Tournois Live 2

Les paris dingues, Esfandiari, le poker, la vie... Bill Perkins dit tout en interview

Les paris dingues, Esfandiari, le poker, la vie... Bill Perkins dit tout en interview 0001

Dans une interview à CardPlayer, Bill Perkins revient sur sa passion du poker et sur le fameux prop bet qui a conduit Antonio Esfandiari à être disqualifié du PCA 2016. L'homme d'affaire, qui a un défi en cours à 1,2 million contre Dan Bilzerian, raconte aussi son thinking process lorsqu'il a attrapé JRB en Bluff à l'occasion du Super High Roller Cash Game

Manager d'un important Hedge Fund, Bill Perkins est un homme d'affaires redoutable, devenu au fil des ans un joueur de poker respecté et plus encore un spécialiste des prop bets à fort enjeux qui défraient souvent la chronique.

Dans une longue interview accordée à Card Player, Perkins aborde sa relation avec le poker et tout particulièrement la manière dont il a travaillé pour progresser et devenir un bon joueur. S'il se considère toujours comme un joueur récréatif, il est devenu respecté et même craint aux tables les plus chères, comme il l'explique "ayant amélioré ma sélection de mains de départ, ma compréhension de la dynamique à une table, ma perception de ce qui se déroule à celle-ci tout en conservant ma principale force qui est l'agressivité."

Une amélioration qui s'est illustrée lors d'une main devenue culte contre Jean-Robert Bellande dans laquelle Perkins a payé une énorme bluff de son adversaire pour plus de 120 000$. Un hero-call en rien dû aux caprices d'un milliardaire mais à une analyse détaillée du déroulement de la main et du thinking process de son rival. Dans l'interview, Perkins explique précisément l'intégralité de son raisonnement avec une justesse chirurgicale... tout en faisant preuve d'une réelle humilité avant de reconnaître qu'à la fin de sa réflexion le trop plein d'informations avait fini par embrouiller son cerveau !

"A la fin de la journée et de la réflexion, j'étais juste comme 'Fu** I call. Comme si j'étais devenu myope et que mes raisonnements étaient devenus flous. Plus d'autres pensées ne m'arrivaient hormis 'Fu** I call', c'est donc ce que j'ai fait" explique-t-il

Mais la spécialité de Bill Perkins, celle qui en a fait une personnalité du monde du poker, ce sont les prop bets, comme celui évoqué plus haut contre Bilzerian ou celui ayant conduit Antonio Esfandiari à être exclu du PCA.

Le businessman revient dans l'interview sur ce pari, expliquant les raisons l'ayant conduit à proposer ce prop bet au Magicien. On apprend ainsi qu'il ne s'agit pas d'une simple lubie d'un milliardaire en quête de fun mais qu'une vraie réflexion avait été élaborée sur l'impossibilité pour Esfandiari de réussir un tel challenge. Perkins, ancien gymnaste, avait tout calculé, la distance pour traverser la pokerroom, le nombre de pas (des espèces de grands écarts) que devait accomplir Esfandiari, le temps nécessaire pour se rendre aux toilettes, etc. avant de parvenir à la conclusion que le challenge était impossible.

Mais Perkins reconnait que "Esfandiari aussi avait un plan pour gagner ce side bet, Antonio étant Antonio il devait gagner ce pari quoiqu'il en coûte." Ce fut effectivement le cas, même si les conséquences pour le champion n'ont pas été anodines puisqu'il fut découvert en train d'uriner dans une bouteille et exclus du tournoi.

Pour s'excuser de son comportement incorrect, Antonio Esfandiari s'est engagé à reverser l'enjeu du side bet à une association caritative, ce qu'a fait Perkins de bonne grâce versant l'argent à l'association choisie par le Magicien incontinent...

L'interview intégrale de Bill Perkins sur Card Player.

La vidéo de la main contre Jean-Robert Bellande

Partagez moi
  • Dans une interview, Bill Perkins revient sur sa passion pour le poker et pour les side bets...

Name Surname
David Poulenard

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus