Mois de février de feu pour le Nevada

Mois de février de feu pour le Nevada 0001

Bonne nouvelle pour les casinotiers, le mois de février a été un bon mois en ce qui concerne les revenus liés au jeu. Le Super Bowl, la finale du championnat US de football américain y est pour beaucoup !

C'est le Nevada Gaming Control Board qui s'est chargé de répandre la bonne nouvelle. Les revenus du gaming ont augmenté de 8,05% par rapport à à février 2015. Les chiffres étaient en baisse pour janvier 2016, toujours par rapport à janvier 2015.

Le board a précisé que les établissements situés sur le Strip avaient aussi connu une augmentation de 7,32% de leur revenu lié aux différents jeux par rapport à février 2015.

L'activité a été particulièrement intense dans les 194 sportsbooks du Nevada, là où les joueurs peuvent parier sur leurs équipes favorites. La 50e finale du Super Bowl a ainsi concentré 132,54 millions de dollars de paris ! Le match semblait plutôt équilibré entre les Denver Broncos et les Carolina Panthers ce qui a permis aux casinos de gagner 13,31 millions de dollars sur ce match soit le 3e plus gros total de l'histoire de l'Etat.

Les profits sur le Super Bowl représentent presque la moitié des 27,99 millions de dollars gagnés par les officines de paris du Nevada en février 2016. L'augmentation est de 99,13% par rapport à février 2015 !

Dans le détail, le revenu lié au craps (+31.78%), au mini-baccarat (+8.34%), au blackjack (+5.3%), au keno (+2.31%) et au baccarat (+0.86%) a aussi augmenté par rapport à février 2015. C'est du côté du Pai Gow (-10.15%) du Pai Gow Poker (-11.16%), de la roulette (-12.96%) et du bingo (-24.87%) qu'il y a un déclin à noter.

Enfin, en ce qui concerne les revenus liés au poker, ils sont en augmentation de 5,44% comparativement à février 2015. Les casinos du Nevada ont empoché 8,975 millions de dollar grâce au poker en février 2016.

POur en savoir plus vous pouvez consulter le dernier rapport du NGCB.

Partagez moi
  • Mois record pour les revenus liés aux jeux dans l'Etat du Nevada. Bonne passe pour les casinos du Strip et le poker mais surtout pour les paris, boostés par le 50e Super Bowl de l'histoire en février dernier.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus