Tournois Live 2

Dan Bilzerian tacle les joueurs de poker, ces "F*****g Nerds"

dan bilzerian ggpoker poker

Invité du No Jumper Podcast, Dan Bilzerian n'a pas caché son dédain pour les joueurs de poker. Des "Fuc...g nerds". Le playboy d'Instagram n'est plus l'ambassadeur de GGpoker et il a confirait qu'il jouait pour l'argent et pas pour la gloire lors d'une émission de deux heures.

"Mon but au poker a toujours été de jouer avec des gens qui voulaient s'amuser [...] J'ai voulu avec des riches qui sont là pour s'amuser, pas des put**** de tueurs. J'ai voulu jouer contre des joueurs nuls et riches là pour décompresser, rigoler entre potes, bai*** des masseuses ou je ne sais quoi, des riches qui fuient la maison et leur femme", a notamment déclaré le poète avant de dresser un portrait peu flatteur des joueurs de poker.

Dan Bilzerian a encore assuré qu'il avait plumé des riches joueurs amateurs et pas hérité d'un père en délicatesse avec l'IRS. Il a reparlé de son duel avec Alec Gores à 100 millions de dollars, et surtout déclaré que le match ne devrait jamais avoir lieu.

Interviewé par Adam22 pour le No Jumper Podcast, qui possède 4,2 millions d'abonnés YouTube, Dan Bilzerian a parlé gros sous et poker tout au long d'une conversation de deux heures. . L'auteur de "The Setup", son autobiographie, a fait savoir à la communauté poker en quoi lui était un humain de rang supérieur.

Pour ceux qui veulent écouter ça en version orginale, direction le Timestamp à 1:10:00. Cachez vos enfants.

"Je ne traîne avec aucun joueur ou presque, je ne veux pas être associé (aux joueurs de poker). Je les empêche de jouer dans ma put*** de partie. Je n'autorise pas les pros à venir."

"La plupart des joueurs de poker sont des put**** de nerds (des gros nuls, ndlr)", a-t-il déclaré à son hôte, un passionné de poker revendiqué. "Je ne traîne avec aucun joueur ou presque, je ne veux pas être associé (aux joueurs de poker). Je les empêche de jouer dans ma put*** de partie. Je n'autorise pas les pros à venir", a ajouté Bilzerian. L'Américain dévoile sa stratégie pour raser les fishs tout en ne se privant pas de tailler un costard aux joueurs.

La liste de 'gros nuls' n'inclut apparemment pas Phil Ivey, Antonio Esfandiari, Andrew Robl et Dan "Jungleman" Cates. Bilzerian explique qu'il considère ceux là comme des "amis". Pour tous les autres, désolé mais vous n'en valez pas le coup.

En mars dernier, c'est GGpoker qui a semblé décider qu'il n'y avait plus de valeur à se faire représenter par Dan Bilzerian. L'opérateur avait effacé toute trace ou presque de Bilzerian sur ses supports. "On me donne tellement d'argent pour faire de la put*** de promo", a expliqué un bilzerian toujours tout en finesse. "Mais je n'ai jamais le coeur de faire ça à fond", a-t-il ajouté en révélant avoir refusé des offres à 7 chiffres pour d'autres sites de gaming ou des NFT. "Cela ne va pas marcher", a-t-il assuré avant de revenir sur la fin de son aventure avec GGpoker.

Après deux années de collaboration, Dan Bilzerian assure qu'il a "tenté de bien faire au départ". "Vous voyez ce que je veux dire, j'ai fait quelques posts et ramené un put*** de traffic mais quand ils ont du me donner mon pourcentage... vous savez il y a eu plus de 100 000 downloads, beaucoup de monde, on parlait de millions à me reverser chaque mois", a-t-il ajouté en déclarant ne pas avoir touché le revenu d'affiliation espéré. "Au final nous sommes tombés d'accord pour arrêter là", a expliqué celui qui restera comme un ambassadeur misogyne.

Lorsque Vanessa Kade avait émis l'idée que son recrutement n'était pas une bonne chose pour les femmes en général et l'attrait de ces dernières pour le jeu de poker, Dan Bilzerian avait été très loin. Trop loin.

Dan Bilzerian n'épargne personne et ne rend de compte à personne. Dans son monde où le fish doit être rasé sans scrupule, l'Américain a décidé de critiquer férocement Phil Hellmuth et Doug Polk.

Bilzerian avait participé au podcast de ce dernier,l'émission avait été assez tendue puisque Polk n'avait pas hésité à tenter de vérifier beaucoup d'affirmations relatives au poker de son invité. Au tour de Bilzerian d'attaquer Polk, "le stéréotype même du mec qui vit pour faire des clics".

"Il n'a pas grand chose à faire des faits, il tord les histoires pour que ça colle à ses envies et à ce qu'il veut dire. Et quand tu le confrontes il se cache en mode 'je fais le journaliste'. Mais bon l'éthique c'est pas trop son truc", a commenté Dan Bilzerian en critiquant le montage de l'émission qui lui "fait dire des choses qu'il n'(aurait) pas dites".

Derrière, c'est le Poker Brat qui en a pris pour son grade. "Des mecs comme lui c'est probablement la put*** de pire chose qui soit arrivée au poker", a assuré Bilzerian à propos du recordman de victoires aux WSOP. "Nous avons ici un mec qui engueule les joueurs qui jouent mal, chez moi on a envie de jouer avec des mecs qui sont nuls, on les encourage à jouer mal", a-t-il ajouté avant de condamner le comportement de Phil lors de la partie avec les influenceurs.

"Nous voulons des joueurs qui font de mauvais calls et des bluffs stupides et ce put*** d'idiot encourage nos victimes à mieux jouer, à jouer moins de coups... mais pourquoi?" s'est interrogé Dan Bilzerian... pas content qu'Hellmuth ne soit pas inclusif, comme il saurait si bien le faire, lui.

Partagez moi
  • Bilzerian a confirmé qu'il n'était plus ambassadeur de GGpoker dans un Podcast de deux heures, il a aussi lâché quelques punchlines offensives vis à vis de la communauté poker.

Name Surname
Jon Sofen

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Las Vegas: Duel à 100 millions de dollars pour Dan Bilzerian Las Vegas: Duel à 100 millions de dollars pour Dan Bilzerian