Poker & Bitcoin : Comment ça marche ?

Poker & Bitcoin : Comment ça marche ? (partie 1)

Un nouveau phénomène fait sensation sur internet, auquel il est à présent difficile d'échapper : Bitcoin. Les joueurs de poker comme les entreprises de l'industrie du jeu tournent de plus en plus leur attention vers ce nouvel outil pour effectuer leurs transactions financières. Cette série d'articles a pour objectif d'exposer les enjeux de Bitcoin pour le poker.

Une monnaie virtuelle devenue bien réelle

Pour commencer, disons simplement que Bitcoin (BTC) est une forme de monnaie virtuelle relativement nouvelle qui trouve un écho croissant dans l'univers de la finance. Créée en 2009 par un inconnu caché derrière le pseudo "Satoshi Nakamoto", Bitcoin connaît un succès grandissant et a vu son cours s'envoler, d'environ 100$ en mars 2013 pour se situer autour des 1.000$ pour 1BTC en décembre 2013.

Cet article a pour but d'exposer aux joueurs de poker les enjeux de l'existence de Bitcoin. En effet, plusieurs sites de poker en ligne ont vu le jour récemment, n'acceptant que Bitcoin pour les dépôts et retraits. En effet, les salles de poker traditionnelles (comme les sites marchands) ont besoin d'un processeur de paiement pour effectuer des transactions (du type Paypal, Skrill, cartes bancaires). Bitcoin supprime le besoin de cet intermédiaire, rendant les transactions moins onéreuses (pas de frais) et plus rapides.

Un statut juridique ambigu

Bitcoin bénéficie d'un statut légal qui n'est pas clair. S'il n'est pas officiellement une monnaie, il sert néanmoins aux transactions financières. Ainsi, les joueurs peuvent déposer, joueur et retirer leurs gains d'une salle en Bitcoin, même dans les pays où la législation interdit les jeux en ligne en argent réel. Aux Etats-Unis, un joueur ne peut pas déposer de dollars sur PokerStars.com (ou autre) mais peut déposer des Bitcoins sur une salle spécialisée et affronter des adversaires du monde entier.

Bitcoin, au delà des considérations juridiques, est une véritable révolution technologique qui vient concurrencer les modèles établis, que ce soit sur le .com ou sur les marchés régulé nationaux comme la France. Bitcoin pose ainsi de nombreuses interrogations tant à l'industrie. Les joueurs accepteraient-ils d'utiliser des Bitcoins ? Est-ce un moyen de paiement sécurisé ? Quelles seront les réactions des gouvernements et institutions financières face à ce nouveau phénomène ? Quels sont les risques encourus par les sites acceptant Bitcoin dans les pays où les jeux d'argent sont régulés ?

Autant de questions dont les réponses peuvent varier d'un pays à l'autre et qui changent rapidement en fonction des nouvelles décisions prises par les autorités. Alors, si vous vous sentez perdu, rassurez vous, vous n'êtes pas seul et cet article est là pour vous éclairer.

Cryptographie, algorithme et monnaie virtuelle décentralisée

Contrairement aux formes traditionnelles de monnaie (Euro, Dollars, Yen ou Livre sterling, etc …), Bitcoin n'est émis par aucune banque, aucun gouvernement, ni autorité centrale quelle qu'elle soit. Son prix (en dollars, euros, etc …) n'est que le résultat de l'offre et de la demande entre les utilisateurs.

Pour fonctionner de manière décentralisée, Bitcoin s'appuie sur un réseau peer-to-peer (à la façon d'un logiciel de type eMule ou Vuze pour le partage de fichiers), créé par tous les utilisateurs de Bitcoin connectés au réseau via un logiciel (client), disponible en open source (logiciel qui appartient au public et n'a pas de propriétaire). La sécurité des transactions est assurée par la cryptographie, un moyen de cryptage des données à la pointe de la technologie. Ainsi, toutes les transactions sont publiques sur le réseau mais anonymes. En effet, à la manière d'un compte en Suisse, un porte-feuille Bitcoin n'est identifié que par un numéro, sans aucune identité.

Le réseau Bitcoin génère des "blocs" qui contiennent l'intégralité des transactions effectuées et en vérifient la validité (afin d'éviter la double dépense d'un même Bitcoin). Grâce à un système complexe de cryptage, d'équations mathématique et d’algorithme, chaque transaction est unique, définitive et authentifiée – sans qu'aucun intermédiaire (banque, processeur de paiement) ne soit nécessaire.

Bitcoin s'immisce dans l'industrie du poker

Face à un phénomène aussi récent, les gouvernements, institutions financières, banques centrales et commerciales sont partagés. Certains sont pour, d'autres contre et d'autres aimeraient pouvoir le réguler.

Dans ce contexte de quasi vide juridique, plusieurs casinos et salles de poker en ligne ont été ouvertes dan sle monde : SealswithClubs, SatoshiPoker, InfinitiPoker ou StikkeCasino. Pourquoi ne pas se précipiter sur ces salles non-régulées, qui proposent des variantes exotiques, un rake bien plus faible que les rooms ordinaires et peuvent contribuer à échapper aux taxes sur les gains ?

Le premier souci des joueurs devrait être la sécurité de leurs fonds. Et c'est à ce jour le principal problème. Sans régulation, aucune obligation de quelque sorte n'est imposée aux opérateurs. Comme l'écrit Sealswithclubs.eu dans sa FAQ : "SealsWithClubs est le far west du poker en ligne" avec tout que cela comporte, en terme de liberté et d'insécurité. Après les mésaventures des fonds bloqués sur Full Tilt, on peut douter de la volonté des joueurs de déposer des fonds sur ce type de salle. De plus, la salle utilise un logiciel, originellement destiné au poker en play money, en vente sur internet pour 100$.

Le second problème dans l'utilisation du Bitcoin est son extrême volatilité. En effet, son cours à quasiment était multiplié par 10 en trois mois – une vraie manne pour qui détenait déjà des Bitcoins. Mais qui peut dire quel sera son cours demain ? Entre le 18 et le 21 novembre, le cours du Bitcoin est passé de 500$ à 1.000$, pour retomber à 500$ avant de remonter aussi vite à 1.000$. Difficile de savoir quel prix on pourra obtenir de ses Bitcoins, le jour il l'on souhaitera les convertir en une monnaie traditionnelle.

*PhotoSalon.com.

PMU Poker : Darkness Freeroll 20.000€

Poker & Bitcoin : Comment ça marche ? 101

Téléchargez PMU.fr pour disputer le TPC mais aussi le French Poker Championship (FPC) (45 tournois du 1er au 15 décembre, 500.000€ garanti, deux freerolls 5000€). Mardi 20 décembre à 20 heures, PMU.fr propose un freeroll doté de 20.000€, ouvert à tous les joueurs disposant d'un compte PMU.fr.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?