Poker & Police : Paul Phua va au procès, cinq accusés plaident coupable

L'homme d'affaires et joueur professionnel de poker de hautes limites Paul “MalACEsia” Phua, 50 ans, ainsi que son fils Darren, 23 ans, ont décidé d'aller jusqu'au procès pour se défendre des accusations de prise de paris illégale durant la Coupe du Monde ling charges.

Cinq autres accusés — Richard Yong, Hui Tang, Yan Zhang, Yung Keung Fan et Herman Chun Sang Yeung – plaideront coupable, tandis que les charges contre le fils de Yong, Wai Kin Yong ont été abandonnées.

Paul Phua ira jusqu'au procès

Selon le site the Las Vegas Review-Journal, les cinq accusés qui ont choisi de plaider coupable passeront devant le juge de district Andrew Gordon la semaine prochaine, qui rendra alors sa sentence. Parmi ces cinq accusés, tous sauf Tang, qui a reconnu un crime, plaideront coupables de délits conformément au plaidoyer de marchandage. En effet, dans le droit des Etats-Unis, les accusés peuvent négocier une peine allégée et éviter un procès en plaidant coupable.

Quant à Phua et son fils, qui sont représentés par les avocats Richard Schonfeld et David Chesnoff, ils clament leur innocence et ont l'intention de se battre pour la démontrer.

Nous ne sommes pas coupables, nous l'avons toujours affirmé” déclare Chesnoff. “Nous avons l'intention de nous battre sur la manière inconstitutionnelle dont le gouvernement fédéral s'est conduit envers nos clients et le reste de la population”.

Les accusés ont été arrêtés en juillet dernier à Las Vegas lors d'un coup de filet du FBI à l'encontre de ce qu'ils ont appelé des prises de paris illégales lors de la Coupe du Monde 2014. L'opération s'est déroulée au Caesars Palace. Dans la plainte pénale, les autorités affirment que Phua est un membre de haut rang de la Triade 14K de Hong Kong, spécialisée dans la tenue de jeux illégaux et la prostitution.

Phua et certains de ses homologues sont bien connus dans les parties de cash games hautes limites de Macao et ont bénéficié du soutien financier de joueurs comme Phil Ivey, Andrew Robl, Tom “durrrr” Dwan et John Juanda.

Une arrestation contraire à la Constitution ?

Depuis lors, les Phua père et fils sont confinés à Las Vegas et affirment que les droits garantis par le Quatrième Amendement de la Constitution des Etats-Unis n'ont pas été respectés, les forces de l'ordre ayant procédé à la perquisition sans avoir de mandat.

La défense affirme que le FBI a utilisé des preuves ''fragiles'' pour convaincre le juge de signer un mandat de perquisition. Quelques jours avant l'opération de police, le FBI a intentionnellement coupé la connexion internet du Caesars Palace et des agents du FBI se sont faits passer pour des techniciens afin de recueillir les preuves qui permettrait d'obtenir ce mandat auprès du juge.

"Nos vies ne peuvent plus être privées – et nos relations personnelles être intimes – si toutes les connexions physiques qui nous relient au monde extérieur sont une excuse toute prête servant au gouvernement à justifier des investigations secrètes, soupçonneuses et sans mandat'' a précédemment déclaré la défense. Seules quelques cabanes isolées sont privées d'internet, d'électricité, de gaz, d'eau, de télévision ou de téléphone. Mais la Constitution ne nous impose pas de nous priver de toutes ces connexions – et de vivre comme des ermites – pour protéger nos vie privées des intrusions du gouvernement et des caméras secrètes”.

Qualifiez-vous pour la nouvelle émission télévisée de NRJ12 Spin & Go Poker Show gratuitement sur PokerStars

Les dernières infos du poker sur vos médias sociaux : Twitter, Facebook et SoundCloud.

Name Surname
Chad Holloway
Name Surname
Jeremie B.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus