Poker en ligne France : +9% de mises en tournoi, -19% en cash, début 2014

France

L'Autorité de régulation française des jeux en ligne (ARJEL) a rendu public lundi 14 avril 2014 son rapport sur les données du marché pour le premier trimestre 2014.

Les mises sur les tables de poker cash game chutent de 19% début 2014, soit 28% de baisse en deux ans. Boostées par la présence massive des européens aux tables, les mises en tournoi augmentent de 9%. Les opérateurs de poker "connaissent un nouveau trimestre de forte perte de chiffre d'affaire", soit 10%.

La baisse observée depuis 2011 de l'activité sur les tables de poker en ligne en France continue avec 21% de comptes actifs en moins chaque semaine entre les premiers trimestres 2013 et 2014.

Montant des mises 2014

Les mises aux tables de cash game annoncées à 1,476 millions d'euros début 2013 se montent sur les trois premiers mois de 2014 à 1,2 millions d'euros. Sur les tables de cash games, l'effet calendrier au mois de mars entre le début et la fin du mois "n'est même plus visible". Le montant des droits d'entrée de tournoi (buy-ins) étaient de 375 millions d'euros début 2013, ils se montent à 407 millions début 2014. Avec un taux de retour aux joueurs (TRJ) hors bonus de 96,8%, les opérateurs encaissent 72 millions d'euros sur les trois premiers mois 2013 et 65 millions au premier trimestre 2014, soit 10% de baisse du produit brut des jeux pour les salles en ligne.

Comptes actifs 2014

Entre les pemiers mois 2013 et 2014, le nombre de comptes actifs aux tables aura diminué de 12%, passant de 299.000 à 263.000. Cette diminution des comptes actifs affecte principalement les tables de cash game avec une baisse de -21% pour 98.000 joueurs début 2014. En tournois, 237.000 comptes sont actifs début 2014 contre 268.000 début 2013 soit une diminution de 12%. Le nombre de joueurs actifs aux tables de poker équivaut de plus en plus au nombre de joueurs global actifs.

Sport et courses

Les paris sportifs voient leur niveau de mises augmenter de 25% par rapport à début 2013 (254 millions d'euro pour un retour au joueur de 80,3%), grâce au football (60% des mises), au tennis (15%) et au basket ball (12%). Les mises aux paris hippiques sont en baisse de 12%.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus