La légende du poker Tommy Hufnagle disparaît à 77 ans

Tommy Hufnagle was a top competitor for years.

Victime d'une crise cardiaque le 15 février, le vainqueur WSOP Tommy Hufnagle est mort à l'âge de 77 ans, vendredi. Originaire de Pennsylvanie, Hufnagel avait traversé les USA au retour du Vietnam pour s'installer à Las Vegas dans les années 70. Il était considéré comme un des meilleurs joueurs de Limit de la ville...

"Tommy est un des grands de la vieille garde. [...] Il avait une éthique de travail que la plupart des joueurs n'atteindront jamais, que Dieu le bénisse", a commenté Doyle Brunso lorsqu'il a été interrogé par PokerNews...

Voici une description de ce passionnée de poker dans le Media Guide des World Series Of Poker 1977:

"Il s'est aventuré au Horseshoe Casino pour la première fois l'année dernière à l'occasion des World Series et il a directement prouvé ses qualités en signant un podium. Sa réputation de joueur complet n'est plus à faire, ses talents de joueur de Limit énormes et s'il se concentrait sur le No-Limit, il pourrait bien devenir le meilleur aux World Series. Le beau gosse de 34 ans adore faire du ski, du bateau et aime soulever des poids. Il ne fume pas non plus pour préserver son capital santé."

Bruce Hershenson and Tommy Hufnagle
Bruce Hershenson serre la main de Tommy Hufnagle (à d.)

Selon The Hendon Mob, Hufnagle a glané près de 870 000$ de gains à partir de 1976. Il a remporté son bracelet WSOP en 1998 sur le Seven Card Stud Split à 1500$, signant à l'occasion son plus gros gain en carrière (139 305$).

ommy Hufnagle a gagné à 10 reprises sur le circuit. Encore troisième du Carnivale Of Poker II en 1999 (96 425$), il avait remporté un tournoi annexe de variantes sur le LAPC en 2002 (49 920$) et terminé runner-up d'un rendez-vous incontournable en Razz en 1994 (44 400$).

Il était connu pour avoir gagné sur des parties high-stakes durant plusieurs décades. "Il était un enfant de la balle, très dur. Il a même réussi à envoyer valdinguer une table de craps a lui tout seul", se souvient Terry King, une des meilleures mémoires de l'histoire du poker. "C'était une bête, un des meilleurs de l'histoire au niveau des variantes, il était compétent dans chaque jeu", se souvient-il.

En 2017, David Kopp avait raconté une anecdote de 1979, une époque où il avait croisé cette légende du poker. Kopp n'était là que depuis deux années à Vegas, il avait été marqué par l'épisode:

"Le Stud-8 était nouveau, on ne le jouait que depuis une année ou presque et même les joueurs professionnels n'avaient pas encore tout compris. Il y avait ces deux gars d'une trentaine d'années (des ancêtres pour moi à l'époque) qui jouaient pourtant très bien: Ken (Skyhawk) Flaton et Tommy Hufnagle. Ils étaient bien connus et très respéctés, ils étaient des anciens qui avaient fait l'armée ensemble et ils swapaient toujours 10% quand il disputaient le même tournoi (à cette époque il n'y avait que les WSOP et le Amarillo Slim’s Super Bowl of Poker soit duex rendez-vous par an). Cela avait été un gros boost pour mon égo quand ils m'ont demandé de participer à leur swap à 10%. Ils faisaient la paire depuis des années, une paire disparate puisque Tommy ressemblait à Brutus dans Popeye et Kenny était lui l'archétype du juif de New-York".

Tommy Hufnagle in WSOP action.
Tommy Hufnagle aux WSOP.

Hufnagle était aussi très ami avec Chip Reese et Danny Robison, un duo presque toujours ensemble à la fin des années 70. Selon la légende, les Gold Dust Twins sont arrivés à Vegas avec 700$ en poche et on monté 2 millions en jouant au poker et au rami ou en misant au bowling.

Dans son livre "The Godfather of Poker," Doyle Brunson évoque trois mains du Main Event WSOP 1976 (22 entrants) contre Hufnagle alors qu'ils ne sont plus que 3 en lice. "Avec sa jeunesse, son talent et son style flashy, Hufnagle a bien mérité son surnom de 'Fast Eddie' en hommage à Paul Newman et au film 'Hustler'. Il a déjà signé une performance impressionnante, il aurait été favori si je n'avais pas été à la table", glisse ainsi le parrain.

Brunson éliminera son adversaire avec les {j-}{j-} contre les {8-} avant de se charger de Jesse Alto en head's-up pour remporter son premier Main Event. Le reste fait partie de l'histoire du poker!

Image de Une avec la premission de John Holley. Les autres photos sont la propriété de Lesley Erica, la fille d'Hufnagle.

Partagez moi
  • Hufnagle a terminé troisième du premier Main Event WSOP remporté par Doyle Brunson, à une époque où ce tournoi était un winner takes all!

Qu'en pensez-vous ?

Enregistrez-vous pour laisser un commentaire

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus