Jerry Yang répond à Joe Hachem sur son rôle d’ambassadeur du poker

Jerry Yang répond à Joe Hachem sur son rôle d’ambassadeur du poker

Egratigné dans une récente interview par Joe Hachem, qui lui reprochait notamment d’avoir « détruit l’héritage des champions du monde », Jerry Yang, vainqueur du Main Event des World Series of Poker en 2007, a accepté vendredi 7 février de répondre pour PokerNews aux propos de l’Australien. Entretien.

PokerNews : Joe Hachem a récemment declaré que Jamie Gold et toi aviez détruit l’héritage des champions du monde. Comment as-tu réagi quand tu as entendu ces propos ?

Yang : J’ai été un peu choqué. Pour être honnête, je ne connais pas très bien Joe. Je n’ai même jamais joué une seule main avec lui donc j’ai été choqué quand j’ai entendu ce qu’il a dit. Joe est un mec bien et j’ai le plus grand respect pour lui. C’est un grand champion et un grand joueur de poker mais ce que j’ai entendu m’a choqué.

En tant que vainqueur du Main Event, ressens-tu l’obligation d’être un ambassadeur du poker ?

Absolument.

Penses-tu avoir échoué dans cette mission ?

Je ne peux pas jouer autant que les autres champions du monde mais j’ai crois avoir fait ma part de boulot au niveau caritatif. De ce que je sais, je suis le seul vainqueur du Main Event qui ait donné 1 million de dollars à des œuvres de charité et j’ai personnellement collecté 800.000$ supplémentaires. Je n’ai vu aucun autre champion du monde faire cela. Donc, d’un point de vue caritatif et d’un point de vue de la promotion du jeu, je pense avoir rempli mon contrat.

Les œuvres de bienfaisance, c’est ma passion. Je ne vais pas jouer au poker tous les jours. J’ai six enfants et un commerce à faire tourner. Ne pas prendre part au World Poker Tour ou au parties High Stakes ne signifie pas que je ne suis pas passionné par le poker. J’ai toujours cette passion et je l’aurai toujours.

A ton avis, pourquoi Joe te voit-il comme un mauvais ambassadeur du poker ?

Je ne sais pas franchement. C’est pourquoi je suis choqué. Il se réfère peut-être à mon problème avec le fisc mais cela n’a rien à voir avec le fait d’être champion du monde. C’est une affaire personnelle. J’ai commis quelques erreurs dans le passé mais qui n’en a pas fait ?

Crois-tu qu’il pense que tu as déshonoré le jeu en autorisant la mise aux enchères de ton bracelet du Main Event ?

Je pense que cela n’a rien à voir avec le fait d’être une honte pour le jeu. C’est un problème personnel. J’ai fait des erreurs et cela n’a rien à voir avec le poker.

Comment as-vécu la perte de ce bracelet ?

L’IRS (le service des impôts américain) m’a demandé de céder mon bracelet et je l’ai fait. Bien sûr, c’était dur. C’était mon bracelet. Ça arrive une fois dans la vie de gagner un bracelet comme ça. Ça m’a fait mal. Mais j’en ai tiré des leçons et j’ai appris à mieux gérer mon argent.

Comment jugerais-tu Joe Hachem en tant qu’ambassadeur du poker ?

Honnêtement, je n’ai jamais entendu ce qu’il a fait. J’aime bien Joe et je n’ai aucun ressentiment par rapport à ses propos. Je vais continuer de faire les choses qui me tiennent à cœur, à savoir m’occuper d’œuvres de bienfaisance. Et ça ne veut pas dire que je n’aime pas le poker. Je continuerai toujours à jouer.

Penses-tu que les récents champions du monde ont contribué à faire grandir le poker ?

Je pense que les champions du monde ont tous une responsabilité et ils doivent agir avec leur cœur. S’ils voient quelque chose qui peut améliorer le poker, il faut qu’ils foncent. Honnêtement, je n’ai pas vu beaucoup choses mais ça ne veut pas dire qu’ils ne font rien.

Quand tu as gagné le Main Event des WSOP, quel était le plus important pour toi, l’argent ou le titre ?

Je dirais l’argent. Je viens d’un milieu pauvre, j’ai six enfants. Ma famille passe en premier.

Je me soucie des pauvres et c’est pourquoi j’ai donné 10% de mes gains immédiatement après ma victoire.

Dans son interview, Joe Hachem déclare que le poker est en train de mourir car les gens ne s’amusent plus. Es-tu d’accord avec cette réflexion ?

Un peu peut-être mais je pense que c’est dû à la situation économique. Ces trois quatre dernières années, l’économie est très mauvaise et beaucoup de personnes sont en difficulté.

Je pense que la passion pour le poker ne s’arrêtera jamais. Les gens continueront d’aimer le poker. Quand tu as ce jeu dans le sang, tu l’as dans le sang. C’est comme la boxe. Tous les boxeurs veulent continuer à boxer même s’ils ne sont plus en condition physique. J’ai cette passion pour le poker et la plupart des joueurs l’ont.

En raison de la situation économique, les gens jouent moins, donc Joe a raison dans un sens.

Penses-tu pourvoir faire, en tant que champion du monde, quelque chose de spécifique pour aider le poker ?

Je pense qu’il y a plein de choses que l’on peut faire en tant que champion du monde. Ma porte est ouverte à toutes les associations. S’il y a quelque chose que je peux faire pour aider, contactez-moi. Mais avec l’aide de beaucoup de personnes, nous pouvons énormément aider le poker.

PokerStars.fr : Bonus cash 20€ gratuits et Freeroll 1.500€

Jerry Yang répond à Joe Hachem sur son rôle d’ambassadeur du poker 101

Téléchargez Pokerstars avec le code marketing FRENCHPOKERNEWS aufreeroll 1.500€ tous les mois, exclusivement pour les joueurs PokerNews. Utilisez le code BLUFF lors du premier dépôt sur la salle pour recevoir un bonus de 20€ en cash et cinq tickets Privilèges donnant accès à cinq tournois gratuits doté de 1.000€.

Name Surname
Brett Collson
Name Surname
Johan Le Mestre

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus