EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Concepts élémentaires de Stud (I) : les paires "premiums"

Concepts élémentaires de Stud (I) : les paires "premiums" 0001

Ashley Adams joue au poker depuis qu'il l'a appris, littéralement, de son grand père il y a 42 ans. Il a été un joueur gagnant de poker de casino ces 11 dernières années, jouant principalement au « Foxwoods Resort Casino » mais aussi dans des salles de poker à travers le monde. Il a gagné des parties et des tournois en Stud, Stud8 et Hold'Em, en « limit » et en « no-limit ». Il est l'auteur de « Winning 7-card Stud » (Kensington, 2003) et de plus de 100 articles sur le poker. Il doit prochainement publier « Winning Baby No Limit Hold Em » et a récemment travaillé avec de nombreuses œuvres de charités.

Commençons par le commencement. Disons que vous êtes un peu plus qu'un débutant. Vous savez comment jouer au « 7-Card Stud », n'est ce pas ? Vous savez qu'il s'agit d'un jeu technique, que les joueurs sélectifs et raisonnablement agressifs auront une meilleure espérance de gain financier sur le long terme que ceux qui suivent toutes les mises et qui ne sont jamais à l'origine de l'action. Donc, commençons avec le type de cartes que vous voulez jouer et sur le moment où être agressif avec ces mains.

Nous commencerons par la « third street », le terme utilisé pour le premier tour de mise lorsque vous avez trois cartes –deux fermées et une ouverte. Le poker, comme les maths, demande une base solide sur laquelle s'appuient des concepts plus avancés. Donc, débutons par cette base.

Quand vous débuterez, vous jouerez très peu de mains. Nous commencerons avec les meilleures mains et laisserons les plus spéculatives pour plus tard, lorsque vous serez plus aptes à juger de la force de vos adversaires et à jouer correctement les cartes d'après. Nous essaierons de rester simples de telle sorte que vous ne vous retrouverez pas piégés après la « Third Street ».

J'aurai quelques postulats au sujet des parties dans lesquelles vous débuterez. Ces parties doivent être à faible enjeu avec en général des joueurs loose (qui jouent souvent leur main) et mauvais. Une partie avec des « Rocks » (joueurs très serrés) demandera une stratégie quelque peu modifiée tout comme une partie remplie de « calling stations » au jeu lâche. Le contexte se situe entre les deux et repréente la plupart des jeux à faible enjeu.

Vous allez tout d'abord jouer très serré, comme un roc. Vous allez tout jeter sauf les brelans, les paires, les couleurs à 3 cartes et les suites à 3 cartes. Et vous n'allez pas jouer toutes ces mains non plus.

Pour être plus clair : trois cartes non consécutives, non assorties ? Jetez. As-Roi assortis dans vos cartes fermées et une petite carte non assortie découverte ? Jetez. 8♣-9♥-J♦ ? Jetez ! Jetez ! Jetez ! C'est ennuyeux la plupart du temps, mais vous économiserez votre argent sur le long terme. Gardez simplement à l'esprit que si vous jouez à 5/10$ avec 2$ de « bring-in » et que vous jetez 25 mains de départ pauvres ou médiocres pendant 6 heures, mains avec lesquelles vous auriez suivi de façon irréfléchie, cela fait 50$ que vous avez ajouté à votre tapis à la fin de la nuit. C'est souvent ce qui fait la différence entre une session gagnante et une perdante.

PAIRES: Jouer les « premium paires »

C'est à dire 10 ou plus haut. Relancez avec ces paires sauf si vous avez une raison de croire qu'elles ne sont pas les paires les plus hautes. Si, par exemple, un adversaire solide relance avec un Roi, jetez vos Valets. Si un 9 mise et est relancé par une Dame et que vous avez une paire de 10, jetez. Mais si un 7 mise et que vous avez une paire d'As, relancez la mise du 7. De même si un Roi relance et que vous avez une paire d'As. Compris ?

Limiter le champ – idéalement à un seul joueur. Vous faites cela en initiant la mise si vous êtes le premier ou en relançant quelqu'un d'autre qui a déjà initié la mise. C'est comme ça que vous gagnerez le plus d'argent (du moins lorsque vous débutez et que vous n'avez pas encore appris des moyens plus subtiles de gagner l'argent). Vous ne voulez pas être trompeur. N'essayez pas d'aspirer des joueurs en suivant juste la mise. Cela s'appelle « sous-jouer ». Il y a une place pour ce type de jeu, mais pas avec des « paires premium» dans ce type de partie. Vous ne voulez pas être rusé. Misez simplement honnêtement, espérez qu'au moins quelques adversaires seront suffisamment mauvais pour vous suivre, et prenez leur argent quand ils le feront – la plupart du temps.

Voici un échantillonnage de mains à considérer. Disons que vous êtes le Joueur D et que l'action est comme suit.

Partie à 5/10$ avec 2$ de mise obligatoire pour la carte la plus basse.
Player A: (x-x)2♣ 2$
Player B: (x-x)J♦ Se couche
Player C: (x-x)9♠ Relance à $5.00
Player D: (Kd-3c)K♠ ?
Player E: (x-x)T♠
Player F: (x-x)Q♦
Player G: (x-x)J♥

Que devriez-vous faire ?

La réponse est que vous devriez sur relancer le joueur C de 5$ à 10$. Voici un autre exemple.

Player A: (x-x)2♣ 2$

Player B: (x-x)6♦ Se couche

Player C: (x-x)9♠ Se couche

Player D: (Kd-Ks)3♠ ?

Player E: (x-x)T♠

Player F: (x-x)Q♦

Player G: (x-x)J♥

Suivez-vous le joueur A à 2$, vous couchez-vous ou relancez-vous à 5$?

La réponse est que vous relancez. Vous relancez car une fois de plus vous pensez avoir la meilleure main avec votre paire de Rois. Ne tombez pas dans le piège de la tentation en suivant pour essayer de faire croire aux joueurs que vous êtes faibles et que vous pouvez les engloutir et leur prendre plus d'argent. Vous ne voulez pas risquer d'avoir quelqu'un d'autre avec une main comme une paire de 10 ou 3 cartes d'une couleur ou quoi que ce soit pour attraper une grosse carte et améliorer leur jeu à la carte suivante juste pour rester en course et vous battre. Relancez simplement, limiter le champ de joueurs ou gagner la main tout de suite en forçant tout le monde à se coucher.

Voici un autre exemple sur lequel réfléchir.

Player A: (x-x)2♣ 2$

Player B: (x-x)6♦ Se couche

Player C: (x-x)Q♠ Relance à 5$

Player D: (Kd-3s)A♦ ?

Player E: (x-x)T♠

Player F: (x-x)Q♦

Player G: (x-x)J♥

Oui ! je sais, il est tentant de suivre pour 5$ et espérer toucher un As ou un Roi sur la prochaine carte. Mais c'est une erreur. Couchez-vous et attendez d'avoir une meilleure main. Il est vrai que si vous connaissez vraiment bien ces joueurs, si vous comprenez que le joueur à la Dame est un relançeur chronique et si les joueurs assis après étaient très faibles et au jeu direct avec une tendance à se coucher sauf avec des mains fortes, vous auriez tendance à suivre. Donc faites quelque chose de simple et couchez-vous.

Résumé : Relancez lorsque vous avez une « Premium Paire » quand vous estimez que c'est la meilleure dehors. Ne la sous-jouez pas. Limitez le champ à un adversaire si vous pouvez.

NDR : découvrez le Stud avec 75$ offerts sur TonyG Poker et 200% de bonus !

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?