EN DIRECTEvents
World Series of Poker Europe

Les règles du Crazy Pineapple

Le Crazy Pineapple est une variante passionnante du Hold'em. Les différences résident dans le fait que vous recevez trois cartes au lieu de deux et que l'une des trois doit être jetée au stade du flop. Règles générales Crazy...

Le Crazy Pineapple est une variante passionnante du Hold'em. Les différences résident dans le fait que vous recevez trois cartes au lieu de deux et que l'une des trois doit être jetée au stade du flop.

Règles générales Crazy Pineapple

Dans le crazy pineapple, chaque joueur reçoit d'abord trois cartes fermées. Ce sont les cartes privatives. Après le premier tour d'enchères, le donneur ouvre trois cartes au milieu de la table qui forment le flop. Un deuxième tour d'enchères a lieu, puis les joueurs jettent une de leurs trois cartes sans la montrer. Ils se retrouvent donc avec deux cartes et le coup se finit comme un hold'em normal.

Autrement dit, le donneur découvre une quatrième carte au milieu, que l'on appelle la turn, suivi d'un troisième tour d'enchères. Enfin, il découvre une cinquième carte que l'on appelle la river, les cinq cartes ouvertes formant le « tableau ». La river est suivie d'un quatrième et dernier tour d'enchères. S'il reste au moins deux joueurs en lice, l'abattage a lieu et la meilleure main l'emporte. Pour former leur main finale de cinq cartes, les joueurs peuvent combiner leurs cartes comme ils veulent :

  • Les deux cartes privatives avec trois cartes communes.
  • Une carte privative avec quatre cartes communes.
  • Aucune carte privative avec cinq cartes communes (cela s'appelle « jouer le tableau »).

Structure d'enchères

Il y a quatre tours d'enchères au Crazy Pineapple. Dans le cas du jeu en limites fixes (« limit table »), chaque enchère pendant les deux premiers tours est fixée à un montant forfaitaire que l'on appelle la « petite limite » (lower limit).

Souvenez-vous qu'au flop, après le deuxième tour d'enchères, les joueurs doivent jeter une de leurs trois cartes privatives. Quant aux deux derniers tours d'enchères (ceux qui suivent respectivement la turn et la river), ils comprennent des enchères forfaitaires à un montant qui est généralement double de la petite limite, et que l'on appelle logiquement la grosse limite (higher limit).

Le nombre maximum d'enchères par joueur pendant n'importe quel tour d'enchères est de quatre. C'est-à-dire que, à l'échelle d'un tour d'enchères, on assiste à une ouverture (1), une relance (2), une sur-relance (3) et enfin une sur-relance (4). On dit aussi que l'on a droit à trois relances. Si un tour d'enchères atteint la troisième relance, les joueurs en place ne peuvent que suivre ou passer.T