Tournois Live 1

Mercato Poker : Prahlad Friedman devient le porte-drapeau d'UB.com

Mercato Poker : Prahlad Friedman devient le porte-drapeau d'UB.com 0001

Prahlad Fiedman, l'un des meilleurs joueurs de cash-game au monde, a officiellement confirmé jeudi 6 janvier 2011 qu'il rejoignait la room de poker en ligne UB.com. Une décision qui a soulevé pas mal de controverses avant même son officialisation définitive.

Friedman remplit un vide

Après le départ de Phil Hellmuth et d'Annie Duke d'UB.com en milieu de semaine dernière, Joe Sebok - agissant en tant que porte-parole officieux de la firme - annonçait une grosse signature imminente chez UB.com. Une signature qui surprendrait au plus haut point la communauté du poker, affirmait-il. Le nom de Prahlad Friedman n'a pas tardé à circuler.

Connu en ligne sous les pseudos "Spirit Rock" et "Mahatma", Prahad Friedman a été l'une des premières superstars du poker online. Détenteur d'un bracelet WSOP et d'un titre WPT, il a remporté 2,3M$ sur le circuit des tournois 'live' et bien plus encore sur les tables de cash-game virtuel.

Une victime d'UB qui devient son porte-drapeau

Il y a un peu plus de deux ans, il avait été la principale victime du scandale des comptes 'Super User' sur UB, qui s'appelait encore à l'époque Ultimate Bet. Russ Hamilton et ses complices, profitant d'une faille dans le logiciel de la société, avaient pu pendant des mois jouer en voyant les cartes de leurs adversaires. Friedman y avait perdu des millions de dollars. Profondément secoué par cette affaire, et encore plus blessé par le fait que ses pertes répétées avaient durablement déréglé son jeu, Friedman s'était à l'époque juré de ne jamais signer de contrat de sponsoring avec une room de poker en ligne, à fortiori avec Ultimate Bet.

Le plus enragé des contempteurs de ce revirement est sans doute Daniel Negreanu qui, sur son compte Twitter, a même parlé de 'signer avec le diable'. Refusant de se lancer dans la polémique, Prahlad Friedman a simplement accordé une interview à la version américaine du magazine bluff, dans laquelle il explique les raisons qui l'ont poussé à accepter l'offre d'UB.

Friedman explique son choix

De cet entretien, il ressort essentiellement que le joueur a le sentiment d'avoir à faire aujourd'hui à une entreprise totalement différente de celle qu'elle était il y a encore deux ans. Une entreprise, ajoute-t-il, qui s'est bien comportée à son égard en lui remboursant une somme qu'il pense correspondre à ce qu'il a perdu face à Hamilton et à ses sbires.

Parmi les principaux facteurs qui l'ont poussé à accepter le deal proposé par UB, il y a sa place au sein du Team, où il sera clairement le chef de meute : 'Sur les autres sites, j'aurais été un pion parmi d'autres. Ils ont des milliers de pros sous contrat (..) Je pense avoir plus l'âme d'un leader que d'un suiveur.'

Prahlad Friedman est aussi heureux qu'UB lui ait proposé une grande part de contrôle créatif sur toutes les initiatives marketing liant son nom à la marque. Un autre motif de satisfaction est que le deal inclut une grosse somme d'argent qu'il pourra allouer aux oeuvres de charité de son choix. Enfin, Friedman pense que ce sponsoring lui permettra de bénéficier d'une plus grosse exposition médiatique : 'Par le passé, je n'ai pas été souvent invité à des shows télévisés et je n'ai jamais vraiment compris pourquoi. Je pense que ça va changer maintenant, que je serai plus visible dans les médias et que je serai plus en mesure d'exercer une influence positive sur la communauté du poker'.

Un joli coup marketing pour UB.com

Si les raisons qui ont poussé Prahlad Friedman a changer son fusil d'épaule nécessitaient bien quelques explications, celles qui ont amené UB.com à lui proposer ce deal sont en revanche transparentes. Après avoir signé Joe Sebok, une figure unanimement reconnue et respectée du monde du poker, UB a la volonté avec cette nouvelle prise de redorer définitivement son blason. Si le joueur qui a eu le plus à souffrir du scandale de triche qui a affecté la compagnie en 2008 devient aujourd'hui son porte-drapeau officiel, c'est bien qu'UB n'a plus rien à voir avec ce qu'elle était il y a deux ans, non ? Pour un coup de com, c'est un coup de maître.

Prahlad Friedman annonce sa signature avec UB en video

Freeroll PokerNews avec PokerStars.fr

Téléchargez le logiciel de PokerStars.fr via le site Pokernews et recevez jusqu'à 500€ de bonus sur votre premier dépôt. Vous aurez alors accès à la série de tournois gratuits dotée de 10.000€ exclusivement réservée aux joueurs Pokernews.

Name Surname
Gwenn Rigal

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus