partypoker LIVE MILLIONS North America PokerStars and Monte-Carlo©Casino EPT
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

SHR PSC Monte-Carlo: Bryn Kenney triomphe pour 1,7 million d'euros

SHR PSC Monte-Carlo: Bryn Kenney triomphe pour 1,7 million d'euros 0001
Partagez moi
  • Nouveau succès pour Bryn Kenney qui a déjà amassé plus de 5 millions de dollars de gains en 2017 !

Bryn Kenney a détruit la finale du Super High Roller à 100.000€ du PokerStars Championship presented by Monte-Carlo Casino® 2017. Timing parfait, good run et bonnes décisions ont bien aidé l'Américain qui empoche plus de 1,7 million d'euros et dépasse désormais les 5 millions de dollars de gains depuis le 1er janvier !

Kenney a éliminé trois de ses huit adversaires. Son dauphin, Viacheslav Buldygin a lui aussi sorti trois joueurs de cette finale, il était pourtant largement derrière au chipcount à l'entame du duel final. Vainqueur en janvier 2016 du PCA Bahamas SHR 100.000$, Kenney est désormais l'unique joueur à avoir gagné plus d'un tournoi à 100.000€ ou 100.000$ l'entrée organisé par PokerStars.

Leader du GPI 2017, Kenney avait signé sa 3e victoire de l'année la semaine dernière à l'ARIA. Il vient de glaner le plus gros gain de sa carrière et son compteur est donc désormais à 4 succès en 2017 pour plus de 17 millions de dollars de gains en live en carrière !

PositionJoueurPaysPrix
1Bryn KenneyUnited States€1,784,500
2Viacheslav BuldyginRussia€1,290,800
3Daniel DvoressCanada€832,800
4David PetersUnited States€630,600
5Ole SchemionGermany€487,715
6Steffen SontheimerGermany€380,700
7Martin KabrhelCzech Republic€303,350
8Sam GreenwoodCanada€237,950

La dernière journée de compétition concernait 9 joueurs pour 8 places payées. C'est Isaac Haxton qui termine à la pire place du tournoi, éliminé sur un flip perdu avec {a-}{q-} contre {j-}{j-} chez son voisin David Peters.

La sortie d'Haxton garantissait 237 950€ aux survivants et les éliminations se sont ensuite enchaînées rapidement.Sam Greenwood a tout mis avec Top Paire au flop pour s'empaler sur les {a-}{a-} d'un Viacheslav Buldygin embusqué.

Martin Kabrhel a lui aussi sauté contre le Russe, avec les {3-} contre les {10-}{10-}. Buldygin était donc chipleader à 6 left quand il a perdu un gros coup contre Kenney avec les {a-Diamonds}{a-Hearts}. Le futur vainqueur a frappé deux paires à la rivière avec {k-}{10-} puis encore augmenté son avance sur la main suivante en se chargeant de l'Allemand Steffen Sontheimer... avec les Flèches !

Vainqueur du 50.000$ au PSC Bahamas en début d'année, Kenney a pris le large en scalpant Ole Schemion avec un open shove dans les blindes. Le {a-}{9-} de Kenney ne va faire qu'une bouchée des {q-}{q-} de Schemion !

Vainqueur du 10.300€ d'ouverture du festival, Schemion ajoute encore tout de même 487 715€ à sa bankroll ! Avec encore deux high-rollers et le Main Event au programme, Schemion peut largement envisager d'ajouter quelques euros aux 762 465€ qu'il a déjà accumulé en 4 jours sur le Rocher...

Dernier de la classe en début de finale, David Peters a encore fait parler son talent pour grappiller. L'Américain termine au pied du podium pour un gain de 630 600€ après avoir perdu {a-}{7-} contre {q-}{q-} chez Kenney, toujours dans le bon tempo.

Le chipleader n'a pas ralenti à l'entame du plan à 3, faisant tapis préflop pour faire folder ses deux opposants directement. Daniel Dvoress va en faire les frais le premier. Le Canadien s'était qualifié sur un satellite à 10.200€, il finit 3e pour un gain de 832 800€ après avoir snap un open shove de Buldygin en petite blinde. Dvoress perd le flip avec {6-}{6-} contre {q-Spades}{j-Spades} chez le bouton russe.

Visionnaire, et tentant le contre-jynx, Buldygin lâche en début de duel qu'il a "disputé trois head's up... tous perdus". Kenney dispose alors d'un avantage de 5 contre 1 en jetons et les deux hommes vont faire quelques mains avant d'arrêter le chrono pour discuter d'un éventuel deal.

L'accord ne viendra jamais et c'est sur un flip {2-}{2-} contre {k-Hearts}{q-Hearts} que Kenney va finir le travail. L'Américain trouve un {2-} au flop pour terminer son adversaire en beauté et empocher le pactole !

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus