EN DIRECTEvents
World Series of Poker Europe

Les règles du Kill Games

Voici une variante destinée aux fans du Hold'em et de l'Omaha 8/b. Pour épicer le jeu, vous pouvez essayer la version Kill ou Half-Kill. Le principe est le suivant : les mises augmentent quand quelqu'un gagne deux mains qualifiantes de suite. Ce...

Voici une variante destinée aux fans du Hold'em et de l'Omaha 8/b. Pour épicer le jeu, vous pouvez essayer la version Kill ou Half-Kill. Le principe est le suivant : les mises augmentent quand quelqu'un gagne deux mains qualifiantes de suite. Ce sont des parties très populaires, mais pour éviter toute confusion regardons-les de plus près.

Kill ou pas Kill

« Kill » signifie « tuer » en anglais... dès le début le ton est donné. Pour y jouer avec succès, vous devez bien comprendre que le Kill est un processus qui se fait en deux temps. D'abord, un joueur gagne un pot en entier - pas de partage : il prend tout, ce que l'on appelle « faire le scoop ». Le total du pot doit être d'au moins 5 fois le surblind avant le prélèvement. Par exemple, dans la partie $2/$4, le surblind est de 2 et donc le pot doit $être d'au moins 10 (= 2 x 5) pour être qualifié.

Quand c'est le cas, le gagnant reçoit un bouton « kill » qu'il place devant lui. En Omaha 8/b, le joueur doit faire le scoop (gagner à la fois en haut et en bas). Certains l'appellent un 'half-kill' mais nous y reviendrons.

Le bouton Kill signifie que si ce joueur gagne le coup suivant il y aura un coup « Kill » et les mises augmenteront ! Mais pour que cela arrive, le joueur doit gagner le pot et son montant doit être d'au moins 5 fois le surblind, exactement comme quand il a reçu le bouton Kill. Si c'est le cas, le coup suivant est un coup Kill.

Reprenons l'exemple d'un coup à $2/$4. Vous venez de remporter deux coups d'affilée sans partage, chacun contenant au moins 5 surblinds. Au coup suivant, le blindeur mise 1,le surblind mise 2 et vous misez 4. Cela signifie que, pour se maintenir dans le coup, les joueurs doivent impérativement payer 4 au minimum. Si vous êtes vous-même blindeur ou surblindeur, vous misez 4 également au total. Vous devez parler à votre tour normal (attention : certains clubs donnent au « killer » le droit de parler en dernier au premier tour d'enchères). Le reste du coup se joue en 4/8. Cela continue tant que le killer ne gagne pas de pot complet. Quand cela arrive, les limites reviennent à leur niveau normal.

Half-kill est-il égal au Little Kill?

UltimateBet propose des parties en 'Half-Kill' (« demi-kill »). On y joue exactement comme dans les parties Kill, sauf que les mises n'augmentent pas d'autant, mais de la moitié. Donc en période Kill, les coups 2/4 se disputent en 3/6. Des parties half-kill sont proposées en Hold'em et en Omaha 8/b. Peu importe la manière dont vous les appelez, ces parties sont nettement plus animées que les parties normales. Essayez-les !