Tournois Live 2

Full Tilt Poker veut "rembourser les joueurs intégralement"

Full Tilt Poker

Full Tilt Poker a publié sur le site de Forbes un communiqué de presse le 30 août 2011 concernant les difficultés financières et légales du site. Après de longues semaines de silence, Full Tilt a honoré sa promesse faite le 22 août de communiquer plus abondamment envers ses clients et la communauté du poker.

Dans cette nouvelle déclaration officielle, Full Tilt donne les raisons pour lesquelles le site a été dans l'incapacité de rembourser les joueurs dont les bankrolls sont bloquées depuis le 15 avril dernier, date du Black Friday.

On apprend notamment que Full Tilt avait sous-estimé l'impact, la soudaineté et les implications des accusations portées par le Département de la Justice (DoJ) des USA. Tout en reconnaissant que sa promesse de rendre leur argent à ses joueurs repose essentiellement sur la reprise du site, Full Tilt explique avoir démultiplié ses efforts pour trouver rapidement une "infusion de fonds" afin d'accomplir ses deux priorités : "rembourser les joueurs intégralement" et "restaurer la confiance" dans leur service.

Communiqué officiel de Full Tilt Poker (30/08/2011)

* Traduction PokerNews France

« Ainsi qu'il est apparu évident au gré évènements survenus depuis le 15 avril, Full Tilt Poker n'était pas préparée face à l'effort de grande envergure des forces de la loi du gouvernement américain lors du Black Friday.

Les évènements du Black Friday ont fait suite aux précédents efforts du gouvernement mais aussi de vols significatifs. Au cours des deux années qui ont précédé le Black Friday, le gouvernement américain a saisi environ 115 millions $ sur les fonds des joueurs conservés par des banques américaines.

Bien que nous soyons convaincus que d'avoir offert du poker en ligne 'peer-to-peer' n'ait enfreint aucune loi fédérale - conviction supportée par nombre d'opinions légales solides et raisonnées - le DOJ a choisi un autre point de vue. De plus, ainsi qu'abondamment rapporté, un prestataire de paiements clé a volé environ 42 millions de dollars à Full Tilt Poker.

Jusqu'au 15 avril, Full Tilt Poker avait toujours couvert ces pertes afin qu'aucun joueur n'en soit affecté. Finalement, entre fin 2010 et début 2011, Full Tilt Poker a connu des problèmes sans précédents avec certains de ses prestataires extérieurs qui ont grandement contribué à ses problèmes financiers. Alors que l'entreprise s'efforçait de solutionner les problèmes causés par ces prestataires, Full Tilt Poker n'avait pas vu venir la fermeture mondiale du site et la saisie du nom de domaine global initiées par le DOJ.

Bien que la compagnie était en voie de résoudre les problèmes causés par ces prestataires de paiement, Full Tilt Poker n'a jamais anticipé le fait que le DoJ procèderait comme il l'a fait en saisissant notre nom de domaine global et en fermant le site au niveau mondial.

Durant les quatre derniers mois, Full Tilt Poker a activement exploré plusieurs opportunités avec des investisseurs externes de manière à stabiliser la compagnie et rembourser les joueurs. Au moins six de ces groupes, incluant des fonds d'investissements de gestion alternative, des opérateurs d'autres entreprises basées sur internet en ligne et des investisseurs privés, sont venus à Dublin inspecter nos opérations.

Nous avons récemment engagé un conseiller financier additionnel via un groupe d'investissements bancaires qui nous aidera dans notre recherche pour une infusion de fonds à injecter ainsi qu'une nouvelle équipe de dirigeants pour remettre en marche le site et rembourser les joueurs.

Bien que tout contrat de ce type soit par définition complexe dans le cadre législatif actuel, nos joueurs doivent savoir que Full Tilt Poker s'engage totalement à les rembourser intégralement et à rétablir la confiance dans nos opérations. »

Télécharger MyPok : Mini Buy-in, Maxi Prizepool

Full Tilt Poker veut "rembourser les joueurs intégralement" 101

Téléchargez MyPok pour disputer le tournoi "Mini Buy-in, Maxi Prizepool". Le lundi à 20h30, un tournoi freezeout à 30€ de buy-in garantit un prizepool de 20.000€. Ce tournoi offre généralement un "overlay" important, argent ajouté par la salle pour compenser un nombre de joueurs insuffisant pour atteindre le prizepool garanti.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus