Tournois Live 1
Event 61: $10,000 No-Limit Hold'em Main Event

Main Event WSOP 2012 : Gaëlle Baumann "bubble girl" et "meilleure joueuse"

[user90324] • Niveau 32: 100,000-200,000, 30,000 ante
2012 World Series of Poker Main Event Octo-Nine & Jack Effel
Vol- Image Banner 468 x 60

.
.
.
.

On avait démarré le Main Event 2012 avec un field de 6.598 participants, chacun ayant accepté de débourser 10.000$ pour faire partie du field. Ils étaient originaires de 82 pays différents et âgés de 21 à 92 ans. Après dix jours d'âpres combats, ils ne sont plus que neuf à posséder encore des jetons et à pouvoir continuer à rêver au titre de Champion du Monde de poker.

La joueuse Winamax Gaëlle Baumann ne fera pas partie des "October Nine" : elle a sauté sur la dernière main de la journée, échouant en 10ème position pour 590.442$. C'est le meilleur résultat d'un Français au Main Event depuis la 3ème place d'Antoine Saout en 2009.

Marc Ladouceur démarre le Jour 7 en tête

Lundi 16 juillet, au départ du Jour 7, c'est le Quebequois Marc Ladouceur qui était en tête. Il avait déjà terminé 63ème du Main Event l'année dernière. Durant le premier niveau de jeu, on n'a perdu que deux joueurs : les allemands Nicco Maag (27ème) et Jan Heitmann (26ème). Les deux heures suivantes ont vu les blindes augmenter et plusieurs "short stacks' tenter leur chance à tapis sur l'une des trois dernières tables en jeu. Des risques qui ont été fatals à Roland Israelashvili (25ème), Daniel Strelitz (24ème), Yuval Bronshtein (23ème), Cylus Watson (22ème) et Robert Corcione (21ème). Pendant ce temps, Russell Thomas devenait le premier joueur à dépasser la barre des 20 millions de jetons . Au début du niveau suivant, Robert Salaburu, Scott Abrams et Jacob Balsiger allaient suivre son exemple.

Durant l'heure qui a précédé la pause-dîner, on a encore perdu cinq joueurs supplémentaires : Paul Volpe (20ème)[/URL] et Jamie Robbins (19ème) tout d'abord, après quoi on a procédé au retirage des deux dernières tables et ça a été au tour de l'Australien David Balkin de s'incliner (18ème), puis à Robert Buckenmayer (17ème) et enfin à Percy Mahatan 16ème).

Les allemands sautent, les femmes s'accrochent

{id:15076} A la pause, Balsiger, Salaburu et Abrams étaient en tête. Parmi les 15 survivants figuraient alors encore deux femmes (sur les 211 à avoir participé au Main Event) : Elisabeth Hille et la Française Gaelle Baumann. Il s'est passé 17 ans depuis la dernière participation d'une femme à la table finale du Main Event. C'est Barbara Enright qui avait accompli cet exploit, resté unique dans l'histoire des WSOP.

Au retour de la pause, ce fut au tour du dernier allemand du field, Wilfried Harig, de tirer sa révérence à la 15ème place. L'heure suivante a été ponctuée par plusieurs "double-ups" cruciaux, de la part de Koroknai (deux fois), Baumann et Jesse Sylvia. Le doublement du tapis de ce dernier lui a carrément permis de prendre les rênes de la partie. Après quoi, Danny Wong sauta à la 14ème place, après être parti à tapis avec {A-Spades}{2-Clubs} contre les {A-Clubs}{J-Clubs} de Greg Merson. Puis ce fut au tour du chip leader du départ de la journée, Marc Ladouceur, de s'effacer en 13ème position. "All in" avec {A-Diamonds}{7-Hearts} contre la paire de Quatres de Merson, Ladouceur verra un Sept s'abattre au flop mais un Quatre aussi, ne laissant plus que douze joueurs s'affronter pour le titre de champion du monde.

Scott Abrams s'est classé 12ème du tournoi après avoir mis son gros tapis en jeu avec top paire et tirage couleur contre le brelan de Septs du chip leader Jesse Sylvia. A onze joueurs restants, Elisabeth Hille et Gaelle Baumann résistaient toujours en course mais avec les deux plus petits tapis de l'assemblée.

Hille mit le sien en danger avec {A-Hearts}{Q-Hearts} et se retrouva obligée d'améliorer face à la paire de Septs d'Andras Koroknai. mais le tableau ne lui vint pas en aide et l'aventure d'Hille s'est arrêtée à la 11ème place du tournoi.

L'élimination de Gaëlle Baumann

Un nouveau tirage des sièges eut lieu pour la table finale non-officielle à dix joueurs, qui dura finalement 1,5 orbite. Baumann a d'abord réussi à doubler grâce à une paire de Rois touchée au bon moment puis est partie à nouveau à tapis sans être payée. Finalement, un troisième tapis avec {A-Diamonds}{9-Hearts} au Hijack lui a été fatal, tombé contre Andras Koroknai et son {A-Hearts}{J-Spades}. En dépit des encouragements de la foule, aucune carte n'est venue l'aider au board et la dernière française de ce Main Event 2012 a été officiellement proclamée "bubble girl" de la table finale, éliminée en 10ème place.

C'est Jesse Sylvia qui démarrera cette table finale en position de chip leader dans un peu plus de trois mois. Greg Merson, finaliste également, est déjà assuré de toucher au moins 100 points au classement du "Player Of the Year" des WSOP et de repasser devant Phil Ivey. Mais il reste encore les WSOP Europe pour permettre au Roi Phil de récupérer sa couronne.

La table finale du Main Event des WSOP 2012

SiègeJoueurPaysAgeTapis
1Russell ThomasUSA2424.800.000
2Jacob BalsigerUSA2113.115.000
3Jeremy AusmusUSA329.805.000
4Steven GeeUSA5616.860.000
5Greg MersonUSA2428.725.000
6Jesse SylviaUSA2643.875.000
7Robert SalaburuUSA2715.155.000
8Andras KoroknaiHongrie3029.375.000
9Michael EspositoUSA4316.260.000

Tags: Gaelle BaumannMain Event Jour 7World Series of PokerWSOP 2012