Triche poker online : L'ancien champion WSOP plaide coupable et risque la prison

Darren Woods, vainqueur du $2,500 Limit Hold'em - Six Handed lors des WSOP 2011 à Las Vegas, et son père Morteza Gharoon sont coaccusés dans une affaire de collusion et de création de comptes frauduleux sur des salles de poker en ligne et de paiements en ligne.

Après avoir reconnu certaines charges et avoir plaidé coupable, ils risquent une peine de prison pouvant aller jusque 10 ans selon la législation britannique.

Darren Woods plaide coupable

Selon un rapport de la police d'Humberside Police, le joueur professionnel, anciennement sponsorisé par 888poker et vainqueur d'un bracelet aux World Series of Poker 2011 (WSOP) à Las Vegas, Darren Woods a reconnu avoir joué au poker en ligne sous différentes identités et plaide coupable de neuf chefs d'accusation de fraude.

"Darren Woods, aussi connu sous le pseudonyme 'Dooshcom', déclaré en faillite en 2006, a ouvert des comptes chez plusieurs entreprises de jeux en ligne en utilisant les informations de ses amis et membres de sa famille, dont sa mère et son père Morteza Gharoon, qui est maintenant co-accusé" explique la rapport de police. "Les chefs d'accusations un à huit de l'acte d'accusation ont trait à l'ouverture de comptes sur des sites de jeux en ligne au nom de ces tierces personnes".

Aux côtés de Woods, Gharoon, qui est accusé par les autorités d'avoir joué un rôle actif dans certaines des fraudes organisées par son fils, a plaidé coupable des charges de blanchiment d'argent.

Woods et Gharoon ont été libérés sous caution et attendent la sentence qui sera rendue le mercredi 17 décembre 2014.

Des comptes frauduleux pour des avantages indus

Selon les informations délivrées par la police locale, Woods est accusé de plusieurs fraudes envers le processeur de paiements Moneybookers, à présent Skrill.

"Woods a utilisé le service de paiement électronique 'Moneybookers Ltd,' désormais appelé 'Skrill'” déclare la police. "Il a ouvert des comptes au nom de tierces personnes ce qui lui a permis de transférer des fonds vers et depuis les comptes de jeux. Des comptes pour lesquels il s'est affilié lui-même".

Ce système a permis à Woods de profiter d'avantages illégaux, dans la mesure où "les montants importants transférés entre les comptes lui permettaient de profiter de bonus de la part de 'Moneybookers', sur lesquels Woods percevaient aussi des commissions".

Comme l'a précédemment rapporté PokerNews, les accusations de fraudes contre Woods et son père remontent à des faits commis entre 2007 et 2011. Un fil de discussion sur le forum américain Two Plus Two avait été créé, accusant Woods de collusion sur 888poker et le réseau iPoker.

Selon la législation britannique, qui punit sévèrement la triche et la fraude, Woods et Gharoon vont probablement être condamnés à une peine de prison.

Qualifiez-vous pour la nouvelle émission télévisée de NRJ12 Spin & Go Poker Show gratuitement sur PokerStars

Les dernières infos du poker sur vos médias sociaux : Twitter, Facebook et SoundCloud.

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus