Jonathan Duhamel remporte un Super High-Roller One Drop endeuillé

Jonathan Duhamel remporte un Super High-Roller One Drop endeuillé 0001

Le High-Roller for One Drop a sacré Jonathan Duhamel après un heads-up contre l'inattendu Bill Klein. Champion du monde en 2010, Duhamel ajoute un nouveau titre de prestige après le Main Event des WSOP à son palmarès.

Si le heads-up a finalement tourné assez vite en sa faveur (chipleader à l'entame de celui-ci, Jonathan Duhamel a géré tranquillement le duel jusqu'à ce que l'homme d'affaires ne s'empale avec {k-Hearts}{j-Hearts} contre ses {k-Spades}{k-Clubs}), le reste de l'épreuve aura été autrement plus compliqué et notamment la finale avec un Daniel Colman qui a longtemps paru en route vers un nouveau succès dans un One Drop.

Mais l'aventure de Colman s'est arrêtée sur la troisième marche du podium après deux rencontres brutales. Sur la première, il tombait sur les {q-Clubs}{q-Diamonds} de Duhamel, sur la seconde, survenue quelques mains plus tard, il voyait Klein retourner {a-Spades}{a-Diamonds} largement au-dessus de son {k-Spades}{j-Spades}. Un effondrement spectaculaire puisqu'à peine dix minutes plus tôt Colman était encore très large chipleader. Et, alors le croupier venait de délivrer le flop {j-Diamonds}{5-Clubs}{2-Clubs}, un homme présent dans le rail était victime d'une crise cardiaque.

L'intervention des services médicaux a occasionné un arrêt d'une trentaine de minutes, aussi stressant pour les deux joueurs qu'inquiétant pour la santé de la victime. Lorsque le jeu a enfin repris, un {10-Diamonds} et un {6-Diamonds} ont scellé la fin du tournoi de Colman qui récolte cependant 1,5 millions de dollars, de quoi dépasser Phil Ivey à la All Time Money List.

6e du tournoi, Phil Hellmuth avait lui aussi fait figure de vainqueur potentiel. D'abord parce qu'il a longtemps occupé le fauteuil de chipleader alors que le nombre de rescapés diminuaient et peut-être plus encore car Poker Brat était de retour ! A chaque main perdue, Hellmuth rejouait une tragédie grecque, maugréant, invectivant ses adversaires, les prévenant que c'était la dernière fois qu'il acceptait de se faire bluffer, etc. Bref, un Phil Hellmuth super motivé en quête de son 15e bracelet dans une des épreuves les plus prestigieuses qui soient.

Mais à sept joueurs left, le rêve de l'Américain s'est effondré, lui qui avait connu un peu de réussite à plusieurs reprises à soudain été abandonné par Lady Luck perdant toutes les confrontations dans lesquelles il était engagé. En quelques minutes, les ambitions d'Hellmuth étaient anéanties - gagnant une place au passage avec l'élimination d'un Anthony Zinno décidément la révélation de l'année. Pas de 15e bracelet pour Hellmuth, mais un joli chèque de 696 821$.

Déception aussi pour Benjamin Pollak, malgré un solide Day 1 le Français a dû rendre les armes à la 42e position, après avoir néanmoins prouvé avoir largement le niveau pour se confronter à l'élite du poker mondial. Avec {k-}{10-}, Pollak avait semble-til trouvé un flop favorable {k-}{10-}{5-}, mais c'était sans compter avec l'accrocheur David Sands qui allait payer trois barrels avec {q-}{j-} pour trouver son {9-} river et éliminer le tricolore.

Jonathan Duhamel remporte un Super High-Roller One Drop endeuillé 101

Quant à Jonathan Duhamel, il s'est déclaré ravi, avouant "gagner le premier bracelet c'était énorme, le 2e c'est encore mieux. Phil Hellmuth en a 15 [14 en réalité, NDLR], donc il reste du boulot." Le Canadien a conclu en remerciant ses fans "un rail parfait, ils étaient là en 2010, ils sont encore là."

Les résultats :

1er. Jonathan Duhamel : 3 989 985$
2e. Bill Klein : 2 465 522$
3e. Dan Colman : 1 544 121$
4e. Ben Sulsky : 1 118 049$
5e. Dan Perper : 873 805$
6e. Phil Hellmuth : 696 821$
7e. Anthony Zinno : 565 864$
8e. Sergey Lebedev : 466 970$
9e. Andrew Lichtenberger : 390 875$
10e. John Racener : 390 875$
11e. Brian Hastings : 332 593$
12e. Byron Kaverman : 332 593$
13e. Talal Shakerchi : 289 273$
14e. David Sands : 289 273$
15e. Joseph Cheong : 251 653$
16e. Max Altergott : 251 653$

Il semblerait malheureusement que ce magnifique tournoi connaisse un tragique épilogue. D'après Justin Bonomo qui était sur les lieux (après avoir fait la bulle de l'épreuve), la victime de la crise cardiaque n'aurait pas survécu.

Crédit photo : wsop.com

Name Surname
David Poulenard

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus