2021 World Series of Poker

Les Montreal Nationals remportent la première édition de la Global Poker League et 100.000$

Montreal Nationals

Les Montréal Nationals sont les premiers vainqueurs de la Global Poker League. Ils remportent 100.000$ après un succès en 11 matches contre les Berlin Bears ! Pascal Lefrancois a obtenu la dernière victoire contre Brian Rast, le Canadien n'a perdu qu'un duel lors des playoffs.

L'effectif des Montréal Nationals :

  • Marc-André Ladouceur (manager) @MarcAndre_FDawg
  • Jason Lavalee @constantcolorup
  • Pascal Lefrançois @Pass_Lefrancois
  • Mike McDonald @MikeMcDonald89
  • Xuan Liu @xxl23
  • Martin Jacobson @Martin_Jacobson

"En regardant Pascal jouer à une table pour des enjeux financiers dix fois plus importants nous serions juste en train de nous amuser et de prendre du bon temps. Durant cette finale et ce match décisif, nous étions tous nerveux. Nous étions à peine assis sur nos chaises, nous ne tenions pas en place. La Global Poker League c'est vraiment pour le poker en lui même plus que pour l'argent et c'est précisément ce que veut dire sportifier le poker, cela nous rappelle nos débuts à ce jeu" - Mike McDonald

La partie avait débuté par une victoire des Bears, Sorel Mizzi battant Mike McDonald dans le Game #1. Timex avait grindé son adversaire mais a eu la mauvaise idée de shove sur une rivière où son adversaire avait rentré la couleur...

Pascal Lefrançois s'est débarrassé de Bill Perkins sur le Game #2. Une quinte qui rentre rivière et une paire de {a-}{a-} rentabilisée à la perfection ont mis le joueur des Nationals sur orbite. Short, Perkins a fait tapis avec {a-}{j-} pour s'empaler sur une paire de {k-}{k-} et permettre à la meilleure équipe de la saison régulière de revenir à égalité.

Pour sa première apparition des playoffs, Jason Lavallee n'a pas tremblé. Parmi les meilleurs de la saison régulière GPL en head's up, le Canadien a confirmé en dominant Rast.

La 18e main du duel nous a offert un joli spectacle.

Mike McDonald a disputé le Game #4 contre le millionnaire Perkins. Le joueur des Bears a bien débuté et McDonald a du s'employer. Timex a remporté {k-}{j-} contre {q-}{q-} à tapis préflop pour survivre avant de flopper un brelan pour porter l'avance de sa franchise à 3-1.

Le plus rapide match de la série a été le Game #5. Brian Rast a trouvé un brelan au flop avant de parvenir à se faire payer rivière sur un léger overbet shove. Lavalee s'est chauffé pour payer avec une paire de {j-}{j-} avant de s'incliner définitivement sur le 7e main du duel.

Pascal Lefrançois a continué son show lors du match 6. Le Canadien a dominé Sorel Mizzi, ce dernier tentant une guerre psychologique en lui disant ce qu'il fallait faire pour le battre. Lefrançois a écouté son adversaire qui lui conseillait "de partir en bluff comme un hero" sur un board avec 4 trèfles. Le joueur des Montréal Nationals ne s'est pas fait prier pour shove... et Mizzi a foldé sa petite flush !

Le Game #7 semblait une formalité pour McDonald après qu'il ait trouvé un {10-} miraculeux pour doubler face à Bill Perkins. Mais l'Américain n'a pas lâché et enfin trouvé un peu de réussite. A tapis avec {a-}{10-}, Perkins a trouvé un {10-} lui aussi pour dominer le {a-}{q-} de Timex. Quelques mains plus tard, Perkins permettait à sa franchise des Bears de revenir à 4-3.

Jason Lavallee a ensuite battu Rast en payant notamment une tentative de bluff adverse à la rivière. Vainqueur de 2 de ses 3 matches du jours, Lavalee a fait le boulot et permis à son équipe de reprendre un peu d'avance.

Mené 3-5, les Bears sont revenus dans la course grâce à deux victoires consécutives de Sorel Mizzi. Mizzi a d'abord infligé sa première défaite à Lefrançois en touchant deux paires quand ce dernier avait {q-}{q-}. Le Canadien a ensuite battu son compatriote McDonald pour la deuxième fois de la finale. Timex a fait tapis avec {a-}{2-} et Mizzi n'a pas tremblé pour payer avec {2-}{2-} et envoyer la finale au match décisif !

Après une saison et plus de 200 matches, le Game #11 a opposé Lefrançois à Rast pour un ultime affrontement. La victoire, le titre et les 100.000$ étant pour les Montréal Nationals !

Les membres des deux équipes finalistes n'ont pas révélé les montants mais de nombreux side-bets avaient lieu durant la finale. Les joueurs ont semble-t-il plus parié entre eux que ce que les Nationals ont encaissé pour avoir remporté le premier titre de la Global Poker League.

Les playoffs avaient débuté dans la nuit de mardi à mercredi par la victoire des Montréal Nationals dans la Conférence Americas. Les futurs champions avaient dominé les San Francisco Rush de Faraz Jaka après avoir perdu les deux premiers matches. La franchise de Marc-André Ladouceur a ensuite gagné 4 des 5 matches suivants, Mike McDonald remportant le match décisif.

Dans la foulée, les LA Sunset de Maria Ho se qualifiait pour la finale de la conférence en dominant les Sao Paulo Mets. Thiago Nishijima s'inclinant contre Olivier Busquet lors du match décisif. McDonald et Lefrançois ont mis la pression en début de finale de conférence mais la franchise de Maria Ho est parvenue à revenir à égalité. Lefrançois a alors battu Busquet pour la deuxième fois de la série avant que Ladouceur ne termine le match avec une victoire contre Maria Ho.

La nuit de mercredi à jeudi était consacrée à la Conférence Eurasia. Les Wolverines de Moscou ont dominé les London Royals en 5 manches et assumé leur position de n°1 de la conférence. Surprise de la saison, la franchise des Hong Kong Stars s'est inclinée contre les Berlin Bears après avoir mené 2 victoires à 1. Les hommes de Philipp Gruissem ont alors enchaîné 3 victoires pour se donner le droit d'affronter la franchise russe.

La finale de la conférence Eurasia a commencé par deux succès des Wolverines avant que les Bears n'égalisent. Mizzi a ensuite fait un carré à la rivière pour battre Igor Yaroshevsky et donner l'avantage aux Bears. Anatoly Filatov a battu Perkins en 20 mains pour nous offrir un match 7 décisif.

Brian Rast a bien conduit l'ultime head's up de la série avant de chatter quand Filatov a fait tapis avec un {a-}. Rast a payé avec {q-Hearts}{10-Hearts} et remporté le 40-60 en touchant une {q-} à la rivière pour envoyer ses coéquipiers en finale.

Rendez-vous pour la saison 2 en 2017 !

Les Montreal Nationals remportent la première édition de la Global Poker League et 100.000$ 101
Partagez moi
  • Montreal Nationals remporte la première finale de la Global Poker League en battant les Berlin Bears. Les coéquipiers de Marc André Ladouceur se partagent 100 000$ !

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus