Caesars va payer 20 millions de dollars d'amende pour blanchiment

Caesars Agrees to Pay $20 Million Penalty Over Anti-Money Laundering Lapses

Caesars Entertainment Corp., le géant du jeu qui contrôle plus de cinquante casinos à travers les États-Unis, aurait conclu un accord de 20 millions $ avec le ministère de la Justice pour mettre fin à un litige concernant la lutte contre le blanchiment d’argent au sein des établissements.

Selon l'agence Reuters, "une source proche de l'affaire," l'accord - qui est censé devenir public plus tard au cours de la semaine – réglera le différend en cours entre Caesars et le ministère de la Justice, le Financial Crimes Enforcement Network du Département du Trésor des États-Unis (FinCEN) et le Nevada Gaming Control Board.

Au cours des dernières années, Caesars était à plusieurs reprises dans le radar du FinCEN, qui l’a accusé d’être trop laxiste concernant la mise en œuvre des contrôles anti-blanchiment et de ne pas se conformer à la loi américaine de lutte contre le blanchiment d'argent, la Bank Secrecy Act (BSA), qui découle d’une enquête qui a commencé en 2013.

Le FinCEN a lancé des accusations similaires contre le Tinian Dynasty Hôtel & Casino aux Îles Mariannes du Nord. Le FinCEN a ensuite émis une amende de 75 millions $ contre l’établissement, accusant les propriétaires de conduire des contrôles trop faibles contre le blanchiment d'argent et de ne pas signaler les activités suspectes.

Par le passé, les contrôles FinCEN ont conduit à d'autres amendes liées à l'industrie du jeu aux Etats-Unis et l'incapacité à mettre en œuvre des politiques satisfaisantes de lutte contre le blanchiment d'argent. Par exemple, des accusations similaires à celles formulées à l'égard de Caesars Entertainment Corp., contre le Trump Taj Mahal Casino Resort Atlantic City ont entrainé une condamnation à verser une amende de 10 millions de dollars, tandis qu'en 2013 la Las Vegas Sands Corp avait conclu un accord de 47 millions avec le ministère de la Justice pour des accusations similaires.

Partagez moi
  • Suspecté de laxisme contre le blanchiment d'argent, Ceasar Entertainement règle son litige avec le ministère de la Justice en payant une amende de 20 millions de $.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus