Party.Bwin : Rush Poker, application mobile et licence au Nevada

Party.Bwin : Rush Poker, application mobile et licence au Nevada

Bwin.Party, groupe résultant de la fusion de Bwin et PartyGaming en mars 2011, a publié ses résultats pour l'année 2011 affichant une légère baisse de revenus dans le poker. S'affichant comme numéro deux mondial en terme de trafic, le groupe entend renforcer sa présence en Europe et préparer l'ouverture du marché américain.

Pour cela, plusieurs innovations technologiques sont en cours : fusion des tables Bwin/Party, développement d'une application mobile, d'une version du Rush Poker ou encore d'une plateforme de poker social avec Google alors que le groupe a déposé une demande de licence au Nevada au début du mois de mars 2012.

Bwin.Party : des résultats 2011 en légère baisse

Le groupe Bwin.Party a dévoilé le 29 mars dernier ses résultats pour l'année 2011. "Le revenu total pro forma [comme si la fusion Bwin et PartyGaming avait toujours existé] progresse légèrement à 816€ millions, malgré la fermeture des activités de casino en France et la Coupe du Monde en 2010. Le revenu total effectif [prenant en compte la fusion de PartyGaming et Bwin effective en mars 2011] affiche une progression de 93% à 691,1 € million".

Coté poker, les résultats sont moins brillants puisque les résultats "pro forma" passent de 226,3€ millions en 2010 à 209,7€ millions en 2011. En effet, Jim Ryan Vice-PDG du groupe admet qu'à la suite du Black Friday et la fermeture de Full Tilt Poker et Ultimate Bet, PokerStars s'est arrogé la part du lion en récupérant la majorité des joueurs européens : "nous avons récupéré environ 15% des joueurs européens de Full Tilt après la perte de la licence cet été" déclarait-il dans une interview.

L'innovation pour conquérir le marché américain

Qu'il s'agisse de relancer son activité en Europe ou de s'attaquer au marché américain, Bwin.Party fait feu de tout bois et a annoncé dernièrement toute une série de changements.

Demande de licence au Nevada
Avec la fusion de PartyGaming et Bwin, Jim Ryan place le groupe Bwin.Party en numéro 2 mondial, derrière PokerStars et devant iPoker en terme de liquidité de joueurs. La salle a déjà passé un partenariat avec MGM Resorts et Boyd Gaming en octobre dernier, en vue de faciliter l'obtention d'une licence pour opérer sur la marché américain. La demande de licence au Nevada a d'ailleurs été déposée au début du mois de mars, selon la Commission des jeux du Nevada.

Fin des tables badbeat jackpot 
PartyPoker.com proposait des tables avec un badbeat jackpot. Ces tables prélevaient un supplément de 0,50$ afin d'alimenter un jackpot destiné aux joueurs victimes d'un badbeat. Ainsi, vendredi 30 mars 2012 "grujo_grujo" a eu la malchance de voir son carré de Valets battu par un carré de Rois après avoir mis 100$ dans le pot. Un badbeat qui lui a permis de décrocher la jackpot de 90.000$. Toutefois, "grujo_grujo" sera le dernier joueur à en profiter, les responsables de PartyPoker ayant annoncer la fermeture définitive de ce type de tables. La raison serait de laisser places à des tables avec un prélèvement moins élevé afin d'attirer plus de joueurs.

La fusion des bases de joueurs 
La fusion des bases de joueurs étaient déjà en marche mais les dates se précisent. Les joueurs de Bwin.com et PartyPoker.com devraient se retrouver sur les mêmes tables au mois de juin. Pour les .fr, il faudra attendre le dernier trimestre 2012.

Alliance avec Google pour le poker social 
"Nous pensons que ce n'est qu'une question de temps avant que le jeu en argent réel et le jeu social ne se rencontrent. Cela représente une opportunité majeure pour bwin.party et nous avons déjà un grand nombre d'initiatives en cours dans ce domaine". En effet, le groupe a passé un partenariat avec Hettema & Bergsten afin de développer Aces Hangout, une plateforme sociale (jeu sans argent) qui permet de jouer en tête-à-tête par webcam interposée. Hangout Aces est actuellement en phase de test sur Google+.

Application mobile 
Aujourd'hui Bwin dispose déjà d'une application mobile pour smartphones et tablettes. Mais, le réseau Ongame et sa technologie vendus à Shuffle Master et les joueurs seront réunis sur l'actuel logiciel de PartyPoker.

"Nous espérons gagner en compétitivité cette année grâce aux économies d'échelles et à la flexibilité accrues qui vont résulter de l'intégration et la migration de nos principaux produit sur une seule plateforme. Alors que les projets d'intégrations sont terminés, nous concentrons davantage de ressources à l'innovation, ce qui inclus le développement d'une plateforme de jeu mobile" annonce Jim Ryan en présentant les résultats 2011 du groupe.

Rush Poker version PartyPoker 
Après le Rush poker de feu Full Tilt et le Zoom Poker de PokerStars, actuellement en test sur les microlimites du .com, le poker ultra rapide va débarquer sur PartyPoker : "Je peux vous dire que la Rush Poker est en cours de développement. Il arrive bientôt. Aucune date spécifique n'a été avancée pour le lancement de ce produit, auquel il reste encore à trouver un nom" déclare Jim Ryan aux investisseurs du groupe.

Télécharger PartyPoker.fr : Pokerfest online 600.000€ garantis

Party.Bwin : Rush Poker, application mobile et licence au Nevada 101


PartyPoker.fr organise une série de 45 tournois "Pokerfest Online" garantissant unprizepool total de 600.000€. Débutant le dimanche 22 avril, les "Pokerfest Online" s'achèveront le 06 mai avec un tournoi principal à 250.000€ garantis pour un buy-in de 215€. Des tournois qualificatifs à partir d'1€ sont disponibles quotidiennement.

Name Surname
Jeremie B.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus