capacités mais aussi à trouver de nouveaux axes de travail.

Mais quels sont tes plus gros regrets?
Je pense ne pas avoir de regrets sur les trois dernières années. Vraiment.
J'ai essayé de vivre en accord avec mes valeurs et il faut parfois faire des choix compliqués, peu importe le résultat. J'ai appris à m'accepter tel que je suis et surtout à l'assumer vis-à-vis des autres. Après comme tu le disais dans la question précédente, ne pas avoir perfé suffisamment en live c'est forcément le point noir. Je ne maîtrisais pas tout et je crois avoir fait le maximum.

On ne va pas s'appesantir sur les mauvaises choses, parles nous plutôt de cette finale WSOP? Qu'en reste-t-il ?
C'était court, mais plaisant, un véritable rêve devenu réalité. Au final j'ai été pas mal card-dead et j'ai perdu les deux flips que j'ai joués mais je retiens surtout le fait d'arriver à faire une Table Finale des World Series. Ce n'est pas la dernière fois que je goûte à cette table si particulière!

Adrien Delmas
Finale WSOP!

Tu as pu voyager énormément avec des tournois à Las Vegas, Prague, Dublin, aux Bahamas ou à Punta Cana mais aussi des crochets par la Nouvelle Zélande, le Japon, le Canada ou la Hongrie... Tu es chez toi partout ? C'est ça pour toi profiter de sa liberté de joueur?
Je me sens bien partout et le fait d'avoir une liberté d'action totale c'est ce que j'aime dans ce métier. je n'ai de comptes à rendre à personne, pas de patron, aucune pression extérieure... C'est une chance rare aujourd'hui.
Et puis c'est aussi la liberté d'aller aux tournois qu'on veut, faire les activités qu'on veut lorsqu'on le souhaite. Voyager n'avait rien d'inné pour moi, je n'ai pas voyagé avant mes 16-17 ans mais j'ai appris au fur et à mesure. J'ai envie de découvrir plus de choses.

"Je ne défendrais jamais Ivan sur les faits et les erreurs commises"

La découverte est un moteur, parle nous de ce qui t'as le plus surpris chez Winamax ?

Je ne sais pas trop quoi répondre à cette question pour être honnête... J'étais déjà assez proche des joueurs de l'équipe au moins 2 année auparavant et c'est aussi cela qui m'a poussé à faire la Top Shark pour les rejoindre...

Quels sont tes meilleurs souvenirs de cette aventure, les moments extraordinaires de ces trois années, les rencontres qui te marqueront à vie?
Les meilleures sensations au niveau du poker c'est ce parcours aux World Series of Poker. C'était cool aussi de se retrouver une fois par an au séminaire W avec l'ensemble du Team, des gens avec qui je m'entends toujours très bien. Parler stratégie, aborder le sujet du mental et, pour ma part, prendre une tonne de branlées au tennis!
Niveau rencontre, j'ai été vraiment fier de pouvoir passer du temps avec Nobru (Bruno Lopes alias Kool Shen, ndlr). Il m'a beaucoup surpris... c'est vraiment quelqu'un d'exceptionnel et d'humain. Il est gentil mais aussi naturel, vrai.
J'ai eu la chance de rencontre le vieux monsieur Mister MV, sans parler de tout le staff Winamax croisé lors des évènements, ils sont au top et ils se reconnaitront.

Winamax Poker Open Dublin Main Event Champion Philippe Guillou
Le staff W derrière le vainqueur du WPO Dublin...

Le fait que ton départ intervienne quelques semaines après l'affaire Ivan Deyra a provoqué des questions puisque tu as habité avec lui en Angleterre et que de folles rumeurs courent encore... quelle est ta réaction sur cette affaire de multi-accounting?
Ce que j'en pense c'est que c'était une belle connerie, j'ai préféré ne pas donner mon opinion à chaud car j'estime que parler dans l'émotion c'est quelque chose qui peut blesser autrui, ou alors on peut manquer d'objectivité. Comme tout le monde le sait Ivan c'est mon ami de toujours, j'ai vécu 4 ans avec lui c'est comme un frère pour moi.
Donc évidemment ça m'a beaucoup attristé et choqué car dans la réalité ça s'est passé hyper vite. Le lendemain de sa victoire on apprend dans le chat du Team qu'il a triché et qu'il est viré, on a tous été choqués et je me rappelle en avoir beaucoup parlé avec d'autres membres de l'équipe...

Tu lui as dit ce que tu ressentais?
Je pense avoir été le premier à lui dire d'assumer sa connerie publiquement, même si ça fait mal je pense qu'il faut savoir vivre avec honneur et reconnaitre ses erreurs. Après ça reste un ami très proche, et même si je ne le défendrais jamais sur les faits et les erreurs commises, j'essayerai de toujours l'aider à se relever de cette histoire.
Je ne peux m'empêcher de penser aux relations humaines et même si ce qu'il a fait est grave, même très grave au regard de son statut, il a payé pour ça, un prix très élevé même. Donc maintenant c'est à mon tour de le soutenir, comme il m'a soutenu pendant des années quand j'étais parfois au plus bas. Evidemment, à cause de lui on a pris tous chers sur les réseaux mais c'est aussi ça le job de Team Pro, malheureusement, prendre des ricochets quand quelqu'un merde. Je l'accepte et n'en veux pas du tout à Ivan, j'espère simplement qu'il arrivera à passer au travers de tout ça pour ressortir plus fort d'ici quelques temps.

Romain Lewis, Adrian Mateos, and Adrien Delmas
Les années W avec Romain Lewis et Adrian Mateos

Pour finir de manière plus positive et personnelle, lors de ton arrivée sur le circuit tu avais dis qu'être sponsorisé était un objectif... Objectif atteint mais alors quels sont les rêves qu'il(s) te reste(nt) dans le poker ? Ne me dis pas que tu vois désormais ce jeu comme un taf pur et dur?!
Mon but reste celui que je me suis fixé au départ: atteindre les plus hauts sommets et gagner des titres tout en continuant de progresser. Je ne vois pas le jeu comme un taf pur et dur, mais, si je veux réaliser mes objectifs, le taf a fournir reste colossal. Ces dernières années m'ont préparées et j'ai la chance aujourd'hui d'avoir deux groupes de travail formidables pour m'aider et m'accompagner. C'est maintenant que je vais pouvoir tout donner... c'est évidemment très excitant quand j'y pense!

Merci d'avoir pris le temps, Adrien... et good luck!

Partagez moi
  • Adrien Delmas se confie à PokerNews

Qu'en pensez-vous ?

Register to leave a comment

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Winamax: Fin de contrat pour Adrien Delmas et Léo Lombardozzi Winamax: Fin de contrat pour Adrien Delmas et Léo Lombardozzi