EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Stratégie du Stud (IV) – Les « 3-Flushes »

Stratégie du Stud (IV) – Les « 3-Flushes » 0001

Vous ne devez pas vous limiter à jouer des paires quand vous débutez une main de 7-Card Stud. Trois cartes de la même couleur, que j'appelle « 3-Flushes » sont aussi jouables. Mais les jouer n'est ni automatique ni simple.

Beaucoup de débutants, ayant trois cartes assorties, suivront n'importe quelle mise sur la « Third Street ». C'est une erreur. Vous devez être plus avisés. En général, un joueur à succès prendra en compte quatre considérations avant de décider de jouer.

Tout d'abord, vous devez voir si votre couleur est vivante. Par vivante, je veux dire si les cartes qui feront votre couleur sont déjà découvertes. Ma règle générale est que si je vois plus de deux cartes de ma couleur chez d'autres joueurs, je ne joue pas les « 3-Flush ». Je ne joue tout simplement pas. Inutile d'y penser. Je me couche.

Mais cela ne signifie pas que je vais suivre n'importe quelle mise s'il y a moins de deux cartes de ma couleur découvertes. Il y a deux autres facteurs que je prends en compte : est-ce que j'ai au moins une carte haute et est ce que je serai dans le coup pour seulement une mise.

Je veux au moins avoir une carte « Premium », si possible un Roi ou un As, parmi mes trois cartes assorties. C'est parce que je veux avoir deux façons de gagner le pot. Je veux être capable de gagner en construisant une couleur. Mais j'aimerais aussi avoir une possibilité de « backup » en faisant une paire « Premium » en doublant ma carte haute. Si je commence avec 3♥ 5♥ 8♥, ma main n'a vraiment pas de futur si je n'obtiens pas un autre cœur sur la « Fourth Street ». Mais si je commence avec K♥ 5♥ 8♥, je peux améliorer avec un des dix cœurs ou avec les trois autres Rois. Avoir le Roi signifie que la probabilité d'avoir de bonnes cartes sur la « Fourth Street » a augmenté de 30% !

Bien sûr, je veux regarder autour de moi et être sûr que cette carte haute est aussi vivante. Donc si deux de mes cœurs sont découverts et qu'un Roi est découvert, alors cette main est à peine jouable. Je veux une carte haute totalement vivante et pas plus de deux cartes de ma couleur, découvertes.

La troisième considération est la quantité d'argent que j'engage sur la « Third Street ». Je ne veux pas engager plus d'une mise entière avec ma « 3-Flush ». Parfois, c'est facile à déterminer. Disons, par exemple, qu'un joueur avec une Dame en position précoce complète la mise à 10$ dans une partie à 10/20$ et qu'ensuite un joueur avec un As sur-relance à 20$ et que ce soit à vous de parler après. Vous jetez votre « 3-Flush » quelque soit ce que vous avez. C'est au moins deux mises pour vous et le premier miseur peut toujours relancer. Vous ne voulez pas être dans un tel coup, engageant au moins deux mises avec une « 3-Flush » - même avec une carte haute et des cartes assorties vivantes. A d'autres occasions, vous devez deviner ce que va être la mise éventuelle avant de vous engager dans le coup. Par exemple, imaginez que vous êtes en position précoce – deuxième après le « bring-in ». Le joueur avant vous, avec une petite carte, relance la mise. Vous voyez un peu de cartes hautes après vous, dont deux qu'ont des joueurs très agressifs. Vous pouvez en conclure que le pot sera sans doute encore relancé. Vous n'avez pas le luxe de le découvrir avant de suivre mais vous pouvez deviner qu'un joueur ayant une de ces cartes hautes a une paire « premium » ou essaiera de le faire croire en relançant. Une fois de plus, même si votre couleur est vivante et que vous avez une bonne carte haute en main, vous devriez vous coucher.

D'autre part, si vous êtes en position tardive, que tout le monde a fait parole, qu'un Roi en face de vous relance, que vos cartes sont vivantes et que vous avez un As parmi vos cartes assorties, et bien allez-y et suivez la relance, étant donné qu'il est peu probable qu'un joueur qui a fait parole au début relancera le relançeur. Donc vous vous trouverez dans un pot qui ne sera certainement relancé qu'une seule fois.

La dernière considération est combien de joueurs seront dans le coup. Ce que vous voulez éviter avec votre « 3-Flush » c'est une main en face à face. Vous voulez des pots qui paieront bien pour vos minces possibilités de tirage. Les probabilités ne sont certainement pas en faveur de la complétion de la couleur – même si vous commencez avec trois cartes assorties (vous avez en gros 1 chance sur 8 de finir votre couleur si vos cartes sont vivantes). Donc vous voulez être sûrs qu'il y aura plus d'un joueur dans le pot, construisant le pot, alors que vous essayez de tirer votre couleur. D'autre part, s'il est assez clair que la main se jouera en face à face jusqu'à la rivière alors vous ne voulez pas être dans ce coup.

Disons par exemple qu'un As relance tôt et tout le monde se couche avant vous qui êtes en position tardive. Vous avez (K♥-3♥)9♥. Seul le « bring-in », avec un 2♦ reste après vous. Vous devez jeter cette main même si vos coeurs sont vivants. Il est fort peu probable que vous ayez un pot à plusieurs. Et quand bien même vous doublez votre Roi, vous serez probablement perdant face au joueur qui a relancé avec l'As et qui a de fortes chances d'avoir une paire d'As. Donc couchez-vous assez tôt.

Certains joueurs aiment relancer quand ils ont une « 3-Flush ». Ils le font automatiquement comme s'ils avaient une paire premium. C'est, selon moi, une grossière erreur. Il y a des situations où la relance peut avoir un sens, mais en général, vous voulez entrer dans le coup pour le moins d'argent possible. Vous avez un tirage, pas une main faite. Vous voulez obtenir le meilleur ratio possible entre les éventuels « pot odds » et le prix de la main. En relançant, vous augmentez habituellement le coût de votre tirage sans augmenter suffisamment la taille du pot que vous gagnerez peut être si vous le gagnez. Votre relance servira généralement à limiter le champ, ce que vous ne voulez pas.

Il y a des exceptions – les fois où vous pouvez relancer avec une « 3-Flush » - mais je vous l'expliquerai plus tard lorsque je parlerai de stratégie plus avancée de Stud.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?