EN DIRECT
Winamax Poker Open Dublin

GPI France : Les tricolores se bousculent dans l'élite, le chassé croisé Loosli-Pollak continue

  • Mathtieu SustracMathtieu Sustrac
GPI France : Les tricolores se bousculent dans l'élite, le chassé croisé Loosli-Pollak... 0001
Partagez moi
  • Il y a 10 Français dans l'élite du poker mondial. Et ca pousse derrière !

Le point sur le classement GPI France du 10 mai 2017 avec toujours une drôle de bataille entre Sylvain Loosli et Benjamin Pollak pour le trône de roi de France. La semaine passée, Benjamin Pollak avait dépassé le Team pro Winamax. L'Amabassadeur BetClic s'est fait reprendre...

...Sylvain Loosli repasse en tête, notamment grâce à une place payée sur le tournoi qui a permis à Julian Stuer de faire l'écart en empochant plus de 1 million d'euros. 16e sur 187 entrants, et "frustré" à la sortie de son deep-run, le finaliste du Main Event WSOP est 68e mondial cette semaine et n°1 des joueurs de l'hexagone. Pollak est l'unique autre joueur tricolore dans le Top 100 mondial (98e). Antoine Saout complète le podium et se classe 104e mondial.

GPI France : Les tricolores se bousculent dans l'élite, le chassé croisé Loosli-Pollak... 101

Paul-François Tedeschi n'est pas loin derrière après un deep-run sur le Main Event PokerStars Championship Monte-Carlo (18e). Avec Romain Lewis (180e grâce notamment à sa place de runner-up sur le National à 1100€ remporté par Andreas Klatt) et Fabrice Soulier (qui devrait profiter de sa demi-finale sur le WPT Amsterdam pour marquer des points lors de la prochaine mise à jour), ils sont donc 6 Français dans le Top 200 mondial des joueurs de live.

Jimmy Guerrero arrive

L'entrée du résident londonien au 254e montre une densité intéressante pour le poker tricolore et l'émulation peut faire le reste. Finaliste de l'EPT Grand Final en mai 2016, le Français a atteint la finale du High roller monégasque à 25.500€ qui a permis à Loosli de se repositionner en tête.

Runner-up de l'EPT Grand Final l'an passé, Adrien Allain perd logiquement du terrain à l'intérieur d'un classement prenant en compte les résultats sur les 6 dernières périodes de 6 mois. Le Breton conserve néanmoins sa place dans le Top 300.. mais il aura encore des points à défendre aux WSOP cet été. Avec Erwann Pecheux et Ouassini Mansouri toujours présents, il y a désormais 10 tricolores dans le Top 300 mondial.

GPI France : Les tricolores se bousculent dans l'élite, le chassé croisé Loosli-Pollak... 102

Déjà tous membres du GPI 300, sauf Ivan Deyra, quatre joueurs tricolores qui peuvent marquer des points régulièrement sont à l'affût d'un deep-run et aux portes de l'élite. Guillaume Diaz, Arthur Conan et Kalidou Sow pourraient bien commencer un bel été avec une belle performance au Sismix organisé par Winamax. Une place payée sur un field conséquent pourrait leur permettre de se glisser dans l'élite et d'y augmenter le contingent tricolore.

Un peu plus loin au classement, Alexandre Reard (dont les points de la victoire lors du Dreamstack 500€ seront pris en compte la semaine prochaine), Gilbert Diaz ou encore Sonny Franco, Nicolas Le Floch et Johan "YoH_Viral" Guilbert auront aussi de nombreuses opportunités de venir se mêler à la lutte dans les semaines qui viennent... Las Vegas et les WSOP approchent très vite !

ElkY a-t-il ré-enclenché une dynamique ?

Bonne nouvelle aussi pour Bertrand Grospellier dont la demi-finale sur le Main Event à Monaco lui a permis de se rapprocher du Top 50 tricolore. Ancien n°1 du classement GPI, ElkY est 1470e mondial cette semaine mais la confiance engrangée lui donnera peut être l'envie de faire un gros Vegas pour conquérir un 2e bracelet WSOP et tenir sa place de plus gros gagnant tricolore de l'histoire (11 millions amassés sur les tournois, ndlr)

Le joueur le plus chaud de 2017 est ?

Régulier de Dakar, Christopher Chaudey était à Monaco pour le PokerStars Championship. Trois places payées, dont deux places de runner-up et une place de demi-finaliste sur un side à 2200€, lui permettent de s'emparer de la tête du classement tricolore ne prenant en compte que les résultats de 2017. Encore une année à ce rythme et le Top 300 ne sera pas loin pour celui qui n'est encore que 1682e mondial mais compte déjà presque 150 000$ de gains.

N°1 tricolore du classement prenant en compte les trois dernières années, Sylvain Loosli revient dans le Top 10 du POY France 2017, un classement qui est loin d'être joué mais qui est déjà significatif des joueurs les plus en forme...

GPI France : Les tricolores se bousculent dans l'élite, le chassé croisé Loosli-Pollak... 103

Le 100e américain au classement GPI est 209e mondial, le Canada a 13 ressortissants dans le Top 300, l'Allemagne 21 mais le 10e du GPI Germany est 86e mondial. La Russie compte 8 joueurs dans le Top 300, l'Italie 4 et le Royaume-Uni 20 avec 7 joueurs dans le Top 100...

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?