KGC publie le rapport d'audit sur l'affaire "Absolute Poker"

KGC publie le rapport d'audit sur l'affaire "Absolute Poker" 0001

Bonus de 100% jusqu'à 50$ sur votre premier dépôt PokerStars

L'association Kahnawake Gaming Commission (KGC) a publié jeudi 10 janvier 2008 le rapport final tant attendu concernant l'affaire «Absolute Poker» qui a fait surface à la fin de l'année 2007. Le rapport, délivré par KGC et signé par trois membres de la commission, inclut à la fois les découvertes faites sur l'affaire et les pénalités émises à l'encontre d'Absolute Poker. En plus de l'amende de 500 000$, Absolute Poker sera sujet à une supervision de la part de KGC.

En tant qu'organisation responsable, KGC a lancé un audit d'Absolute Poker par l'intermédiaire d'une entreprise australienne, Gaming Associates, dès lors que l'affaire fût jugé complexe.

L'audit orchestré par Gaming Associates inclut un examen des opérations d'Absolute Poker ainsi que des comptes d'utilisateurs accusés d'avoir eu accès aux cartes dévoilées lors de parties de poker sur le site en ligne. L'audit aura duré une dizaine de semaines et a rapidement confirmé ce qui avait été rendu public, c'est-à-dire qu'une intrusion a eu lieu dans le système de sécurité du site.

Le rapport final était prévu pour début décembre 2007, mais dû à la complexité de l'affaire, la publication du rapport a été repoussée de quelques semaines supplémentaires. Le rapport confirme qu'aux environs du 14 août 2007, la triche aurait commencé, sous forme de manipulation de logiciel. (donnant accès à certains utilisateurs aux cartes dévoilées). Sept différents comptes, dont deux ayant différents noms d'utilisateurs, étaient connectés au système de triche : GRAYCAT, PAYUP, STEAMROLLER, POTRIPPER, DOUBLERAG, XXCASHMONEYXX (connu également sous le pseudo SUPERCARDM) et RONFALDOXXB ( également connu sous le pseudo ROMNALDO). Néanmoins, l'audit a confirmé que les opérations de triche n'avaient pas pour but d'enrichir Absolute Poker, mais étaient entrepris dans un but personnel de la part des utilisateurs.

Pendant qu'Absolute Poker ne s'enrichissait pas par le biais de ces opérations de triche, le rapport KGC relate deux fautes inculpant Absolute Poker qui doivent par conséquent être rendues publiques. Premièrement, Absolute Poker n'a pas contacté KGC dans les 24 heures suivants la découverte du système de triche (comme demandé lors de la signature de la licence). Deuxièmement, certaines personnes associées à Absolute Poker ont détruits des fichiers importants qui pouvaient aider à l'enquête. La société d'audit a néanmoins, remboursé les personnes victimes de la triche une fois celle-ci dévoilée.

Différentes pénalités ont été faites à l'encontre d'AP une fois l'audit de KGC publié. Tout d'abord, l'accord de licence entre KGC et AP a été modifié. Absolute Poker sera sujet à une période de 2 ans, durant laquelle elle sera sujet à différents audits, afin de s'assurer qu'une telle opération ne se reproduise pas.

KGC a également commenté en disant : « Les personnes responsables de ces activités illicites seront retirés de tout rôle requérant une quelconque responsabilité au sein de l'entreprise ». Le rapport ne spécifie pas, où ces personnes seront déplacées.

Une amende de 500 000$ a été émise à l'encontre d'AP, pour non respect de la clause qui lie AP à KGC et pour avoir violé les procédures qui suivent ce genre d'évènements majeurs. KGC a indiqué que l'intégralité des coûts de l'audit sera facturée à Absolute Poker.

La publication complète sur les comptes associés au système de triche a également été faite dans le but de s'assurer que les personnes victimes de la triche soient bel et bien remboursées.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?